logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
franchise Artisanat Lucratif
franchise Artisanat Lucratif

Créateur de Concept en Artisanat d'Art

Franchise Jouets

Pour en savoir plus :

Voir-rédiger les commentaires Voir les articles de ce réseau

Le réseau Artisanat Lucratif Revadol défend le jouet de fabrication française

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Depuis 1981, la société Revadol crée des jouets en bois au sein des montagnes jurassiennes. Rachetée en 2006 par Philippe Uebel, la société se développe en réseau sous la forme de licence de marque. Sous le nom d’Artisanat Lucratif Revadol, le réseau compte actuellement une centaine de licenciés sur toute la France.

Dans un article publié dans l’édition de Dole du Progrès du 22 décembre, Philippe Uebel explique la recette de son succès : « J’ai fait évoluer la société grâce à un système, la sublimation, qui permet de reproduire en une minute sur le bois. Il s’agit d’un transfert de photos en quadri par pression à chaud. Personne d’autre au monde ne propose cette technique »

Une technique qui permet de produire des objets en bois entièrement personnalisables et à moindre coût. Chaque licencié du réseau possède l’outillage pour réaliser lui-même ses jouets et les commercialiser en toute indépendance.

Il s’agit d’une bonne opportunité pour créer une entreprise ou un complément d’activité sur un marché très peu exploité. Comme le confirme les propos de Pascal Pernot, licencié Artisanat Lucratif, rapportés par la journaliste du Progrès : « Je voulais changer de métier et j’ai la passion du bois […]. Je suis magasinier et je me suis mis en congé pour création d’entreprise, pendant deux ans. Avec mon épouse, nous tenons un gîte et des chambres d’hôtes. Je cherchais donc une activité complémentaire qui me permette de rester à la maison. […] »

Benjamin Thomas, Toute la Franchise ©


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

DERNIERS ARTICLES DU RESEAU Artisanat Lucratif

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de cette enseigne
en détail

Voir tous les articles

1 commentaire

  • 08/01/2014 18:18:36 - Patrick Mornet

    Bonjour, J'ai acheté la franchise sur le 85 en 1999 ou 2000, je vends cette licence , à quel prix je peux la vendre ? Cordialement Patrick MORNET

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top