logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Paul Mauvenu

DEPIL TECH

Paul Mauvenu

Co-fondateur de Depil'Tech

Franchise DEPIL TECH

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2011
  • - Date de lancement de la franchise : 2011
  • - Nombre d’implantations : 123
Créer une surveillance par email

Interview de Paul Mauvenu

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Paul Mauvenu est le co-fondateur, avec son frère Jean-Baptiste, du concept de photothérapie Depil'tech. Avec Toute La Franchise, il évoque en détail le développement de son enseigne.

Toute La Franchise : Pouvez-vous vous présenter ?
Paul Mauvenu :
Je suis Paul Mauvenu, et je travaille avec mon frère, Jean-Baptiste Mauvenu. Nous avons monté notre premier centre de photothérapie au mois de mars de cette année après avoir étudié pendant des mois le principe de la lumière pulsée. Dès le départ, l'institut a eu un grand succès.
Nous avons été très sollicités par des gens qui voulaient ouvrir leur centre, qui se montraient intéressés par le concept. Nous avons donc décidé de créer une franchise spécialisée dans la dépilation définitive et le remodelage collagénique, et nous ouvrons la première école de photothérapie en France à Nice le 19 septembre.

TLF : En quoi consiste la formation ?
P.M. :
En ce qui concerne la loi française, il n'y qu'une journée de formation obligatoire pour la lumière pulsée. Selon moi, ce n'est pas suffisant : notre école propose donc une formation de 15 jours, validée par une sorte de diplôme de compétences. Si le franchisé n'obtient pas le diplôme, la formation continue.
Les franchisés sont formés sur tout ce qui concerne leur centre, de façon à la fois théorique et pratique : ils apprennent tout ce qu'il faut savoir sur la lumière pulsée, et nous faisons venir des modèles dans l'école. Ils étudient tout ce qui concerne les techniques de vente, les méthodes de parrainage, la gestion des centres. En sortant, le franchisé sait de A à Z comment gérer son institut, ce qu'est la lumière pulsée et comment ça marche.
Nous leur proposons également de la formation continue tous les deux à trois mois, et une assistance par téléphone en cas de besoin, qui permet de vérifier que tout a été assimilé, ou que les réglages de la machine sont bons.

TLF : A quelle concurrence devez-vous faire face ?
P.M. :
J'estime ne pas avoir de concurrence, car nous n'avons pas la même clientèle que les autres concepts. Même si nos tarifs sont au prix du marché, nous faisons du haut de gamme, tandis que les autres concepts font plutôt du low –cost. Les deux concepts peuvent donc "cohabiter".
D'autre part, la plupart d'entre eux propose de la dépilation longue durée, quand nous proposons de la dépilation définitive (sauf pour les zones hormonodépendantes). Enfin, nous avons signé un contrat d'exclusivité avec Eurofeedback, pour utiliser la machine Galaxy, la meilleure machine au monde concernant la lumière pulsée.
Il faut aussi signaler que nous sommes engagés au niveau du résultat et du service que l'on peut apporter aux clients. Nous proposons aux franchisés une véritable formation sur l'accueil, le savoir-vivre : chaque client se voit offrir une boisson, et nous le rencontrons avant de commencer la prestation pour expliquer vraiment le métier. C'est pour cela que l'offre de parrainage fonctionne très bien.

TLF : Quel profil recherchez-vous pour les franchisés ?
P.M. :
Pas besoins de formation en esthétique au départ, nous recherchons des personnes motivées, qui ont envie d'apprendre. Pour ouvrir un commerce, il faut aimer ce que l'on fait, si c'est seulement pour l'argent, je ne suis pas forcément d'accord. Le franchisé doit avoir la passion du client, aimer le commerce, pour proposer une vraie qualité de service. C'est intéressant aussi si l'on peut trouver en lui l'alliance du côté technique et du côté commercial. Et puis il faut avoir les épaules. En générale, mais ce n'est pas une obligation, nous préférons des gens qui ont déjà eu des sociétés : ils ont déjà été gérant, ils savent comment ça se passe.

TLF : Quel est le parcours d'un franchisé Depil'Tech ?
P.M. :
C'est un parcours très simple et très carré : le franchisé n'a pas grand-chose à faire à part trouver un local, pour une procédure qui se déroule en un mois et demi. Après l'avoir rencontré pour lui expliquer le concept, la signature…, il trouve donc ce local, et nous faisons appel à notre maître d'œuvre qui parcourt toute la France pour aller voir les locaux et établir un plan d'aménagement tout en respectant le cahier des charges. Il le donne au franchisé, qui le transmet à son entrepreneur. Ce dernier établit un devis contrôlé par le maître d'œuvre, qui donne le feu vert pour les travaux. C'est lui qui contrôle et gère ces travaux.
Nous envoyons alors un pack marketing avec plusieurs supports au franchisé, puis un pack consommables pour la cabine, et nous faisons installer la machine. Le franchisé part en formation, et quand il revient, nous lançons une opération commerciale pour son ouverture.
Par la suite, nous lui offrons une assistance permanente. Il nous appelle dès qu'il en a besoin, et nous essayons de trouver une solution à ses problèmes, ou de lui proposer une formation complémentaire si nécessaire, en vente ou technique.

TLF : Quels sont vos objectifs de développement ?
P.M. :
Actuellement, 30 centres sont signés, dont entre 10 et 15 sont en cours d'ouverture, les locaux sont trouvés. En janvier 2012, nous souhaiterions avoir 50 centres ouverts et opérationnels, et 200 en France et en Europe à la fin de cette même année. Nous visons l'Angleterre, la Belgique, l'Allemagne et la Suisse en priorité, puis peut-être ensuite l'Espagne et l'Italie.
Au siège tout va aussi très vite : nous ouvrons notre école, et nous avons déjà une équipe de 12 personnes, dont une directrice de formation, un directeur de la logistique, un graphiste, un webmaster, une directrice de franchise… Cette dernière s'occupe de la dynamique du réseau : elle est seule pour le moment, mais elle aura bientôt quelqu'un pour l'assister.
Nous allons bientôt lancer notre nouveau site internet, le 1er octobre, qui proposera plus d'actualité et d'interactivité (opérations flash…). Il sera mis à jour tous les jours. Et nous prévoyons également pour début novembre l'ouverture d'une interface pour les franchisés avec le cahier de rendez-vous en ligne, un logiciel de caisse, des statistiques ou encore un fichier client pour les mailings.

Laurence Jacquin, Toute La Franchise©

Les interviews sont la propriété de Toute la Franchise.com et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.com

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3,5/5 - 4 avis

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU DEPIL TECH

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Sandra Ferreira

Interview publié le 03/12/2014

Interview de Jérémy Gay

Interview publié le 28/09/2011

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top