logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Charles Mullenders

CRESTCOM

Charles Mullenders

franchisé Crestcom en Alsace

Franchise CRESTCOM

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 1988
  • - Date de lancement de la franchise : 2008
  • - Nombre d’implantations : 250
Créer une surveillance par email

Interview de Charles Mullenders

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Charles Mullenders est franchisé du réseau Crestcom depuis l’an dernier. Pour Toute la Franchise, il revient sur les points qui l’ont séduit dans ce concept et ses perspectives de développement.

Toute la Franchise : Quelle était votre activité avant d’intégrer Crestcom ?

Charles Mullenders :
J’ai travaillé pendant près de 34 ans, dont 22 en tant que manager, pour un grand groupe international de haute technologie. J’ai travaillé en Belgique et en Allemagne, avant de passer quelques années au Maroc, pour revenir ensuite en Allemagne puis, retourner au Maroc et enfin revenir définitivement en Allemagne. Et puis, il y a trois ans, on nous a annoncé que les frais généraux du groupe représentaient près de 17% du chiffre d’affaires, alors qu’ils tournaient autour de 9 à 10% chez nos concurrents. Il y a donc eu un plan social, dont j’ai fait partie…

TLF : Comment avez-vous rejoint Crestcom ?
C.M. :
J’ai passé un an et demi à rechercher un emploi avant qu’on me propose de me tourner vers la création d’entreprise, via la franchise. En Allemagne, il y a des sociétés spécialisées, qui accompagnent les candidats à la franchise. Celle qui s’occupait de moi m’a proposé cinq systèmes et quand j’ai entendu parlé de Crestcom, j’ai immédiatement été séduit par le sérieux et l’idée d’enseigner ce que j’avais fait pendant plus de 20 ans.

TLF : Qu’est-ce qui vous a séduit dans le concept ?

C.M. :
L’opportunité de partager mon expérience avec les autres, de leur transmettre mon savoir m’a poussé à rejoindre le réseau. Je ne me sentais vraiment pas l’âme de quelqu’un qui reste chez lui. Grâce à Crestcom, j’ai eu la possibilité de me remettre à travailler avec des chefs d’entreprise. Et puis, la force de ce concept, c’est de conduire à la transformation du personnel d’encadrement, non pas en manager, mais en leader. Cette nuance capitale m’a beaucoup plu. Le dernier point positif qui m’a aidé à faire mon choix est que Crestcom est toujours extrêmement bien placé dans les classements établis par tous les magazines. C’est un vrai gage de sérieux.

TLF : De quel accompagnement avez-vous bénéficié de la part de Crestcom ?

C.M. :
Dès le départ, j’ai été invité à venir voir sur place comment les choses se passaient. J’ai pu suivre une formation, aller en visite avec d’autres franchisés ou assister à ce qu’on appelle une séance d’impulsion. Ca m’a permis de réellement voir ce qu’était le travail d’un franchisé Crestcom. J’ai ensuite passé une semaine aux Etats-Unis, où j’ai suivi une formation intensive, avant de me lancer dans les démarches de création d’entreprise en elles-mêmes.

Et aujourd’hui encore, le réseau est très présent. On a par exemple une conférence par mois, sur Skype, avec tous les franchisés, pour préparer la formation suivante. Ca permet un échange avec les plus anciens, qui nous éclairent sur certains points. On discute de beaucoup de choses et ces « rencontres » nous apportent beaucoup.

TLF : Au bout d’un an d’activité, avez-vous atteint les objectifs que vous vous étiez fixés ?

C.M. :
:. Comme dans tout business, il faut prendre en compte la saisonnalité des ventes pour atteindre nos objectifs, ce qui peut éventuellement provoquer un petit décalage dans la réalisation de notre plan. Ceci dit, ma conviction est que si, d'une part nous nous imposons autodiscipline et rigueur dans notre travail de tous les jours et d'autre part, nous conservons en nous cette volonté indéfectible de réussir, alors, avec l'outil Crestcom, nous avons vraiment toutes les chances d'atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. De plus, je suis très content de voir que je deviens de plus en plus crédible auprès des entreprises car je commence à avoir les premiers retours des formations. Les clients sont satisfaits, ce qui me fait une excellente carte de visite pour mes prospections !

TLF : Quelles sont vos perspectives de développement ?

C.M. :
Etant responsable Crestcom sur quatre départements, le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, la Haute-Saône et le territoire de Belfort, je vais ouvrir un cours à Colmar ou Mulhouse, pour pouvoir traiter un maximum de demandes venant de la Franche-Comté. Ca devrait se faire début ou mi 2012.
A côté de cela, je vais continuer à me faire connaître d’un maximum de chefs d’entreprise. Mon objectif est de parvenir à ce que les entreprises viennent directement à moi !

TLF : Selon vous, quelles sont les qualités requises pour être un bon franchisé Crestcom ?

C.M. :
Je pense qu’une expérience dans le management est indispensable. Quand un exercice est proposé, il n’y a pas de solution toute faite. Il faut pouvoir fournir une orientation et ces exemples sortent forcément de sa propre expérience. Je pense aussi que ça aide d’avoir donné des conférences ou organisé des manifestations dans son passé professionnel. Et puis, dans mon cas, Crestcom a vu que j’avais vraiment envie d’intégrer le réseau, que c’était important pour partager mon expérience. Cet aspect-là a certainement contribué à faire de moi un profil de franchisé intéressant !

Sandrine Cazan, Toute la Franchise©

Les interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU CRESTCOM

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Sylvie Sou

Interview publié le 09/03/2013

Interview de Eric PARQUET

Interview publié le 09/04/2009

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top