Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

ALIZEA

ETSANS Eric

Franchisé à Nice

Franchise ALIZEA

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2004
  • - Date de lancement de la franchise : 2006
  • - Nombre d’implantations : 7
Créer une surveillance par email

Interview de ETSANS Eric

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

INTEGRATION :

Toute-la-franchise.com : Pouvez-vous vous présenter ?
M. ETSANS Eric, gérant. Après 15 ans dans le domaine du surgelé, j’ai eu envie de prendre un nouveau départ dans ma vie professionnelle.

TLF : Comment êtes-vous entré en contact avec votre enseigne ?
E.E. : Via « www.toute- la- franchise.com »

TLF : Comment s’est déroulée la période entre votre premier contact et vos débuts ? Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ?
E.E. : Plutôt bien, avec toutes les démarches pour la création de l’entreprise le temps passe vite.
Pour ma première création d’entreprise, je trouve le concept plus rassurant, on est plus encadré.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?
E.E. : Je pense que oui.

TLF : Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ? Si oui, pourquoi avoir choisi cette enseigne ?
E.E. :
oui mais je n’ai obtenu aucune réponse à mes demandes. En outre, en comparaison, l’investissement initial avec d’autres franchiseurs était beaucoup plus élevé.
Alizéa a pris le temps de répondre à mes questions et m’a aidé dans mes démarches.

TLF : Quels sont les services que vous apporte votre franchiseur au démarrage de votre activité ?
E.E. :
Une écoute et des réponses à mes questions, l’apport de prospects / client, des contacts fournisseurs, de la publicité (site google et flyers) , une formation continue, une aide au développement et j’en oublie sûrement !

TLF : Etiez-vous de la « profession » avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?
J’avais besoin d’un accomplissement personnel et envie d’autonomie.

ACTIVITE :

TLF : Avez-vous  besoin de votre franchiseur dans le cadre de votre activité ? Répond-il à votre attente ?

E.E. : oui, Alizéa représente entres autres ma centrale d’achats, me fournit des contacts et me prodigue des conseils au quotidien.
-oui.

TLF : Comment se passe les relations avec vos collègues franchisés ?
E.E. : Après seulement 3 mois d’activité, bien même si nous n’en sommes qu’au début de la relation..

TLF : L’esprit « réseau » est il réellement effectif ?
E.E. : Je pense que « l’esprit réseau » se traduit par une volonté réelle de partenariat entre Alizéa et les concessionnaires. L’encadrement insuffle par sa disponibilité et sa réactivité une vraie motivation à l’équipe.

TLF :  La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?
E.E. : oui, j’ai reçu pour commencer une formation intense de 2 jours mais encore aujourd’hui je reste en contact avec mon formateur si besoin. Le savoir-faire s’acquiert néanmoins au quotidien.

TLF : En termes de Chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?
E.E. : Mon prévisionnel sur les 3 premiers mois était de 0€  / mon CA au bout de 3 mois est d’environ 45 à 50 000€ donc ça devrait être plutôt bon.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A  et vos clients ?

E.E. : Je dois relancer mes prospects, démarcher les professionnels et maintenant installer un show room.

TLF : Avec le recul, le concept est il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?
E.E. : Nous sommes sur un secteur porteur et le bien-être est en plein développement. Ce concept
(unique à l’heure actuelle en terme de prestations et d’investissement) trouve donc naturellement sa place sur le marché.

TLF : Auriez vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?
E.E. : Cela aurait été beaucoup plus long (recherche de fournisseurs, création du site internet, recherche de renseignements et de formations sur les produits…) et cela aurait supposé un investissement in fine bien supérieur.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?
E.E. : oui

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?
E.E. : Ne pas aller trop vite dans les démarches administratives.
-Se renseigner sur le marché et le tissu économique de votre région.
-Avoir confiance dans le franchiseur.
-Le bien-être est une activité en plein développement.
-Pour conclure il faut croire en soi et en l’enseigne que l’on représente (rejoignez-nous!).


Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com


Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU ALIZEA

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Aucune autre interview

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !