logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Création d'entreprise : les nouveaux secteurs porteurs

L'innovation n'est plus une affaire de grands !

Publié le

C'est une information essentielle que tout entrepreneur doit connaître avant de se lancer. Même si en matière de création d'entreprises, il est souvent recommandé de suivre sa propre voie, et d'entreprendre dans un secteur avec lequel on possède des affinités, connaître les domaines porteurs est important. Simple information ou point de départ pour un vrai déclic, connaître les secteurs d'activités en plein essor vous aide à mieux vous positionner et à vous lancer. Voici une revue des domaines qui ne connaissent pas la crise.

Les grands secteurs porteurs

Depuis plusieurs années, ce sont les même grands secteurs qui sont cités comme opportuns pour créer son entreprise. Sans surprise, face à la prise de conscience collective et aux évolutions de comportements, ce sont l’écologie et le développement durable, mais aussi les services aux personnes et aux entreprises qui sont en plein « boom ». De même, l’économie numérique et les nouvelles technologies, avec en toile de fond les questions de mobilité, sont aussi en forte croissance, sans oublier la santé et le bien-être.

Ce sont au final de nouvelles manières de créer, de produire et même de consommer qui émergent. La « co-production », le « do it yourself (faire soi même) ou encore l’usage d’un bien plutôt que sa propriété révolutionnent de nombreux secteurs. Globalement, un mouvement apparaît, dans lequel les consommateurs essaient de supprimer des intermédiaires, pour se réapproprier un bien ou un service. C'est ce qui explique le recours aux chasseurs d’appartements, qui court-circuitent les agences immobilières ou encore la demande forte en matière de services aux personnes âgées à domicile. Idem pour les déménagements : parmi les 5,6 millions de Français qui déménagent chaque année (chiffres INSEE) ils sont de plus en plus nombreux à louer des véhicules utilitaires, et à se passer des services de déménageurs traditionnels.

Le conseil est lui aussi en vogue : conseil en management interculturel, IT consulting ou conseil aux entreprises en risque humain... On observe ici la montée en puissance du concept des « coachs » venu d'outre-atlantique. Pour les entreprises, avoir recours à un expert en dehors de l'entreprise, qui possède un œil neuf, n'est plus un problème. Pas seulement une aide, c'est une façon de prendre du recul et de faire un petit point, sans que le jugement soit altéré.

Autre tendance, l'ultra spécialisation : Tout ce qui est ultra-spécialisé, très pointu dans un domaine et se concentre sur une niche connait un engouement fort. Ce succès est une nouvelle fois en corrélation avec la recherche permanente des consommateurs d'experts, de vrais connaisseurs, tout en faisant tomber les intermédiaires dont l'image est dégradée.

L’innovation n’est pas réservée aux grands groupes

Être innovant, un truc de grands ? Non ! De plus en plus de petites structures font elles aussi preuve d'innovation et partent à l'assaut de marchés qui semblaient pourtant réservés à des acteurs de taille plus importante. Mieux, la taille réduite est souvent une force. Management à taille humaine, intermédiaires réduits et contact privilégié permettent de prendre rapidement des positions sur un marché. Citons par exemple des domaines très pointus qui ont une croissance supérieure à 10% chaque année, comme le désamiantage et la réhabilitation de sites pollués, la vente de produits d'aromathérapie et de cosmétiques bio / ethnique (peu de création d’entreprises sur le marché), ou encore la traduction de langues étrangères.

Preuve que l'innovation n'est plus une affaire de grandes entreprises uniquement, le déploiement de nouveaux concepts sous la forme de franchise permet à des entrepreneurs de se lancer en profitant d'un savoir faire développé par le franchiseur. Le plus bel exemple est sans doutes à trouver dans le domaine du courtage en travaux. Inexistant il y a 10 ans, le secteur s'est construit, développé, et est aujourd'hui un incontournable pour beaucoup d'artisans.

Attention à la notion de secteurs porteurs et aux concepts qui sont « tendance ». Pour connaître la réussite dans ces secteurs, il faut souvent être l'un des premiers arrivé, ou proposer des produits et services qui se distinguent. En croissance, et donc en évolution permanente, ces secteurs sont moins à même d'apporter une stabilité et une pérennité. Un secteur porteur n'est pas forcément synonyme de succès à long terme, tant le contexte peut évoluer. Les comportements des consommateurs et leurs attentes, mais aussi la législation. Il suffit de regarder à ce sujet le domaine de l'environnement, dans lequel la baisse de certaines incitations financières a plombé beaucoup d'entrepreneurs. Renseignez vous de manière complète sur un domaine, ses acteurs et ses évolutions futures avant de vous lancer.

Rédaction Toute la Franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top