logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Christophe Jourdain

ARTEMIS COURTAGE

Christophe Jourdain

Co-fondateur du réseau Artemis Courtage

Franchise ARTEMIS COURTAGE

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2009
  • - Date de lancement de la franchise : 2009
  • - Nombre d’implantations : 28
Créer une surveillance par email

Interview de Christophe Jourdain

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Artemis Courtage vient d’annoncer une excellente année 2015 (cf. 12 mois de hausse du chiffre d’affaires en 2015 pour Artemis Courtage). Christophe Jourdain, un des co-fondateurs du réseau, revient sur les forces de la franchise Artemis Courtage et sur ses ambitions.

Franchise Artemis Christophe JourdainToute la Franchise : Pouvez-vous brièvement vous présenter ?
Christophe Jourdain :
Je suis le responsable franchise d'Artemis Courtage et un des associés fondateurs, à l'origine de la création de la société en mai 2009. Jusqu’à 2012, j'ai été directeur d'agence pour Artemis Courtage et, à partir de 2012, année du lancement du développement en franchise, j'ai pris les fonctions de responsable franchise. Aujourd'hui je m'occupe du recrutement, de l'animation et à la gestion du réseau de franchise.

TLF : Pouvez-vous nous présenter l’enseigne Artemis Courtage ?
CJ :
Artemis Courtage est une société spécialisée en distribution de crédits et assurances de prêts. Les conseillers Artemis se chargent, pour le compte des emprunteurs, de négocier les meilleures conditions de taux et d'assurance auprès des banques et s’occupent de la gestion des dossiers auprès de leurs clients, dès la recherche de biens, pour les aider à calculer une enveloppe de financement, jusqu'à la signature chez le notaire. Ils se substituent à eux dans la majorité des étapes de leur projet de prêt immobilier.

La société a été créée en mai 2009 et a développé un réseau de succursales exclusivement à Paris et en région parisienne. Aujourd’hui, nous sommes présents en succursales à Saint-Mandé, Alésia, au Miromesnil, à Courbevoie et Boulogne-Billancourt. Nous avons une implantation franchisée à Saint-Maur-des-Fossés qui sera la seule franchise Artemis Courtage en région parisienne car nous réservons ce secteur pour notre développement en succursale. En franchise, nous avons également ouvert à Lyon, Nantes et Bordeaux et plusieurs contrats sont en cours de signature.

TLF : Qu’est-ce qui vous a poussé à entreprendre le développement d’un réseau de franchise après vous être développés en succursales en région parisienne ?
CJ
: Le développement en franchise était une volonté de notre part dès le début. Déjà parce que devenir un acteur national est aujourd’hui une nécessité, les banques privilégiant de plus en plus les conventions nationales aux conventions locales. Mais, surtout, parce que nous avons la passion de notre métier et que nous voulons transmettre cette passion à des personnes que nous pouvons faire monter en compétences, c'est à dire à des franchisés.

L'idée était de développer d'abord le marché parisien que nous connaissons bien. Nous voulions tester, voir ce que c'était d'ouvrir des agences, de recruter du personnel, connaitre vraiment le fonctionnement d'une agence. Nous souhaitions également mettre en place une communication afin de devenir un acteur reconnu sur le marché, ce que nous avons fait. Ce n’est qu’une fois que nous nous sommes sentis à l'aise avec le développement d'agences que nous avons adopté la franchise. Nous pouvons ainsi assurer à nos franchisés une expérience dans l’ouverture d’agences puisque nous l’avons déjà fait. Nous connaissons les risques, les tenants et aboutissant.

A travers la franchise nos partenaires bénéficient du savoir-faire Artemis Courtage, de notre culture d'entreprise et de notre manière de fonctionner. Notre volonté est de développer un réseau participatif et collaboratif. Nous souhaitons que nos franchisés profitent de notre expertise courtage mais aussi qu’ils soient eux-mêmes vecteurs d'amélioration pour le groupe Artemis Courtage dans son ensemble, qu’ils participent à l’amélioration de nos méthodes et de la manière dont nous appréhendons les dossiers. C’est pourquoi nous privilégions l’échange permanent d'informations entre les succursales et les franchisés. Nous organisons des ateliers sur les bonnes pratiques de franchisés et de collaborateurs pour que, globalement, chacun bénéficie du savoir-faire de chacun.

TLF : La franchise répond à votre volonté de conquérir les villes de province mais pourquoi ne pas l’avoir fait en succursales ?
CJ :
Artemis Courtage est aujourd’hui un acteur important sur le marché parisien. C’est un gros avantage parce que les sièges des banques se trouvent à Paris et en région parisienne. Aussi nous aurions pu rester un acteur parisiano-parisien. Seulement ça nous éclate de faire ce que nous faisons et nous voulons aussi pouvoir le faire en province. Or la franchise est un excellent accélérateur de développement mais, surtout, notre métier ayant une forte résonnance locale, elle permet de s’appuyer sur des partenaires franchisés ayant une bonne connaissance de leur secteur d’implantation.

Notre ambition n’est pas de développer un réseau de 200 franchises sur toute la France comme le font d’autres enseignes. Ça ne nous intéresse pas parce nous risquerions de perdre la proximité qui nous est chère avec nos franchisés. Non, l’idée est de développer un réseau de 30 à 40 franchises maximum.

TLF : Comment la franchise Artemis Courtage se démarque des autres concepts de courtage en crédit ? Qu’est ce qui pourrait convaincre un porteur de projet souhaitant développer une activité de courtage en crédit de devenir franchisé Artemis Courtage ?
CJ :
Il y a deux éléments. Le premier est que nous resterons un réseau à taille limitée et les franchisés profiteront donc toujours d’une proximité bien meilleure que dans un autre réseau. Et même si nous aspirons à rester un réseau de taille raisonnable en limitant le nombre de franchisés, nous nous appuyons néanmoins sur des moyens similaires à ceux des réseaux de grande envergure.

Le deuxième point c'est que, contrairement à d’autres concurrents, nous considérons sur un pied d’égalité les trois partenaires avec qui tout courtier travaille : les clients, les agences immobilières, qui nous envoient des contacts, et les banques. Chez Artemis Courtage nous répondons aux besoins de ces trois partenaires de manière totalement équivalente. Nous ne sommes ni pro-agence immobilière, ni pro-clients ou pro-banque mais nous intégrons chacun de ces acteurs au cœur de notre métier pour comprendre et répondre à leurs besoins spécifiques et faire en sorte que chacun soit satisfait. Notre but est que les agences continuent à nous confier des contacts, que les clients nous recommandent et que les banques apprécient la manière dont nous travaillons et nous permettent d'avoir des sorties bien meilleures que d'autres courtiers.

Nous avons vocation à être beaucoup plus qualitatif dans notre fonctionnement. Nous prospectons très régulièrement les agences immobilières et les accompagnons dans la fidélisation de leurs clients. Nous travaillons aussi à fidéliser nos clients en essayant de comprendre au mieux leur projet pour leur proposer la solution la plus adaptée à leur besoin qui ne repose pas uniquement sur le meilleur taux. Par exemple, un client qui souhaite revendre son bien dans 10 ans n’aura pas les mêmes besoins que s’il souhaite le garder 20 ans. Nous faisons réellement du sur-mesure pour nos clients. Enfin, vis-à-vis des banques, nous répondons à leurs contraintes par rapport à la typologie de clients qu’elles souhaitent capter. Nous connaissons bien nos interlocuteurs bancaires, leurs produits, et nous faisons en sorte qu’ils soient satisfaits des clients que nous leur envoyons, de la relation qu’ils vont pouvoir développer avec, au-delà du simple prêt immobilier.

Cette approche globale nous permet d'obtenir de meilleures conditions que d'autres concurrents auprès des banques. Elle nous permet surtout d'avoir des délais de traitement beaucoup plus courts parce que nos dossiers sont mieux montés, mieux traités et que, quand une banque reçoit un dossier Artemis Courtage, elle sait qu’il sera quasiment tout le temps transformé. Cette démarche sert aussi notre intérêt parce que nous savons que, quel que soit l'interlocuteur auquel nous avons affaire, si notre fonctionnement est efficace nous récolterons, d’une manière ou d’une autre, des contreparties.

TLF : Vous avez adopté le système de la franchise récemment, pouvez-vous nous dresser un bilan de l’année 2015 en termes de développement et nous indiquer quels sont vos objectifs pour 2016 ?
CJ :
En 2015, en termes de développement nous sommes sur les points de passage que nous nous étions fixés. Nous avions pour objectif de compter quatre franchises ouverts à fin 2015, ce qui est le cas. L'objectif pour cette année serait d’ouvrir entre 6 ou 7 agences franchisées.

TLF : Quel est, pour vous, le profil idéal du franchisé Artemis Courtage ?
CJ :
Nous recherchons avant tout des qualités comportementales parce que, pour réussir en tant que courtier Artemis Courtage, il faut être adaptatif, créatif, organisé, rigoureux, diplomate, avoir une très bonne capacité d’écoute et le gout de la relation client. Ce sont ces qualités qui vont permettre au franchisé de pouvoir se développer.

Evidemment, nous recherchons des profils plutôt commerciaux avec une expérience, ou non, dans le management et une expérience, ou non, bancaire. Ne pas avoir d’expérience dans la banque ou le management n'est pas rédhibitoire puisque nous proposons une formation très complète. L’essentiel étant d’avoir l'envie d'entreprendre au sein d’un groupe et d’un réseau, l’envie de développer une structure.

Nous ne cherchons pas des courtiers qui vont exercer seuls mais des franchisés qui vont disposer d’une large zone de chalandise sur un secteur premium pour pouvoir embaucher et développer leur affaire. Une agence Artemis Courtage est composée, environ et en moyenne, d’un franchisé, d’un assistant et de quatre commerciaux.

 Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU ARTEMIS COURTAGE

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Grégory Huet et Martin Royer

Interview publié le 06/09/2016

Interview de Christophe Jourdain

Interview publié le 18/04/2016

Interview de David et Mélanie Pasquier

Interview publié le 19/11/2015

Interview de Loïc Verdier

Interview publié le 14/07/2015

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top