Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Fabien Varraud

SOCREDIT

Fabien Varraud

Franchisé Socrédit à Servian (34)

Franchise SOCREDIT

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2012
  • - Date de lancement de la franchise : 2015
  • - Nombre d’implantations : 19
Créer une surveillance par email

"la vision que porte SOCREDIT sur l’avenir du métier est simplement révolutionnaire"

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Fabien Varraud est franchisé du réseau Socrédit à Servian, dans le département de l'Hérault. En plein ouverture d'un second établissement Crédit STORE By SOCREDIT de 150 m² à Béziers, l'entrepreneur a accepté de revenir sur son parcours pour Toute la Franchise.

Fabien Varraud, franchisé SocréditToute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Fabien Varraud : Je m’appelle Fabien VARRAUD, j’ai 33 ans et je vis en couple avec Emilie et nos deux enfants Emma, 8 ans, et Aubin, 3 ans. Je suis originaire de Servian, d’où l’envie d’ouvrir mon agence dans ma ville.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

FV : J’ai décidé de créer ma structure avec le support d’un franchiseur pour tout simplement avoir un soutien au quotidien mais également avoir la puissance d’une franchise reconnue devant les banques, afin de pouvoir signer les partenariats déjà négociés en amont par la Franchise.

TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

FV : Je suis à la base courtier en assurances et j’ai décidé de rajouter une corde à mon arc avec le courtage en crédit, car j’ai toujours été attiré par la finance et je reste persuadé que c’est un métier d’avenir.

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

FV : Je travaille tous les jours avec ma femme Emilie qui prend en charge les tâches administratives et je reste en relation continue avec Mme Soler et M. Rubio qui m’accompagnent sur les dossiers lorsque j’ai des interrogations.

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

FV : J’ai fait une formation continue qui m’a permis d’avoir les bases du métier mais rien ne remplace réellement le terrain. La formation est primordiale et le terrain vient la compléter avec des cas particuliers.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

FV : Oui ! Aujourd’hui je peux dire que M. Rubio et SOCREDIT respectent tous leurs engagements et même plus ! Il est très rare de pouvoir compter sur un responsable de réseau comme l’est M. Rubio, il est disponible, à l’écoute et essaie toujours de trouver une solution avec un regard extérieur.

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

FV : SOCREDIT essaie de réunir le plus souvent possible ses franchisés afin de créer une relation familiale au sein du réseau. Il est très important pour moi, pour nous, de savoir qu’on peut compter les uns sur les autres en cas de coup dur.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

FV : Nous sommes actuellement en plein développement de l’entreprise, nous avons aujourd’hui des demandes croissantes concernant les crédits immobiliers, rachats de prêts ou bien restructuration de crédits. Je peux vous affirmer que les objectifs seront atteints.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

FV : Nos actions sont très simples, nous tissons des relations avec des personnalités de l’immobilier de ma région ainsi que des visites auprès de nos banques partenaires qui nous recommandent à leurs clients.

TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

FV : Avec le recul, je me dis que nous avons la bonne position sur le marché et que la vision que porte SOCREDIT sur l’avenir du métier est simplement révolutionnaire.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

FV : Je peux aujourd’hui vous l’affirmer, il est très difficile de faire un choix de franchise devant autant d’offres, mais SOCREDIT répond vraiment à toutes mes attentes.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

FV : Il est de nos jours très difficile de travailler seul, notamment avec les banques qui deviennent de plus en plus réticentes pour les partenariats.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

FV : Effectivement, des deux mains même !

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

FV : Le train ne passe qu’une fois, foncez tant qu’il est encore temps !

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !