logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise
languette

Formation initiale : 3 trucs à savoir

Nombreux sont les écueils à éviter quand on organise sa formation.

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Quiconque se lance en franchise, qu'il soit un candidat franchisé ou bien un nouveau franchiseur, s'est sans doute posé la question de la formation. Comment la structurer, comment la distiller et sur combien de temps l'étaler pour que les nouveaux venus dans le réseau en tirent un maximum de bénéfice ? Nous essayons de répondre à ces questions dans l'article qui suit.

1. En matière de formation initiale, il n'y a pas de durée type

Même si on parle d'une durée de formation d'environ 30 jours en moyenne, les chiffres varient selon les enseignes et les secteurs d'activité. On comprendra que certains savoirs-faire sont plus longs à transmettre que d'autres. Dans des professions comme la beauté, les concepts ne sont souvent qu'une marque et quelques processus simples. En revanche, de grands réseaux de la restauration rapide insistent pour que chaque nouveau franchisé fasse de longs stages dans un point de vente, ce qui peut prendre plusieurs mois au total.

2. Préserver le secret de son savoir-faire

Le stage préalable, qui permet à la fois au candidat de se faire une meilleure idée du réseau qu'il souhaite intégrer et au franchiseur de mieux évaluer ses futures recrues, peut poser un problème. En effet, si la franchise dispense des informations sans avoir signé de contrat, son savoir-faire peut lui échapper au profit de la concurrence. C'est pourquoi un pré-contrat peut se révéler utile à ce stade.

3. Les réalités de la formation

Une formation sérieuse fait appel à des instructeurs dont c'est la fonction principale. Une enseigne se doit d'employer des personnes dédiés à la formation, pour bien montrer que son savoir-faire est spécifique, ce qui ne serait pas le cas si elle employait des formateurs externes. En outre, les périodes passées sur le terrain devront être organisées dans des unités pilotes dont le personnel sera formé à la pédagogie.
 

 


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top