logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Marie-Denise Boscher

PAM'S

Marie-Denise Boscher

Franchisée Pam's

Franchise PAM'S

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 1973
  • - Date de lancement de la franchise : 2015
  • - Nombre d’implantations : 2
Créer une surveillance par email

Interview de Marie-Denise Boscher

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Marie-Denise Boscher, aide soignante de formation, a rejoint le réseau Pam’s, séduite par son concept de distribution de produits ménagers innovants. Pour Toute la Franchise, la jeune créatrice d’entreprise revient sur les atouts de cette franchise suisse, qui débute son développement en France.

marie denise boscher, franchisée pamsToute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Marie-Denise Boscher : Je suis de formation aide-soignante depuis maintenant 15 ans, avec quelques petite diverses expériences en restauration et vente en magasin.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

M-D.B. : Mon conjoint a été recruté par la société Pam’s, afin d’ouvrir une franchise. Nous n'avions pas envisagé une telle possibilité à ce moment la. Mais nous avons finalement choisi de créer la société avec le support de Pam’s, car j'ai pu bénéficier d'un soutien dans les démarches administratives, ainsi que d'une aide dans la communication avec les divers interlocuteurs tel que la banque par exemple.
J'ai effectivement passé au peigne fin la concurrence, pour m'apercevoir que ce qui était annoncé sur le papier étais bien à part, donc un créneau qui pouvait développer toute ses chances.

TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

M-D.B. : Non pas du tout, je suis dans le domaine de la santé, j'ai souhaité changer de domaine d'activité car ce qui anime la profession de vendeur comme la profession d'aide-soignante c'est la communication et le fait d'être connecté à part entière avec son client.
Deux qualité indéniables pour ces deux professions pourtant très différentes !

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

M-D.B. : J'ai été très bien accompagnée, soutenue et parfois secouée pour ne pas perdre le bon chemin et les objectifs posés.
TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?
Oui car la formation est complète, demande du sérieux et beaucoup d’implication. Sans ces deux points, il est impossible d'arriver en face d'un client et de réussir.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

M-D.B. : Oui, le franchiseur a respecté tous les points sur lesquels il s’était engagés.

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

M-D.B. :Je n'ai malheureusement pas eu l’occasion de le savoir. Mais l'esprit de l'entreprise entre la Suisse et la France est dejà lié en mettant le pied dedans.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

M-D.B. :Oui nous avons atteint nos objectifs

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

M-D.B. : Pour développer mon CA, il n'y a que le travail, l'introspection personnelle ainsi que l'autocritique, qui peuvent être gages des bonnes ventes. Le produit est sans conteste d'une qualité supérieure à ce que l'on peut trouver sur le marché et parle de lui-même. Un client satisfait en parle autour de lui. Le bouche à oreille fonctionne donc très bien.

TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

M-D.B. : Oui peu d'entreprise ont le cran de se lancer dans ce type de vente, cela ouvre donc la porte de la surprise avec qui plus est un produit compétitif.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

M-D.B. : Oui, tout a fait

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seule ?

M-D.B. : Oui, j'aurais pu créer mon entreprise et mener à bien l'activité seule mais avec quelques années de travail en plus.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

M-D.B. : Oui je signerait de nouveau pour monter une affaire avec lui.

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

M-D.B. : Je me permettrais d'appuyer sur la formation, d'y mettre tout son sérieux et d'appliquer les consignes qui ont fait leurs preuves. L'entreprise Pam's prend en compte chaque remarque pour en faire quelque chose de constructif, ainsi il est permis d'avancer pas à pas.
Pour clôturer mon interview, je peux dire que c'est à force de croire que les choses arrivent, alors croyez en vous, en votre franchiseur et son savoir-faire, vos produits et surtout vos futurs clients.

 

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 1/5 - 1 avis

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU PAM'S

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Aucune autre interview

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top