logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Jean-Christophe Milan

CYBEL EXTENSION

Jean-Christophe Milan

Licencié Cybel Extension en Bretagne

Franchise CYBEL EXTENSION

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2015
  • - Date de lancement de la franchise : 2015
  • - Nombre d’implantations : 23
Créer une surveillance par email

Interview de Jean-Christophe Milan

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Jean-Christophe Milan a choisi de créer son entreprise avec Cybel Extension. Licencié de l’enseigne dans le secteur de Rennes Nord, il revient pour Toute la Franchise sur son parcours professionnel et son souhait de se mettre à son compte sur le marché porteur de l’extension de l’habitat.

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Jean-Christophe Milan : J’ai une formation professionnelle en menuiserie. J’ai démarré par un BEP, puis un BAC Pro, puis un BTS. J’ai trente ans, je suis marié et je suis père de famille.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne?

J-C.M. : J’ai choisi de rejoindre le réseau Cybel Extension parce qu’il permet une aide au démarrage. L’équipe nous fournit tous les éléments pour ne pas être seul. Quand j’ai une question, je suis sûr de trouver une réponse. Je n’ai pas consulté la concurrence car rentrer dans ce réseau m’est apparu comme une réelle opportunité.

TLF : Etiez vous de la profession avant de vous lancer ? Sinon pourquoi avoir changé d’activité ?

J-C.M. : J’étais auparavant technico commercial depuis deux ans, dans le domaine de la menuiserie, puis des logiciels spécifiques aux métiers du bâtiment. J’ai changé d’activité tout simplement parce que j’ai adhéré au concept lorsqu’il m’a été présenté. Rien de tel n’existe aujourd’hui sur le marché et j’ai foncé.

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

J-C.M. : Je suis encadré par une équipe, un bureau d’études intégré et ce au jour le jour. Cette équipe recherche tout le temps la meilleure solution technique pour mes clients.
Il sont toujours disponibles par téléphone ou par mail.

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales?

J-C.M. : La formation est un vrai point fort de ce réseau : elle est très complète et ne s’arrête pas au lancement de l’activité. Nous revenons après quelques semaines d’expérimentation échanger sur nos démarches gagnantes et sur nos difficultés. C’est très enrichissant.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

J-C.M. : Oui, je bénéficie d’une proximité qui me permet de les rencontrer très régulièrement et tout est mis en place pour répondre aux engagements.

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement actif ?

J-C.M. : L’esprit à Rennes est très convivial. Nous sommes trois agences à partager les mêmes locaux et cela crée une dynamique très agréable pour tous. J’ai aussi contact avec les autres membres par téléphone et nous échangeons régulièrement sur nos dossiers respectifs.

TLF : En terme de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

J-C.M. : Oui , le chiffre d’affaire est là, certains dossiers mettent plus de temps que d’autres mais la vente se fait quand tous les éléments de réponse sont présents.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre chiffre d’affaires et vos clients ?

J-C.M. : Je travaille mon référencement internet, les réseaux sociaux m’amènent du flux et j’entretiens mon réseau de partenaires immobiliers notamment. Je réalise aussi toutes les actions commerciales préconisées en formation et cela porte ses fruits.

TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur le marché ?

J-C.M. : Oui complètement, les gens attendent du concret et c’est exactement ce que nous leur apportons.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

J-C.M. : Oui je n’ai pas senti d’écart entre l’analyse et la réalité du marché.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la mener seul ?

J-C.M. : Non pas de cette façon : je n’ai pas les outils, ni le temps de créer cette méthodologie et encore moins l’appui d’un bureau d’étude extrêmement précieux dans notre activité.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous avec votre franchiseur ?

J-C.M. : Oui bien sur, avec plaisir et sans hésiter.

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

J-C.M. : De ne pas avoir peur, d’y croire et de s’engager avec passion dans ce métier.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU CYBEL EXTENSION

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Lionel Lecroc

Interview publié le 14/06/2016

Interview de Gaëlle Maslard

Interview publié le 05/06/2016

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top