logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

MARCHE AUX AFFAIRES

Zied Trigui

Franchisé Marché aux Affaires à Saint-Claude

Franchise MARCHE AUX AFFAIRES

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2004
  • - Date de lancement de la franchise : 2004
  • - Nombre d’implantations : 275
Créer une surveillance par email

Interview de Zied Trigui

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Zied Trigui a ouvert un Marché aux Affaires à Saint-Claude, dans le Jura, après en avoir tenu un autre pendant près de trois ans avec son oncle à Maiche, dans le Doubs. Pour Toute La Franchise, le franchisé a accepté de revenir sur son parcours au sein de l'enseigne.


Toute La Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Zied Trigui : J’ai 29 ans, je suis marié avec enfant, et j'ai obtenu en septembre 2011 un master II en packaging, En juin 2011 je me suis associé avec mon oncle pour ouvrir un Marché aux Affaires à Maiche. J’ai vendu mes parts en mars 2014 pour pouvoir ouvrir un magasin à Saint Claude.


TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

ZT : Le concept Marché aux Affaires m’a plu, je l’ai découvert car mon oncle détenait un Marché aux Affaires à Lure dans la Haute-Saône. Bien sûr j’ai consulté les concurrents de notre enseigne mais j’ai préféré le concept Marché aux Affaires.


TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

ZT : J’étais étudiant et pendant mes vacances je travaillais avec mon oncle. C’est à ce moment-là que j’ai découvert le commerce.


TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

ZT : On est bien accompagnés par notre enseigne surtout pour les achats. Il y a un suivi au quotidien.


TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

ZT : La formation était très intéressante, j’ai eu 5 jours de formation intensive, qui se sont déroulés en deux parties : la première partie à Paris pour passer les commandes d’ouverture, et la deuxième partie dans le magasin d’Ahuy.


TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

ZT: Oui. Que ce soit en termes d’accompagnement, de conseils, et de formation.


TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

ZT : La relation avec les autres franchisés est excellente, nous avons régulièrement des contacts, on dispose d’un forum où tout le monde peut s’exprimer, donne des avis, des conseils…


TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

ZT : Oui, j’ai pu atteindre mon objectif mais je vais essayer d’améliorer mon CA.


TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre CA et votre clientèle ?

ZT : Pour améliorer notre CA, nous faisons plus de promos, nous avons créé une zone événementielle, nous fidélisons nos clients …


TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

ZT : Oui, le concept est vraiment un avantage à ne pas négliger. J'ai connu le Marché aux Affaires en 2011 : il y avait alors 34 magasins, et maintenant il existe 95 point de vente.


TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

ZT : Pour le moment, oui.


TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

ZT : Je pense que je n’aurai pas pu mener à bien ce projet tout seul sans l’accompagnement de notre franchiseur.


TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

ZT : Bien sûr que oui, j’envisage aussi ouvrir d’autres points de vente avec la même enseigne.


TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

ZT: Il faut être motivé et bien préparé, mais l'expérience est vraiment intéressante.



 

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU MARCHE AUX AFFAIRES

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Aucune autre interview

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top