logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Sylvia Rocher

ANNE ELENA BEAULIEU

Sylvia Rocher

Franchisée Anne Elena Beaulieu à Caen (Calvados)

Franchise ANNE ELENA BEAULIEU

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 1994
  • - Date de lancement de la franchise : 2006
  • - Nombre d’implantations : 10
Créer une surveillance par email

Interview de Sylvia Rocher

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Toute la franchise : Vous avez intégré le réseau de franchise Anne Elena Beaulieu l’année dernière. Pouvez-vous nous présenter votre activité ?
Sylvia Rocher : Anne Elena Beaulieu est un réseau d’agences matrimoniales qui a été fondé il y a une quinzaine d’années. Il s’adresse à des personnes seules qui souhaitent fonder une relation stable et durable. Mon travail consiste à les rencontrer, à faire leur connaissance, à cerner leur personnalité et leurs attentes pour leur présenter des personnes ayant un profil et des aspirations complémentaires. J’interviens pour ma part sur le département du Calvados.

T.L.F : Que faisiez-vous avant ?
S.R. : J’étais à mon compte dans un tout autre domaine, celui de la restauration. Je tenais avec mon mari un bar tabac PMU. J’ai également travaillé dans le domaine de la grande distribution. Suite à ces expériences, j’ai souhaité continuer à travailler à mon compte, mais dans un domaine où le relationnel occupe une place importante.

T.L.F : Pourquoi avoir choisi de créer votre entreprise au sein d’un réseau de franchises ?
S.R. : C’est beaucoup plus sécurisant que de se lancer seul. Surtout lorsqu’on décide de se reconvertir dans un domaine d’activité que l’on ne connaît pas. Ce qui est mon cas. Le cadre de la franchise permet de bénéficier d’un positionnement et d’une méthode de travail qui a fait ses preuves. Cela donne une assise qui augmente les chances de réussite. Si je n’avais pas fait ce choix, je n’aurais pas eu les clés pour me lancer dans cette activité.

T.L.F : Avez-vous consulté d’autres franchiseurs qu’Anne Elena Beaulieu ?
S.R. : Oui, je me suis renseignée auprès de plusieurs enseignes, dans ce domaine d’activité et dans d’autres, mais les coûts à l’entrée et les frais de fonctionnements étaient trop élevés à mon goût. Ce qui m’a plus, dans le concept développé par les fondateurs du réseau Anne Elena Beaulieu, c’est le niveau d’investissement raisonnable, mais aussi sa simplicité de mise en œuvre. Pas besoin d’avoir une agence ayant pignon sur rue, ni d’embaucher du personnel pour démarrer. Je travaille chez moi et je rencontre les clients chez eux. C’est simple et très enrichissant de les voir dans leur univers personnel.

T.L.F : D’autres éléments ont-ils conforté votre choix ?
S.R. : Oui, j’ai appréciée l’approche de la relation client. Tout est basé sur le relationnel et la qualité du contact. Cela m’a plus. J’ai aussi pris en compte les perspectives de rentabilité, qui m’ont paru sensées. Au bout du compte, j’avais de multiples bonnes raisons de rejoindre ce réseau.

T.L.F : Parlez-nous de votre clientèle ?
S.R. : Nous sommes axés sur la population des seniors. La moyenne d’âge de nos clients tourne autour de la soixantaine. Ce sont des gens qui cherchent une relation de couple stable et durable.

T.L.F : Combien avez-vous investi dans ce projet ?
S.R. : Un peu moins de 20 000 euros. J’ai versé 13 000 euros de droits d’entrée, et investi quelques milliers d’euros en publicités. Il m’a également fallu acheter un peu de matériels et de fournitures pour démarrer.

T.L.F : Avez-vous bénéficié d’une formation ?
S.R. : Oui, elle s’est déroulée en Touraine. J’ai le souvenir que c’était intense. Cela a duré un mois. Il y avait une demi-douzaine de participants. Nous avons appris des tas de choses : techniques de vente, constitution d’un fichier client, mise en œuvre des contrats, législation… Une partie des cours était consacrée à la manière de s’exprimer. Cela m’a beaucoup apporté, notamment dans la manière de me présenter et de m’adresser à mes clients. C’est important, dans ce métier, il faut inspirer confiance. On est dans la sphère intime. On ne vend pas n’importe quelle prestation. Il faut adopter le bon positionnement.

T.L.F : Quelles sont vos relations avec le franchiseur ?
S.R. : Nous avons des échanges constructifs. Si j’ai besoin de joindre Monsieur Lubet ou son épouse, je peux compter sur eux pour répondre à mes questions. Ils sont très disponibles. Ce que j’apprécie aussi, c’est qu’ils sont là pour m’aider, et non pour décider à ma place. Ils ne s’immiscent pas dans mes affaires. Cela me convient très bien.

T.L.F : Que vous apportent-ils ?
S.R. : Au-delà de leurs conseils, ils m’aident à concevoir mes annonces et mes publicités. Monsieur Lubet est expert dans ce domaine, son regard est toujours pertinent.

T.L.F : Comment s’est passé le démarrage de l’activité ?
S.R. : J’ai été agréablement surprise, car ça a démarré immédiatement. C’était beaucoup plus rapide que ce que j’avais prévu. Mes premiers clients sont arrivés très vite. Tant mieux.

T.L.F : Quel bilan tirez-vous, après votre première année d’activité ?
S.R. : Il est positif. Je compte aujourd’hui près de 350 clients. J’ai aidé plusieurs personnes à former leur couple, et je vis aujourd’hui de cette activité, qui génère un chiffre d’affaires conforme à mes attentes.

Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise



Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4/5 - 1 avis

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU ANNE ELENA BEAULIEU

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Voir tous les interviews

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top