logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Alexandre Boulet

DIA

Alexandre Boulet

Gérant de magasin DIA Champigny sur Marne

Franchise DIA

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 1978
  • - Date de lancement de la franchise : 2002
  • - Nombre d’implantations : 230
Créer une surveillance par email

Interview de Alexandre Boulet

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

A 27 ans, Alexandre Boulet a repris, il y a un an, la direction du magasin DIA de Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne. Une première expérience de chef d’entreprise qu’il nous détaille à l’occasion d’une interview.


Toute la Franchise : Qu’est-ce qui vous a poussé à créer votre entreprise avec le réseau DIA ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?
Alexandre Boulet :
Après de nombreuses recherches de renseignements auprès de franchiseurs de la grande distribution (par téléphone, sur internet et au salon de la franchise), j’ai choisi d’être franchisé DIA car ce groupe dispose d’une très bonne image sur la région parisienne. Je connaissais aussi des franchisés DIA qui étaient très satisfaits de leur collaboration avec ce franchiseur.


TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?
AB :
Après avoir suivi un BTS M.U.C en alternance dans un magasin franchisé sur Toulouse, je suis tombé dans le monde de la grande distribution. A la fin de ce BTS, je savais que je voulais à mon tour ouvrir un magasin en franchise. J’ai donc déménagé à Paris afin d’acquérir de l’expérience (adjoint et directeur de magasin en région parisienne).


TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous aujourd’hui accompagné dans votre activité ?
AB :
Avant de reprendre le magasin DIA de Champigny-sur-Marne, j’ai suivi une formation de 3 semaines dispensée par le réseau. Pendant cette formation, de nombreux intervenants nous forment à notre nouvelle vie de chef d’entreprise. Puis nous passons deux semaines en immersion, auprès d’un franchisé.

Dans la vie de tous les jours, un conseiller franchise me suit. Il est un véritable lien entre le franchiseur et les franchisés.


TLF : La formation vous a-t-elle permis de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?
AB :
Oui, je peux affirmer que cette formation m’a permis de démarrer dans de bonnes conditions. Si je savais gérer un magasin, l’univers du « chef d’entreprise » m’était inconnu. Cette formation a répondu aux questions que je me posais et mon conseiller franchise répond à mes questions au quotidien.


TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?
AB
: Oui, le réseau DIA respecte ses engagements. Nous avons une vraie relation de partenaires et le contrat est respecté en tous points.


TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?
AB :
L’esprit réseau, c’est surtout notre conseiller franchise qui nous l’apporte en faisant le lien entre les franchisés. Le métier de franchisé demande beaucoup de temps et d’énergie pour notre magasin, ce qui nous renferme un peu, cependant je garde de très bons contacts avec les franchisés qui étaient avec moi en formation. Les réunions organisées par notre franchiseur nous permettent aussi de nous rencontrer.


TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?
AB :
Les objectifs sont atteints en termes de C.A, je fais même un peu plus que mon prévisionnel.


TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?
AB :
A la reprise du magasin, j’ai identifié certains points à améliorer : j’ai changé l’implantation de certains rayons (fruits et légumes notamment), ce qui a, je pense, contribué à améliorer mon CA. De plus, je cherche à établir un lien avec mes clients pour qu’ils se sentent bien lorsqu’ils viennent au magasin. Cette proximité est vraiment essentielle pour une enseigne comme la nôtre.


TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?
AB :
Le bilan comptable de fin d’année a été l’occasion d’une agréable surprise car les résultats ont été supérieurs aux prévisions que j’avais pu effectuer avant de signer avec DIA. Donc, de ce point de vue, la réalité a dépassé mes attentes.


TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez dû la créer seul ?
AB :
Non, je n’avais pas les fonds nécessaires pour un achat pur, c’est pourquoi je me suis tourné vers la location gérance. L’apport demandé est moindre et cela me permet de créer un bénéfice assez important pour me permettre, à terme, l’achat du fonds de commerce du magasin.

De plus, la réputation d’une enseigne est un élément essentiel dans la grande distribution, c’est pourquoi il aurait été extrêmement difficile de mener cette activité à bien sans le soutien de DIA.


TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?
AB :
J’ai toutes les raisons de répondre positivement à cette question : DIA est une enseigne qui demeure attractive en Ile-de-France, et les résultats comptables sont à la hauteur de mes espérances. Il s’agit donc d’un partenariat réussi avec mon franchiseur.


TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?
AB :
Le premier conseil est d’avoir une expérience solide en tant que directeur de magasin alimentaire, car l’on apprend beaucoup lorsque l’on est confronté à de telles responsabilités. Ensuite, je dirais qu’il ne faut pas hésiter à se lancer dans la franchise lorsque l’on a l’expérience et la motivation nécessaire.

 
Les interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU DIA

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Alexandra Schlosser

Interview publié le 20/11/2014

1 commentaire

  • 28/03/2016 17:12:10 - hidouche ait ramdane

    Bravo le grand patron

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top