Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

TICKET COM

Franchisé Ticket Com

Franchise TICKET COM

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 1998
  • - Date de lancement de la franchise : 1999
  • - Nombre d’implantations : 97
Créer une surveillance par email

Interview de Franchisé Ticket Com

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Toute la franchise : Depuis quand êtes-vous franchisé Ticket Com ?
Franchisé Ticket Com : J’ai rejoint la franchise Ticket Com en septembre 2006.

T.L.F : En quelques mots, comment définissez-vous votre activité actuellement ?
F.T.C. : En qualité d’agence de communication, nous commercialisons un média original : le verso des tickets de caisse des GMS et restaurants rapides.

T.L.F : Pouvez-vous décrire une semaine-type et vos horaires de travail ?
F.T.C. : Les horaires sont les suivants : du lundi au vendredi de 8H30 à 18H30. En ce qui concerne l’organisation hebdomadaire, le lundi est consacré aux réunions avec les commerciaux, au déjeuner avec toute l’équipe, aux entretiens de recrutement, aux tâches administratives. Du mardi au vendredi ce sont les appels, les visites terrain des prospects/clients, la gestion des maquettes entre les clients et le studio graphique.

T.L.F : Quels sont vos diplômes et expériences professionnelles ?
F.T.C. : De formation commerciale, je suis diplômé de l’IUT Techniques de commercialisation à Tours et suis titulaire d’un DESS de Management obtenu à Science Po Rennes.

J’ai exercé plusieurs fonctions avant de m’orienter vers un projet de création d’entreprise en franchise, notamment commercial, manager/animateur/formateur, consultant, ainsi que 5 années en tant que Directeur des ventes dans un journal de Presse Quotidienne Régionale (PQR) et 5 ans en qualité de Directeur d’un journal de presse gratuit. J’ai une expérience assez significative en matière de communication/publicité.

T.L.F : Quelle est votre zone de chalandise exacte ?
F.T.C. : Le département des Alpes Maritimes (06)

T.L.F : Au démarrage de votre activité, comment vous êtes-vous fait connaître sur votre zone ? Par quels moyens ?
F.T.C. : J’ai développé mon activité en réalisant de la prospection terrain et en faisant de l’autopromotion sur nos tickets de caisse.

T.L.F : Avez-vous été assisté initialement pour développer votre activité de manière satisfaisante ?
F.T.C. : Au vu de mon expérience, étant du métier et dans la publicité, je n’ai pas eu besoin d’être assisté.

T.L.F : De quelle manière s’organise la formation initiale ? Pensez-vous qu’elle soit complète et qu’elle vous ait permis de démarrer votre activité dans de bonnes conditions ?
F.T.C. : La formation initiale est suffisante mais, idéalement, il faudrait bénéficier de sessions de formation régulières pour entretenir et compléter le savoir-faire acquis.

T.L.F : Actuellement, quelle prospection faites-vous mensuellement et comment organisez-vous vos démarches ?
F.T.C. : Je réalise principalement de la prospection terrain, au moins 3 jours par semaine.

T.L.F : Enregistrez-vous des baisses d’activité par moments ?
F.T.C. : Non, je ne constate pas de baisse d’activité. Au contraire, nous progressons régulièrement depuis 6 ans, notamment grâce à l’embauche de commerciaux.

T.L.F : Qui sont vos principaux clients et pensez-vous parvenir à les fidéliser ?
F.T.C. : Nos principaux clients sont des enseignes nationales dans différents domaines d’activités, tels que : CASTORAMA, BRICORAMA, DECATHLON, JEAN LOUIS DAVID, MC DONALD’S, QUICK…
Je pense qu’au fil du temps, nous avons su gagner la confiance de nos clients par la qualité de service proposé, par notre professionnalisme et réactivité.

T.L.F : Comment se passe la mise en relation et l’organisation avec les GMS ?
F.T.C. : Pour certaines enseignes (Casino et Auchan), nous bénéficions d’un accord cadre avec TICKET COM et pour d’autres nous signons des accords en local.
Nos principaux interlocuteurs sont les chefs de caisse des GMS.

T.L.F : Comment se passe la mise en relation et l’organisation avec les annonceurs ?
F.T.C. : Notre force de vente réalise de la prospection terrain et téléphonique.

T.L.F : L’existence de contrats cadres avec des GMS et des annonceurs vous a t-elle facilité les démarches de prospection ?
F.T.C. : Oui, grandement.

T.L.F : Avez-vous des commerciaux ? Si oui, combien et comment vous organisez-vous ?
F.T.C. : Nous avons 2 commerciaux, l’un est salarié et l’autre indépendant. Ils sont rémunérés en pourcentage sur le Chiffre d’Affaires réalisé.

T.L.F : Estimez-vous bien vivre de votre activité ? Les coûts de la franchise sont-ils supportables (droit d’entrée, redevances mensuelles et publicitaires) ?
F.T.C. : Oui.

T.L.F : Quel soutien vous a apporté la franchise dans la création de votre entreprise ?
F.T.C. : La franchise nous apporte un soutien dans la logistique au quotidien : studio graphique, impression, transport des rouleaux et accord cadre avec les GMS et mise à disposition d’un intranet performant.

T.L.F : Comment vous situez-vous par rapport à la concurrence sur votre zone ? Selon vous, quels sont vos atouts ?
F.T.C. : Nous avons une forte position de leader sur le marché avec 60 GMS et restaurants rapides partenaires, contre 6 GMS pour notre principal concurrent.

T.L.F : Selon vous, quelle est la différence avec des enseignes telles que Publi Ticket ou Newcom ?
F.T.C. : Publi ticket travaille le ticket différemment à savoir qu’ils équipent une partie des caisses des GMS sur des périodes, de manière ponctuelle, alors que nous équipons toutes les caisses et cela, toute l’année. D’autre part, ils commercialisent jusqu'à 14 annonceurs sur un ticket, alors que nous nous limitons à 8 pour optimiser la visibilité de chaque annonceur.

T.L.F : Vos résultats économiques sont-ils satisfaisants et correspondent-ils à ce que vous espériez initialement ?
F.T.C. : Oui, et même au delà !

T.L.F : Combien de campagnes publicitaires proposez-vous en moyenne par mois ou par trimestre (nombre d’annonceurs moyen) ?
F.T.C. : Par le biais de nos campagnes publicitaires, nous touchons près de 4 millions de clients des supermarchés tous les mois. Nous avons une soixantaine de magasins/restaurants partenaires. En moyenne, nous proposons une quinzaine de campagnes par mois.

T.L.F : Quelle peut être la fourchette des tarifs pratiqués ? Sont-ils facilement acceptés par les clients ?
F.T.C. : Il faut compter entre 3 et 4 € pour toucher 1 000 personnes. Le coût est bien moindre que d’autres types de support publicitaire, par exemple la radio, l’affichage ou la parution en PQR.

T.L.F : Quelles sont les principales objections des clients ? Comment y répondez-vous ?
F.T.C. : Nous souffrons d’un problème d’image et certaines enseignes de « luxe » refusent de communiquer sur le type de support que nous proposons.
Pour pallier à ce problème d’image, nous avons créé des plaquettes commerciales de qualité et nos commerciaux réalisent une véritable étude chez les clients.

T.L.F : Quel est le délai moyen de paiement des clients et le mode de règlement le plus courant ?
F.T.C. : Le mode de règlement le plus fréquent est le paiement mensuel par prélèvement automatique.

T.L.F : Aujourd’hui le franchiseur est-il toujours à vos côtés et vous aide-t-il à développer votre entreprise de manière satisfaisante ?
F.T.C. : Oui.

T.L.F : Selon vous, quels sont les avantages et points forts de la franchise Ticket Com ?
F.T.C. : Il existe plusieurs avantages, notamment le studio graphique, les accords cadres et la qualité de la logistique des rouleaux de caisse. Depuis peu, la franchise a lancé un site internet qui devrait faire la différence à moyen terme.

T.L.F : A l’inverse, quelles sont les faiblesses et quelles améliorations suggéreriez vous ?
F.T.C. : La formation et l’animation commerciale.

T.L.F : Recommanderiez-vous cette franchise à de futurs candidats et pour quelles raisons ?
F.T.C. : Oui tout à fait, et notamment depuis le lancement du site internet OLA PROMO.

T.L.F : Quels conseils donneriez-vous à un candidat ?
F.T.C. : Le candidat à la franchise Ticket Com doit absolument être un très bon commercial, car tout le reste peut être pris en charge par la franchise.

T.L.F : Quelles sont, selon vous, les qualités nécessaires à l’exercice de cette activité ?
F.T.C. : Toutes les qualités permettant de recruter des annonceurs ! (pugnacité, rigueur, écoute, capacité à convaincre …)

Source Franchise Ticket com

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 0,5/5 - 1 avis

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU TICKET COM

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Aucune autre interview

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !