logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Christophe Celdran

MAXIHOME

Christophe Celdran

Directeur général du réseau

Franchise MAXIHOME

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 1995
  • - Date de lancement de la franchise : 1995
  • - Nombre d’implantations : 430
Créer une surveillance par email

Interview de Christophe Celdran

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Maxihome est un réseau de mandataires immobiliers indépendants. Christophe Celdran, le directeur général de ce Groupe Immobilier et Financier, fondé en 1995, revient pour Toute la Franchise sur le développement du groupe et ses perspectives d’évolution.

Toute la Franchise : Où en est votre réseau dans son développement ?
Christophe Celdran :
A l’heure qu’il est, nous avons presque atteint les 200 mandataires. C’est l’objectif que nous nous étions fixés pour fin décembre, et il est en passe d’être atteint. Nous ne faisons pas la course aux mandataires, mais plutôt la course au chiffre d’affaires ! Disons que nous préférons un développement raisonné, avec de vrais résultats à la clé. On propose par exemple des secteurs exclusifs, qui garantissent de vraies opportunités de vente à nos mandataires mais limitent forcément le nombre d’implantations sur le territoire !

TLF : A terme, quels sont vos objectifs ?
C.C. :
Nous voudrions avoir atteint les 300 mandataires d’ici fin 2012, et les 400 l’année suivante. Et là, je crois qu’on pourra dire qu’on est présent partout. Pour le moment, nous sommes installés dans 65 départements, il faut donc combler les trous que nous pouvons avoir sur certaines zones, comme dans le Finistère ou les Alpes de Haute-Provence.

TLF : Ce sont des secteurs que vous privilégiez particulièrement ?
C.C. :
Oui et non ! J’ai envie de dire que toute la France est privilégiée, parce qu’on est ouvert à tous les projets. Mais sachant que nous garantissons une exclusivité territoriale, si un secteur est pourvu, il est pourvu. Alors que si un candidat arrive avec un projet dans une zone où il n’y a personne, nous serons plus attentifs à son dossier !

TLF : Quel profil de candidat recherchez-vous ?
C.C. :
Nous recherchons des profils commerciaux avant tout. Si le candidat est issu de l’immobilier, c’est encore mieux, mais ce n’est pas impératif, car nos formations sont très complètes. Au niveau du caractère, il est important d’être tenace et motivé, de vouloir travailler, sans jamais rien lâcher. Et puis il faut une réactivité importante, parce que dans ce métier, si vous ne rappelez pas un client immédiatement, vous risquez de le perdre…

TLF : En quoi consiste les formations dont vous parliez ?
C.C. :
Nous avons d’abord une formation initiale, qui dure quatre jours. La première journée est consacrée à la découverte des mandats et de la règlementation ; elle est donc capitale pour tous ceux qui ne viennent pas du secteur immobilier. Ensuite, il y a une journée consacrée à nos logiciels internes et aux différents outils employés. La suivante est dédiée aux activités commerciales et la dernière s’attache à présenter les autres secteurs sur lesquels travaille le groupe. Il faut savoir que la force de Maxihome est de proposer des services annexes à l’immobilier pur, au niveau des assurances, de la défiscalisation ou des prêts immobiliers par exemple. En évitant de déléguer, nous fidélisons le client, que nous sommes à même d’équiper tout au long de sa vie. Là où les autres réseaux font du one-shot, nous accompagnons réellement nos clients, en leur proposant de vrais services adaptés à leurs besoins.
Ces différents métiers font également l’objet de formations complémentaires. Une fois par mois, nous proposons une journée sur un secteur d’activité donné.

TLF : De quel accompagnement bénéficient les mandataires qui rejoignent votre réseau ?
C.C. :
Au-delà de ces formations, nous avons douze managers régionaux, qui quadrillent la France et sont des relais entre le siège et le terrain. Ils organisent une réunion tous les mois, pour être au plus près des mandataires et répondre à leurs questions. Quand un mandataire arrive dans le réseau, c’est l’un de ces managers qui va l’accompagner à ses premiers rendez-vous pour lui permettre de bien démarrer son activité. Nos mandataires sont aussi énormément accompagnés au niveau des outils qui sont mis à leur disposition. Tout est fait pour qu’ils réussissent et s’éclatent dans l’immobilier !

TLF : Quels sont ces outils que vous mettez à leur disposition ?
C.C. :
Nous leur proposons des applications Iphone, un logiciel spécifique pour la gestion de la clientèle, un site internet géolocalisé, ou encore un numéro de poste direct qui permet de tomber tout de suite sur le portable du mandataire. Nous mettons également à la disposition de nos mandataires, et c’est une exclusivité Maxihome, un centre d’appel, qui fait les piges et prend les rendez-vous mandats pour eux. Autant de choses qui nous démarquent vraiment de la concurrence et sont de vrais points forts dans l’activité des mandataires. Nous sommes au top au niveau technologique et je pense que les mandataires s’en rendent compte : depuis le début de l’année, nous avons eu 1.700 candidatures…

TLF : Comment s’organise votre sélection ?
C.C. :
Il y a un premier rendez-vous en tête à tête avec le manager en région ou lors d’une réunion régionale, pour cerner le profil du candidat et lui présenter le secteur d’activité. Si tous les critères que j’ai évoqués tout à l’heure sont réunis, rien ne s’oppose à un début d’aventure ! Mais notre sélection reste drastique : sur ces 1.700 candidats, nous en avons retenu environ 200 cette année. Le but n’est pas de recruter pour recruter, ça n’a pas de sens. Chez Maxihome, on ne va pas prendre tout le monde juste pour avoir un énorme réseau. On va prendre ceux qui ont envie de réussir et qui feront de bons mandataires immobiliers !

Sandrine Cazan, Toute la Franchise©

Les interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3/5 - 3 avis

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU MAXIHOME

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Aucune autre interview

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top