logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le commerce associé, un système qui fait ses preuves

Les performances des réseaux du commerce associé sont supérieurs à celles de leur marché

Publié le

Le 25 janvier, à l’occasion de la sortie de l’ouvrage « Le commerce associé, entreprendre autrement pour réussir » rédigé par Michel Choukroun, sous la direction de la Fédération du commerce associé, plusieurs acteurs du commerce associé se sont réunis à Bercy pour une conférence de presse. Ils ont profité de l’occasion pour faire part de leur enthousiasme envers ce mode de coopération.

Un enthousiasme partagé par Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, qui a décrit un système « réactif, souple et qui sait répondre aux défis techniques, par la mobilisation des compétences de chacun ».

Organisé en groupements de réseaux de points de vente, le plus souvent sous la forme coopérative, le commerce associé permet aux entrepreneurs de bénéficier d’outils mutualisés pour les achats, la communication extérieure, le marketing, la formation, etc.

Un modèle qui fait ses preuves et qui semble bien résister à la crise. En effet, d’après une enquête de la FCA de janvier 2013 réalisée auprès de 31 dirigeants du commerce associé, les performances de ces réseaux sont supérieures à celles de leurs marchés. Une tendance que confirment les présidents de groupements qui, malgré une année 2012 difficile, sont parvenus à tirer leur épingle du jeu.

Cette organisation est en effet basée sur des entreprises de proximité, avec des chefs d’entreprise qui connaissent très bien leur région, leur clientèle et le marché local. Un véritable atout face à la mobilité des directeurs de magasin souvent imposée par les groupes de commerce intégré.

Dans ce système, tous les entrepreneurs sont actionnaires de l’enseigne et prennent part aux prises de décision pour l’ensemble du réseau. Cela garantit la stabilité de l’actionnariat et permet aux groupements de développer des stratégies pérennes, avec des investissements à long terme dans des domaines comme l’e-commerce ou le drive, notamment.

Organisés en réseau mais pleinement indépendants, les entrepreneurs sont sources d’initiatives locales et de nouveaux projets, ce qui permet à ces enseignes de proposer sans cesse des innovations.

Avec plus de 500 000 salariés, le commerce associé est un important pourvoyeur d’emplois, à l’image des Centres E.Leclerc, qui ont créé 2 800 emplois en 2012 et en envisagent 3 000 de plus en 2013.

Céline Tarrin, Toute la Franchise ©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top