Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

Sensas Montpellier : « Après quelques mois de communication, nous sommes devenus l’une des activités incontournables de la ville »

Publiée le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Il y a un peu moins d’un an, en juillet 2017, Isabelle Nguyen et Clément Faure ouvraient leur centre Sensas à Montpellier, offrant au Montpellierains l’accès à ce concept unique de loisirs et divertissements basé exclusivement sur les 5 sens. Alors qu’ils s’apprêtent à célébrer le premier anniversaire de leur centre Sensas, Clément Faure fait le point et revient sur cette aventure entrepreneuriale. 

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Isabelle Nguyen et Clément Faure, franchisés Sensas MontpellierClément Faure : Je suis président de la société RYSAP, entreprise indépendante licenciée Sensas. J’ai ouvert le centre de Sensas Montpellier en Juillet 2017 avec ma compagne Isabelle Nguyen, qui est manager du site. Issus tous les deux d’une école de commerce, nous avons connu le concept via les réseaux sociaux et avons tout de suite eu un coup de cœur pour ce concept unique en son genre. 

TLF : Qu’est ce qui vous a séduit dans le concept Sensas ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

CF : Nous avons choisi de devenir franchisé Sensas parce que c’était le seul concept basé sur les 5 sens. De ce fait, nous n’avons pas vraiment consulté les concurrents hormis au moment du montage de notre business model. 

>> Lire aussi : Entreprendre avec Sensas, que des avantages !

TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

CF : Nous sommes tous les deux issus d’une formation d’école de commerce en ingénierie d’affaires. Pour ma part j’ai travaillé deux ans en tant que business developper chez Airbus Helicopter et Isabelle était project manager junior chez Gemalto. Suite à ces expériences nous étions tous les deux à la recherche d’un travail dans notre domaine d’activité mais nous pensions aussi à la création d’entreprise. Lorsque nous avons pris contact avec Gregory et Silvana de Sensas, le choix d’ouvrir un centre à Montpellier nous permettait de mettre un pied dans la création d’entreprise tout en étant accompagnés dans nos démarches. 

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

CF : Nous avons surtout été accompagnés au début de notre activité. Les franchiseurs sont venus visiter nos locaux pour nous donner leur avis et valider l’emplacement. Ils nous ont aidés dans l’élaboration du business model. Un budget a été alloué à la communication de l’entreprise pendant 3 mois. Nous avons eu une formation dans le centre Sensas de Marseille avant l’ouverture de notre centre. Aujourd’hui, nous faisons des points réguliers concernant notre centre et nous avons clairement un très bon accompagnement. 

TLF : La formation Sensas vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

CF : La formation que nous avons reçue dans le cadre de notre parcours d’intégration au réseau Sensas nous a très bien aidés avant le lancement de notre centre. Nous avons appris à gérer le système de réservation, d’encaissement et le rôle du maître des sens. 

TLF : Diriez-vous que votre franchiseur a concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

CF : Oui. 

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

CF : Nous avons depuis peu un réseau Slack qui nous permet de communiquer tous ensemble sur les différents sujets. Cela nous permet de nous donner des conseils sur la communication ou des idées concernant le jeu. Même avant d’avoir ce réseau qui nous permet de tous communiquer facilement, nous nous appelions déjà régulièrement pour se donner des nouvelles et s’entraider. 

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

CF : Nous avons eu un démarrage assez difficile pour notre part sur les 3 premiers mois. Cependant nous avons eu ensuite une évolution du chiffre d’affaires très rapide et ça nous a donc permis d’atteindre nos objectifs. 

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

CF : Pour développer notre chiffre d’affaires nous menons beaucoup d’opérations commerciales et de communication : distribution de flyers, communications sponsorisées (ou non) sur les réseaux sociaux, partenariats avec des entreprises et des comités d’entreprises pour proposer des réductions ou de la billetterie, partenariats avec des acteurs du tourisme et de l’animation dans notre territoire, stand sur le salon du CE, événements spéciaux (Halloween, Noël, etc.), externalisation du concept pour des évènements, mailing à des centres sociaux, écoles, etc. 

TLF : Avec le recul, pensez-vous que le concept Sensas est bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

CF : Le concept est très bien positionné sur le marché. Le challenge lors du lancement de l’activité a été de se faire connaître. Après quelques mois de communication, nous sommes devenus l’une des activités incontournables de la ville.  

>> Lire aussi : Pourquoi ouvrir un SENSAS plutôt qu'un escape game ?

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

CF : De manière générale je dirai que oui. Nous avons atteint les chiffres voulus, l’accompagnement par la franchise est très bien assuré, nous constatons toujours une belle augmentation du chiffre d’affaires. Je dirai que le seul point que nous avions sous-estimé est la quantité de travail à fournir pour la bonne évolution de l’entreprise. Le rythme peut être très soutenu sur certaines périodes de l’année. 

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez dû la créer seul ?

CF : Je pense que oui. Isabelle et moi avons tous les deux des compétences très complémentaires. Nous sommes d’ailleurs en train de créer une nouvelle société en parallèle. Je dirai que l’accompagnement de la franchise nous a permis d’entreprendre plus sereinement et plus facilement. 

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

CF : Sans aucun doute. L’expérience de franchisé que nous avons eu a été très enrichissante. Le concept est totalement unique et c’est très agréable de travailler dans un domaine qui nous passionne. L’entreprise est rentable très rapidement comparé à d’autres secteurs. L’environnement créé par réseau est propice au partage et à l’amélioration. 

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés la franchise Sensas ? 

CF : Partir avec un capital de départ qui permet d’anticiper les problèmes éventuels de la création, être passionné et motivé est nécessaire pour réussir, vouloir faire passer le travail avant tout, le temps d’une année de lancement. 

Découvrez en détail comment devenir franchisé Sensas


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Mots-clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !