Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Jean-Chistophe Baudet

ACEOS

Jean-Chistophe Baudet

Partenaire ACEOS Aquitaine

Franchise ACEOS

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2009
  • - Date de lancement de la franchise : 2010
  • - Nombre d’implantations : 45
Créer une surveillance par email

Interview de Jean-Chistophe Baudet

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Depuis maintenant près de 4 ans, Jean-Christophe Baudet représente l’enseigne ACEOS dans la région Aquitaine. Pour Toute la Franchise, il revient sur son parcours et détaille les atouts du concept ACEOS.


Toute la Franchise : Pouvez-vous nous présenter votre parcours professionnel avant votre intégration au réseau ACEOS ?
Jean-Christophe Baudet :
J’ai aujourd’hui 50 ans et ai déjà eu, durant ma carrière, l’occasion de créer trois activités dans des domaines assez variés tel que la communication par l'objet, le conseil hors média et dernièrement la restauration. Installé à Bordeaux depuis 2005, j'ai ouvert plusieurs restaurants que j'ai revendus il y un peu plus de trois ans, juste avant de monter mon activité ACEOS.

En complément de cette activité de chef d'entreprise j’ai exercé une activité de cadre. Jusqu’en 2005 j’ai notamment occupé le poste de directeur du marketing pour les services financiers de Général Electric en France.

TLF : Comment êtes-vous entré en contact avec l’enseigne ACEOS ?
JCB :
C’est dans un cadre amical que j'ai rencontré Gaëtan L'Honnen, le fondateur et dirigeant d’ACEOS. Il m’a présenté le concept ACEOS et, de par ma connaissance de l’entreprise, j'ai rapidement pressenti qu'il y avait une formidable potentialité de développement.

TLF : Quels atouts du concept vous ont apparus les plus évidents ?
JCB :
Le principal atout du concept ACEOS c’est sa simplicité. J'ai trouvé l’idée géniale parce qu’elle était d'une simplicité absolue. A l’issue de mes premiers échanges avec Gaëtan L'Honnen, j’en ai d’ailleurs discuté avec mon entourage professionnel et j’ai tout de suite vérifié un véritable intérêt. C'est ce qui m'a conduit à développer cette activité.

TLF : Que vous a apporté votre réseau et que vous apporte-t-il aujourd’hui dans le cadre de votre activité ?
JCB :
Durant ma phase de démarrage, il y a eu un gros travail d’échanges entre ACEOS et moi-même. Aujourd’hui l’enseigne continue de me former sur les différents services que je suis à même de proposer à mes clients adhérents et me fournit un accompagnement opérationnel.

En termes de communication par exemple, ACEOS m’apporte tous les outils concernant la signalétique et l’identité visuelle nécessaires au rayonnement local de mon activité : cartes de visite, flyers, kakémonos, présentations électroniques… ACEOS assure ainsi le développement de sa notoriété au niveau régional, également par l’envoi mensuel de dizaines de milliers d’emailings aux entreprises locales. Mais le réseau mène aussi des actions de notoriété plus massives comme cela a été le cas sur octobre avec la diffusion d’un spot relayé au niveau national sur les ondes de BFM Businness.

TLF : Pensez-vous que cette activité pourrait être développée sans l’appui d’un réseau ?
JCB :
La mise en relation, les synergies et complémentarités professionnelles étant l’essence même du concept ACEOS, cette activité ne peut être développée autrement qu’en mode réseau.

A travers le concept ACEOS, ce qui intéresse un chef d'entreprise de la région Sud-Ouest c'est la possibilité d'avoir des effets de leviers puissants sur l'optimisation de ses dépenses indirectes et d'avoir des outils qui permettent de renforcer l'attractivité salariale de son entreprise dans le cadre d'un recrutement ou de la fidélisation de ses collaborateurs. Mais c’est également la possibilité de pouvoir échanger, d’entrer en relation avec d'autres entreprises implantées partout en France.

Grâce au réseau ACEOS, un chef d'entreprise bordelais, périgourdin, basque, béarnais, landais peut développer son activité au contact de chefs d'entreprise lyonnais, marseillais, parisiens, lillois... Je ressens une réelle satisfaction personnelle d’avoir pu, durant ces trois dernières années, accompagner des entreprises dans le développement de leur activité. Certaines, grâce à l’appui du réseau ACEOS, ont ainsi pu accroitre leur activité de plus de 50% !

TLF : Quel bilan tirez-vous de vos trois premières années d'activité ?
JCB :
On dit souvent que 3 ans est un âge fatidique où une activité passe du stade d'adolescence au stade mature et pérenne. Il y a toujours une phase de lancement de l'activité qui, pour un nouveau venu, représente le gros de l'investissement. Au sein du réseau ACEOS cette phase de lancement peut se quantifier entre 4 et 8 mois selon l'efficacité de l’entrepreneur. Ensuite le rythme de croisière est atteint assez rapidement. Aujourd’hui, j’ai moi-même pleinement atteint ce rythme de croisière et envisage avec grand intérêt les 3 prochaines années !

TLF : Quels sont désormais vos objectifs ?
JCB :
Une des clés de la réussite du concept ACEOS passe par le « bouche à oreille ». Je le constate régulièrement et intègre de plus en plus de nouveaux adhérents par le biais des anciens. En termes de développement, les recommandations de mes adhérents représentent un véritable moteur pour la croissance de mon activité. Et pour l’exploiter, il suffit de bien mettre en place les leviers ACEOS auprès de chaque nouvelle entreprise adhérente.

L’autre axe de développement est la mise en place de nouveaux services. Un des atouts du réseau ACEOS est d’être extrêmement réactif, à l’écoute des besoins des entreprises et toujours en phase d’amélioration des services existants et de création de nouveaux services, de nouvelles valeurs ajoutées pour nos adhérents. Nous allons ainsi déployer très prochainement un nouvel outil innovant de fidélisation pour nos clients adhérents. Jusqu’à présent nous travaillions à des services pour développer la clientèle de nos entreprises adhérentes, désormais nous sommes à même également de les accompagner sur la phase de fidélisation de leur clientèle… à suivre !

TLF : Quel conseil donneriez-vous à un créateur d’entreprise qui serait intéressé par l’enseigne ACEOS ?
JCB :
Tout d’abord de vérifier qu’il répond aux conditions nécessaires pour développer une telle activité. Il faut connaître la réalité d'un chef d'entreprise, avoir la capacité d'animer des rencontres, de développer des synergies au sein d’un réseau de dirigeants d’entreprises et surtout faire vivre dans le temps l’intérêt et la qualité relationnelle de ces dirigeants, utilisateurs et prescripteurs de nos services.

TLF : Merci.

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU ACEOS

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Patrick Dumoleyn

Interview publié le 07/04/2016

Interview de Basile Lecas

Interview publié le 27/10/2015

Interview de Matthieu Schuller

Interview publié le 07/06/2015

Interview de Alexandre Suquet

Interview publié le 16/11/2014

Interview de Gérald Joguet

Interview publié le 09/02/2014
Voir tous les interviews

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !