Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Erick Martin-Fenouillet

SOCREDIT

Erick Martin-Fenouillet

Franchise SOCREDIT à Antony

Franchise SOCREDIT

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2012
  • - Date de lancement de la franchise : 2015
  • - Nombre d’implantations : 19
Créer une surveillance par email

"Aujourd’hui il est impossible de rester seul et de développer une activité de courtage en crédits"

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

A 58 ans, Erick Martin-Fenouillet démarre une nouvelle vie professionnelle en ouvrant son cabinet de courtage en crédits immobiliers et regroupement de crédits à Antony. Un projet qu’il mène avec le soutien du réseau SOCREDIT. En activité depuis le mois de mai dernier, il revient sur les raisons qui l’ont poussé à choisir de devenir franchisé SOCREDIT et témoigne de ses premiers mois dans sa nouvelle activité.

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Erick Martin-Fenouillet : J’ai 58 ans. Ancien financier, je suis courtier SOCREDIT depuis mai 2017.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support du réseau SOCREDIT ? Avez-vous consulté des concurrents avant de vous lancer avec cette enseigne ?

EM-F : L’enseigne SOCREDIT m’a séduit par la simplicité de mise en place de son concept et par ses conditions d’accès attractives contrairement aux réseaux concurrents. Mon âge n’a pas été un frein pour le franchiseur.

TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

EM-F : J’ai une expérience de plus de 15 ans dans la finance. J’ai également beaucoup travaillé avec des professionnels. J’ai souhaité exploiter pour mon propre compte cette expérience et mon réseau relationnel mais j’avais besoin d’une structure capable de m’accompagner tout en préservant mon indépendance.

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité par le réseau SOCREDIT ?

EM-F : Je joui d’une totale autonomie dans mon activité. Pour autant, le fondateur du réseau est toujours à l’écoute et essaye d’être disponible au maximum.

TLF : La formation proposé par SOCREDIT vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

EM-F : Etant issu du domaine bancaire je connaissais le métier. SOCREDIT m’accompagne surtout au quotidien, dans les process, la maitrise des outils et dans la conquête de nouveaux partenaires. Nous travaillons main dans la main.

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

EM-F : Le réseau est en plein développement et transformation. Cela se ressent. J’ai la chance d’avoir régulièrement Audrey en ligne qui fait partie des premiers franchisés et qui m’aide beaucoup.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

EM-F : Oui, j’ai atteint le chiffre d’affaires prévisionnel que je m’étais fixé et la rémunération proposée est très attractive.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

EM-F : Je travaille avec plusieurs cabinets d’expert-comptable, des agences immobilières et des promoteurs.

TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

EM-F : SOCREDIT m’apporte l’encadrement qu’il me manquait ce qui me permet de me consacrer pleinement à mon activité commerciale.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre le réseau SOCREDIT corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

EM-F : Tout à fait. Je ne suis pas surpris. Par ailleurs je constate que dans le réseau SOCREDIT il y a une volonté d’apporter quelque chose de nouveaux et de s’appuyer sur des référents tout en mutualisant les compétences des uns et des autres.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

EM-F : Non. Il est aujourd’hui impossible de rester seul dans son coin et de se développer une activité dans le courtage en crédits.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

EM-F : Tout à fait, surtout à mon âge car certains concurrents ne m’ont pas pris au sérieux.

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

EM-F : Lancez-vous sans plus tarder, c’est un métier passionnant.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !