logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Comment bien choisir sa franchise ?

Choisir le bon réseau de franchises

Publié le

Choisir sa franchiseLa franchise, vous y pensez depuis quelques années et cette fois-ci c’est bon vous vous lancez. Vous savez comment vous débrouiller en finances et marketing mais n’avez aucune idée des tendances ? Vous pourrez découvrir avec cet article les critères qui peuvent vous aider à bien choisir la franchise qui vous convient et qui marchera. Tour d’horizon des tendances et des spécificités de la franchise.

Choisir le bon moment

Que vous soyez franchiseur ou franchisé vous devez avant tout étudier les opportunités d’installation de manière très fine avant de vous lancer. Sachez tout de même qu’il n’est pas nécessaire d’avoir obtenu quelconque diplôme avant de s’installer en franchise. En revanche le franchisé devra bénéficier d’une assistance technique et commerciale ou d’une formation octroyée idéalement par le franchiseur. Le capital accumulé servira bien sûr aux entrepreneurs à se lancer mais aussi à être plus rassuré quant aux aléas de la conjoncture. Ceci dit il est important de suivre l’actualité économique durant toute l’année précédent votre installation en franchise.
En ce qui concerne l’aspect personnel, il n’existe finalement pas de règles à suivre pour envisager une franchise. Fort heureusement d’ailleurs. Il est cependant possible de valoriser une certaine période de votre vie : lorsque vous vous sentez énergique au quotidien et que votre mental est apte aux difficultés. Effectivement il ne faut pas se voiler la face : l’investissement en franchise n’est pas une mince affaire et vous ne pourrez compter vos heures dans les débuts de votre société. Il faut donc avoir assez confiance en soi et en la conjoncture pour pouvoir se lancer sans vaciller.

Si vous vous appuyez sur un franchiseur

Bien évidemment si vous vous engagez auprès d’un franchiseur il va falloir être particulièrement attentif aux conditions fixées par celui-ci. Plusieurs éléments sont donc à prendre en compte :

  • Le contrat de franchise, qui doit mentionner les conditions de son renouvellement.
  • Les obligations commerciales qui diffèrent d’une marque à l’autre.
  • Les éventuelles obligations de formation.
  • Les frais bancaires globaux que vont engendre vos transactions financières.
  • La « viabilité » du produit vendu : tendances, habitudes de consommation, qualité du produit.
  • Les royalties et droits d’entrée.
  • L’aspect relationnel : le franchiseur devrait vous paraître à la fois proche et distant, à la bonne distance pour créer une relation basée sur un échange productif.

Les tendances économiques

Les franchiseurs et les franchisés n’ont pas bénéficié en 2012 d’une conjoncture favorable. Crise du logement, crise économique, année d’élections présidentielle autant de difficultés à surmonter pour les franchiseurs et les franchisés. Le capital-investissement a notamment été fortement touché par la crise en 2012 : les opérations d’investissements envers les activités françaises ont baissé de 58% cette année. Aussi les différentes politiques d’austérité décidées par l’Europe ou par la France n’ont pas donné aux investisseurs étrangers l’occasion de parier sur nos produits ou nos marques françaises. La franchise a-t-elle été touchée ? D’une certaine manière oui, de plein fouet. Il n’est pas possible d’évaluer le succès ou l’échec des franchises venant de s’ouvrir mais pour celles qui étaient déjà bien implantées en revanche, la facture est lourde. Les consommateurs ont le moral en berne, ils ne dépensent plus que pour des achats utile et de base et finalement ce sont les franchises en restauration qui s’en sont le mieux sorties. Effectivement lorsque les consommateurs doivent faire des économies ils ne se rabattent qu’au dernier moment sur les sorties au restaurant. Les français sont des gourmands et ils ne peuvent rogner sur leurs dépenses en restauration.

Les tendances des produits de la franchise

Si les activités des consommateurs ont baissé il n’en est pas moins aisé de pouvoir déceler des tendances dans les idées d’entreprenariat. On peut notamment constater un certains retour à la qualité : les chaussures aux semelles épaisses et aux matériaux durables ont par exemple vécu une belle ascension cette année. En plus de la qualité on a pu noter certaines influences étrangères assez intéressantes. Citons à ce propos le thé (les enseignes Kusmi Tea se sont assez largement développées), le café (Starbucks Cofffee reste évidemment en très bonne place) et les cookies qui ont su séduire les français en masse (Laura Todd poursuit avec aplomb sa lente ascension du marché).
Du côté des non consommables on peut effectuer de sérieux paris sur les nouvelles technologies. Les français sont en ce moment prêts à se damner voire à contracter un crédit pour un iPad ou un iPhone à la pointe de la nouvelle tendance. Il faut donc être assez malin pour se procurer ces produits importés d’Asie aux coûts de plus en plus élevés pour pouvoir s’y retrouver !

Rédaction Toute la Franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top