Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

Sensas Strabourg : « la franchise m’a fait gagner du temps et permis d’éviter certaines erreurs »

Publiée le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Pierrick Rompillon a ouvert son espace Sensas au mois de janvier à Strasbourg, faisant découvrir aux Alsaciens le concept de parcours ludique basé sur les 5 sens. Pour Toute la Franchise, il revient sur son intégration et ses premiers mois d'activité.

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? 

Pierrick Rompillon, franchisé Sensas StrasbourgPierrick Rompillon : Ancien gérant d’une structure de foot en salle, je me suis lancé dans l’aventure SENSAS il y a quelques mois. Adepte de loisirs innovant, SENSAS a été une évidence.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ? 

PR : Dans le grand Est, aucune structure de ce type n’existe, donc les concurrents ne sont pas encore implantés. La franchise et le réseau neuf qu’est SENSAS m’ont semblé la solution la plus pertinente et sécurisée quant à un lancement de projet.

TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ? 

PR : Depuis 8 ans dans le secteur du loisir et 5 ans à Strasbourg, c’était l’envie de lancer ma propre affaire qui m’a motivé.

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ? 

PR : Grégory Lafon et Silvana Popovich ont été et sont présents si besoin et n’hésitent pas proposer des actions et innovations aux membres du réseau. Cela va de la communication à l’opérationnel terrain, voire une fois le lancement de l’activité, mais il y a eu un accompagnement au préalable concernant les parties élaboration du projet (financier, recherche de local,…)

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ? 

PR : La découverte et les échanges avec les centres existants apportent une plus-value et peuvent rassurer en prévision de sa propre ouverture. Il faut s’adapter et bien connaitre son environnement à mon sens pour démarrer dans les meilleures conditions.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ? 

PR : Jusqu’à maintenant, oui.

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

PR : Nous avons la possibilité d’échanger régulièrement et facilement malgré la distance grâce à l’interface Slack. Les échanges, les bonnes idées, etc., permettent d’avancer et de faire avancer rapidement les choses.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ? 

PR : Après moins de 3 mois à l'heure où je vous parle, nous sommes dans les clous et voyons les mois à venir sereinement.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ? 

PR : La communication a été et est un facteur clé puisqu’étant une activité inconnue pour beaucoup, se faire connaitre est très important. La réactivité est le 2e point important lors d’une demande de renseignements, et bien sûr les premiers retours clients qui doivent être bons !

Le développement et la prospection auprès du réseau d’anciens clients que j’ai pu avoir est un atout supplémentaire.

TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ? 

PR : L’attractivité du concept et la possibilité d’accueillir une clientèle variée est sans conteste un plus pour le marché alsacien.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ? 

PR : Rien ne remplace la connaissance de son marché mais les préconisations du groupe ont effectivement corroborés avec les premiers retours que nous avons eus à Strasbourg.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ? 

PR : En toute franchise, je pense que oui. Mais la franchise m’a fait gagner du temps et permis d’éviter certaines erreurs que j’aurai pu faire sur la conception de notre parcours sensoriel.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ? 

PR : Oui.

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

PR : Avant de se lancer, je conseille de bien se renseigner sur son marché, de bien choisir son emplacement et son local et d’être prêt à passer beaucoup de temps et d’énergie avant et après le lancement de l’activité !

>> Lire aussi : Entreprendre avec Sensas, que des avantages !


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Mots-clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !