logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

PASSTIME

Sandra RADICELLI

Franchisé sur l'YONNE (89)

Franchise PASSTIME

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2005
  • - Date de lancement de la franchise : 2007
  • - Nombre d’implantations : 90
Créer une surveillance par email

Interview de Sandra RADICELLI

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

1) Auriez-vous lʼamabilité de nous dire qui vous êtes et de nous expliquer, en quelques mots, votre parcours professionnel jusquʼà la découverte de ce réseau ?
Bonjour, Sandra Radicelli, 25 ans, franchisé indépendante Passtime® pour le département de l'Yonne (89). Après avoir suivi des études de comptabilité à Auxerre (89), j'ai eu une courte expérience professionnelle dans cette même ville puis j'ai décidé de partir en région parisienne pour avoir un peu plus d'opportunité et surtout des possibilités d'évolutions. J'ai donc évolué environ 3 ans au sein d'un groupe leader mondial de construction en tant que comptable d'exploitation. Mon conjoint, étant revenu, lui, à Auxerre depuis quelques mois afin de concrétiser la création de sa propre entreprise m'a motivé pour revenir dans le département et donner un tournant à ma « jeune carrière ». Au départ, j'avais peur de « régresser » d'un point de vue professionnel et aussi de revoir mon salaire « à la baisse », puisque je devais me faire à l'idée que dans le département de l'Yonne, les salaires sont relativement peu élevés par rapport à la région parisienne. Comme je suis de nature curieuse et que j'aime me lancer de nouveaux défis, je me suis dit que je pouvais devenir « mon propre patron » et qu'il y avait bien un concept de franchise qui pouvait également se faire à Auxerre. Je cherchais donc un concept déjà bien ficelé, et qui aurait déjà fait ses preuves.

2) Par quels moyens avez-vous connus cette franchise et comment êtes-vous entré en contact avec elle ?
En fait, j'ai découvert le concept Passtime® un peu par hasard ! Environ un an avant de partir de la région parisienne, je cherchais une idée de concept qui pourrait me plaire sur les différents sites spécialisés de franchise et lorsque j'ai vu le logo Passtime® (que je ne connaissais pas), ma curiosité s'est éveillé, j'ai donc lu attentivement la description de la franchise. Instantanément, j'ai trouvé le concept absolument génial et novateur et à vrai dire en tant que consommatrice invétérée, je me suis tout d'abord positionnée à la place des consommateurs ! Et là je me suis dit « bingo », je vais lancer le Passtime® sur le département du 89 ! J'ai donc retiré le dossier fin décembre, la réponse n'a pas tardé et je suis donc partie à la rencontre des franchiseurs à Perpignan pour un entretien.

3) Pouvez-vous nous commenter la rencontre initiale avec le franchiseur et nous dire ce qui a déterminé votre choix pour cette franchise plutôt quʼune autre (ou pour un de ces concurrents) ?
À vrai dire, j'avais déjà eu un « coup de coeur » pour cette franchise, et si vraiment l'entretien n'avait pas répondu à mes attentes, je n'aurai pas été voir la concurrence, éventuellement je me serais tourné vers un autre concept, mais ma déception aurait été grande.
Au final, l'entretien m'a apporté beaucoup de réponses et de précisions, cela m'a conforté dans l'idée que je m'étais faite sur la franchise. J'ai eu un réel engouement pour ce concept et tous les ingrédients étaient là pour me rassurer, notamment sur mon manque d'expérience dans le domaine commercial.

4) Comment avez-vous mis à profit les délais de réflexion prévue par la loi Doubin ?

Cette période m'a été bénéfique, même si pour ma part, ma décision était prise, mais cela m'a permis d'affiner mon prévisionnel, de démarcher les banques, etc.
En fait je voulais que tout soit prêt avant de démarrer la formation prévue par les franchiseurs à Perpignan.

5) Pensez-vous que vous auriez pu réussir aussi aisément sans lʼassistance du franchiseur ?

Il est clair que non ! C'est eux qui ont créé ce concept et c'est eux qui le connaissent le mieux ! Ils ont vu son évolution, ce qu'il fallait changer ou améliorer, ils ont testé une multitude de choses avant que les franchisés arrivent. Tout ce cheminement, je n'aurai pas eu ni le poids financier ni suffisamment d'expérience pour le faire moimême.
C'est en partie pour cela que l'on adhère à une franchise, pour bénéficier d'une assistance, d'un soutien, d'une expérience solide et fondée.

6) Est-ce que le franchiseur à respecter tous ses engagements initiaux et est-ce quʼil continue à assumer son rôle ?
Oui parfaitement. Les audioconférences sont mises en place dès le début des partenariats, j'ai vraiment senti à ce moment-là la force de la franchise. Tout est à notre disposition pour nous aider et nous rassurer. L'assistance et les conseils sont nécessaires et indispensables à mon sens lors d'un début d'activité en réseau de franchise. Une fois la période de commercialisation commencée, le soutien est là également. J'avoue que cela est très rassurant. Le forum mis en place permet également d'avoir des réponses à nos questions de manière très rapide. Cela nous permet aussi de comparer nos points de vue. Et avec presque 70 départements en place, ce ne sont pas les sujets qui manquent !

7) Quels outils votre franchiseur a mis à votre disposition lors du lancement de votre entreprise ? Diriez-vous quʼils ont été suffisants ? Et sinon pourquoi ?
Tout dʼabord une formation de quelques jours à Perpignan, puis des audioconférences orchestrées par un « ancien » (nommé « super franchisé ») toutes les semaines lors des partenariats et une semaine sur deux lors de la commercialisation pour connaître lʼavancement de chacun et nous apporter toute lʼaide et tous les conseils nécessaires. Pour ma part, lʼaide de « lʼancien » franchisé et vraiment adaptée. Premièrement parce quʼau vu de la fulgurante progression de la franchise, les franchiseurs à eux seuls ne peuvent pas être disponible pour chacun et à tout moment. Deuxièmement, les rapports entre nous en audioconférence sont assez détendus, et de ce fait les éventuelles difficultés abordées se règlent facilement et rapidement. Pour terminer, « lʼancien » peux nous aider au vu de sa propre expérience.
A noter aussi que notre « super franchisé » nous rend une visite de deux jours en début de commercialisation afin de venir avec nous en rendez-vous et une fois de plus, nous apporter les conseils nécessaires. Donc dʼune manière générale, oui un grand nombre dʼoutil est mis en place par les franchiseurs afin de nous accompagner au mieux.

8) À présent que vous êtes en activité, êtes-vous en contact avec dʼautres franchisés du réseau ? Et dans lʼaffirmative comment cela se passe avec eux ?
Oui bien sûr, nous restons en contact ! Et cʼest vraiment super de pouvoir échanger régulièrement avec les franchisés avec qui nous sommes partis en formation mais aussi avec les plus anciens.
Les rapports sont bons et jʼai personnellement lʼimpression que nous formons une grande famille.

9) Quʼest-ce que vous pourriez nous dire au sujet de la formation et de lʼassistance dans ce réseau ? En êtes-vous satisfait ? Et sinon pourquoi ?
Au niveau de lʼassistance, il nʼy a rien à dire, pour ma part tout est parfait. Concernant la formation, il me semble quʼil serait judicieux dʼapporter un complément sur quelques notions car nous venons tous de domaines professionnels différents et nous ne sommes pas tous égaux sur ce point, mais dans lʼensemble la formation initiale est tout de même suffisante.

10) Si vous avez établi un prévisionnel, êtes-vous en conformité avec celui-ci ? Dans le cas contraire, les perspectives de chiffres dʼaffaires vous paraissent tʼelles bonnes malgré tout ?

Il est encore un peu tôt pour faire des affirmations puisque jʼentame mon 4ème mois de commercialisation mais je peux vous dire que pour lʼinstant, tout se déroule très bien sur mon département, je suis même un peu surprise car jʼexploite un
département relativement petit et assez rural. Selon moi, mon chiffre dʼaffaires sera, à la fin de cette première année, en conformité avec ce que jʼavais prévu, il sera peut-être même au-delà de ce que jʼespérais.

11) Diriez-vous, aujourdʼhui, que le concept est bien placé sur le marché ? Et est-ce que cela correspond à lʼétude que vous auriez pu réaliser en amont ?

Le concept est effectivement très bien placé sur le marché, et je peux vous dire que le concept plaît énormément et aux partenaires et aux adhérents. Après quelques semaines ou quelques mois, il est plaisant dʼentendre dire « Passtime ? Ah mais oui je connais, cʼest génial ! ».
Par rapport à lʼétude faite en amont, je suis plus que satisfaite car comme je vous lʼai dis précédemment, les chiffres sont pour le moment, au-delà de mes espérances.

12) Pour finir, accepteriez-vous de vous engager à nouveau avec votre franchiseur si vous pouviez revenir en arrière ? Et si oui, que pourriez-vous dire aux postulants pour les convaincre de signer à leurs tours avec cette enseigne ?
Bien sûr ! Où dois-je signer ? (rire)
Pour finir, je dirai aux postulants de se dépêcher avant que tous les départements ne soient implantés ! (rire) Non, sérieusement je pense quʼau vu de la force du concept, de son investissement relativement bas, du chiffre dʼaffaires potentiel et de la dynamique du réseau, la franchise Passtime est vraiment prometteuse. Ce nouveau statut me comble de jour en jour, et bientôt, ce sera votre tour !


Source PASSTIME

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU PASSTIME

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Jérôme LHORTOLARY

Interview publié le 08/07/2011

Interview de Richard MARTIN

Interview publié le 29/06/2011

Interview de Elisabeth DOS SANTOS

Interview publié le 21/06/2011

Interview de Laurent Le Meillour

Interview publié le 17/06/2011

Interview de Géraldine

Interview publié le 09/03/2011
Voir tous les interviews

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top