Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
franchise DYNAPRET
franchise DYNAPRET

Accompagner gratuitement le particulier et obtenir les meilleures conditions (assurance, taux, garantie,...) pour son crédit immobilier

Franchise Courtage en financement

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

« Dynaprêt est une entreprise à taille humaine qui prend le temps nécessaire pour former ses franchisés, et elle le fait bien ! », A. Mizian (Dynaprêt Valence)

Publiée le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Après plusieurs années de salariat, Alexandre Mizian a récemment sauté le pas de la création d’entreprise pour ouvrir une agence de courtage en prêt immobilier Dynaprêt à Valence. Un projet de reconversion professionnelle mené tambour battant grâce au soutien du réseau Dynaprêt. D’abord séduit en tant que client par l’offre de courtage en crédit immobilier sans honoraires développée par l’enseigne lyonnaise, Alexandre Mizian va saisir l’opportunité d’entreprendre avec le réseau suite à son ouverture à la franchise en Avril 2018. Il rejoint le réseau en décembre 2018 pour ouvrir son agence Dynaprêt à Valence trois mois après. Désormais installé, il fait le point sur ce projet de reconversion. 

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Alexandre Mizian Dynaprêt Valence Alexandre Mizian : Je suis franchisé Dynaprêt à Valence, courtier en prêt immobilier 100% gratuit. Je suis marié et père d’un enfant de deux ans. 

TLF : Pourquoi avoir choisi de devenir courtier Dynaprêt ? Avez-vous consulté des enseignes concurrentes avant de vous lancer ?

AM : Une amie proche est courtier chez Dynaprêt. Mon dossier de prêt entre leurs mains, j’étais déjà totalement convaincu par leur concept. En avril 2018, alors que je suivais la retransmission live de leurs congrès, François Lecerf et François Maigrot [fondateurs et dirigeants du réseau Dynaprêt, ndlr] ont annoncé la commercialisation de la franchise. A ce moment-là, j’ai vu l’opportunité de faire partie d’une grande aventure. Une semaine après, je rencontrais Dynaprêt pour l’ouverture d’une agence à Valence.

C’est une enseigne jeune, dynamique et avec une culture forte de l’excellence. Consulter une enseigne concurrente, une enseigne différente du modèle "sans honoraires", ne m’a même pas traversé l’esprit.

TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, qu’est-ce qui vous a poussé à vous reconvertir ?

AM : Je ne suis pas du tout issu de ce secteur d’activité. J’ai débuté ma carrière dans le commerce, notamment pour un grand groupe d’électroménager. Plus que l’attirance pour un secteur d’activité en particulier, j’étais surtout désireux de dépasser le stade de simple acteur/spectateur d’une entreprise mondiale. C’est en partie, avec mon désir d’entreprendre, ce qui m’a poussé à me reconvertir. Quant à l’envie d’entreprendre sur le marché du courtage en crédits immobiliers en particulier, elle est venue suite à l’attirance ressentie pour le métier lorsque mon propre dossier de prêt est passé entre les mains de Dynaprêt. 

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné par votre réseau dans votre activité ?

AM : Ayant eux-mêmes créé leur structure en 2013, François Lecerf et François Maigrot ont déjà été confrontés aux problématiques que je suis susceptible de rencontrer. Tous deux font preuve d’une extraordinaire disponibilité. Ce sont eux qui m’ont initié et formé au métier du courtage. Ils répondent encore aujourd’hui à la moindre de mes questions et m’accompagnent dans le développement de ma stratégie d’entreprise.

TLF : La formation qui vous a été dispensée par Dynaprêt vous a-t-elle permis de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

AM : Tout à fait ! C’est une entreprise à taille humaine, qui prend le temps nécessaire pour former ses franchisés, et elle le fait bien !

TLF : Diriez-vous que votre franchiseur a respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

AM : Absolument, et même au-delà ! Le niveau d’accompagnement dépasse le simple devoir contractuel.

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

AM : Comme je vous l’ai dit un peu plus tôt, c’est une société avec une culture d’entreprise forte. Si mes autres collègues sont ici, c’est qu’ils y adhèrent. Dans cette mesure, nous avons déjà de bons points communs ce qui contribue de fait à créer un bon esprit de réseau.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

AM : C’est un peu tôt pour le dire. Mais tout de même, aujourd’hui je constate une bonne avance sur mon prévisionnel.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre chiffre d’affaires et votre portefeuille clients ?

AM : Le développement de mon chiffre d’affaires nécessite d’attirer toujours plus de clients. Cela passe obligatoirement par le développement de mon réseau. S’impliquer au sein du tissu économique local, créer des partenariats, etc. C’est nécessaire et surtout un plaisir. Je peux également compter sur le fort pouvoir de recommandation du concept Dynaprêt. 

TLF : Avec le recul, diriez-vous que le concept Dynaprêt est bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

AM : Nous vivons aujourd’hui dans un monde où le client cherche un maximum de services, de produits, de plaisirs mais à moindre frais. Le succès des programmes de fidélité avantageux, du 1 acheté 1 offert, des ventes privées, etc. en sont l’illustration. 

Dynaprêt est un courtier sans honoraires. Nous accompagnons nos clients dans leurs recherches de financement, dans l’obtention des meilleures conditions d’emprunt pour financer leurs biens immobiliers, et cela sans qu’ils n’aient à nous verser le moindre honoraire. Par conséquent notre concept est tout à fait bien positionné et bien justifié.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

AM : Complètement. Une grande partie de mes clients n’auraient jamais choisi de faire appel à un courtier avant de comprendre notre fonctionnement.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

AM : Ouvrir une franchise Dynaprêt m’apporte le poids d’une structure forte, leader sur son marché et sa région. Elle m’apporte plus de visibilité ainsi que de meilleures ressources. Autant de choses qui ont considérablement favorisé mon démarrage et qui contribuent au développement de mon activité.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

AM : Absolument !

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par le concept Dynaprêt ? 

AM : Plutôt qu’un conseil, je préfèrerais leur poser une question : Avez-vous déjà voulu faire partie d’une grande aventure ?


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,4/5 - 7 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !