logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Créer sa franchise à Bordeaux, focus sur la ville !

Publié le
Focus Bordeaux
6ème métropole française, capitale régionale de l’Aquitaine, 5ème destination touristique française, Bordeaux est une ville à la forte personnalité ! Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO pour son architecture remarquable, Bordeaux est une ville phare jouissant d'une notoriété internationale indéniable du fait de son fameux vin. Résolument dynamique et en plein renouveau, la métropole bordelaise reste plus que jamais une implantation privilégiée pour les franchiseurs.

Plus qu'une ville, un mythe !

Située à moins de 3 heures de Paris en TGV, à 45 minutes de l’océan et à 2 heures de l’Espagne, Bordeaux est une ville qui jouit d'une situation exceptionnelle au cœur de la façade atlantique. Capitale mondiale du vin, Bordeaux est une ville commerçante et très prospère depuis des siècles. Tout au long de ses quais, les belles demeures des riches négociants offrent à ses visiteurs un ensemble architectural unique. Cette aura a encore gagné en prestige en 2007 depuis qu'une grande partie de son centre-ville historique (1 810 hectares) a été classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ville d'art et d'histoire, Bordeaux déroule 53 sites, monuments et musées à la curiosité de ses visiteurs. Parler de Bordeaux sans évoquer les vignobles alentours c'est faire l'impasse sur ce qui fait toute la particularité de cette ville. Et de fait, Bordeaux vibre et vit à chaque millésime. Sur la Garonne majestueuse, pendant des siècles les tonneaux et les bouteilles ont mené la danse. Si aujourd'hui le port a perdu de son activité commerciale, il s'anime régulièrement dans le sillage des croisièristes qui ont trouvé là une escale prestigieuse pour leurs passagers. Les vignobles et leurs 60 appellations sont les plus beaux atouts touristiques et économiques de cette région ensoleillée où il fait bon vivre ! L’activité vitivinicole représente un emploi sur six pour 12 000 propriétés, 400 négociants et 130 courtiers, une production de 5.58 millions d’hl et 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Selon les chiffres de la préfecture, Bordeaux centre compte 2 500 commerces, 38 Grandes ou moyennes surfaces et 3 centres commerciaux.

Une région jeune et dynamique

La ville de Bordeaux compte 8 grands quartiers qui s'étendent de part et d'autre de la Garonne sur 4 455 hectares. L'ensemble compte environ 236 000 habitants (près de 20m² d’espaces verts par habitant). La communauté urbaine bordelaise (la CUB) regroupe quant à elle 27 communes de l'agglomération de Bordeaux. Elle s'étend sur 55 188 hectares pour 715 000 habitants (6e plus importante agglomération et la 4e plus grande communauté urbaine de France). Résolument jeune, la population de la CUB (un habitant sur trois a moins de 25 ans) est en forte expansion. Depuis 2000, elle enregistre une moyenne de 12 000 naissances par an et l'on estime que d'ici 2030, la population aura fait un bond de 100 000 habitants. Selon les chiffres officiels, 40% des nouveaux arrivants ont entre 24 et 40 ans. Dans sa population, les cadres sont de plus en plus nombreux et cosmopolites. Ce succès de Bordeaux auprès des classes supérieures s'explique notamment par la richesse du bassin d'emplois (1,4 millions d’actifs avec des perspectives de croissance 2 fois
supérieure à la moyenne française) mais aussi par le dynamisme des campus universitaires et par la qualité de vie de la ville. Et l'effet Bordeaux dépasse largement le cadre de la CUB. En effet, toute la région Aquitaine dans son ensemble affiche des résultats démographiques et économiques époustouflants. Ainsi, entre 1999 et 2006, la croissance de la population s'est établie à + 6,6% en moyenne ce qui propulse la région à la 4e place française. Du point de vue strictement économique, l'Aquitaine est en 3e place des régions françaises pour la croissance du PIB et en 4e place des régions de France pour son taux de création d’entreprises (17 530 en 2006). Selon l'INSEE, depuis 10 ans, la région a enregistré +31% d’emplois liés aux services aux entreprises. Le PIB régional est en constante évolution porté par quelque 149 sièges sociaux d'entreprises de plus de 100 salariés.

Bordeaux, une ville en renouveau

Pour loger tous ces nouveaux arrivants et proposer des lieux de vie agréables, la ville de Bordeaux multiplie depuis quelques années les grands projets d'urbanisme dans la plupart de ses quartiers. L'arrivée du tramway fin 2003 a donné le coup d'envoi du renouveau bordelais. Et de fait, les 3 lignes de tram ont largement contribué à dynamiser la vie économique bordelaise. Et ce n'est qu'un début... car Bordeaux porte de grandes ambitions ! Ainsi avec la création récente de l'Etablissement public d'aménagement de Bordeaux-Euratlantique la ville se dote de moyens extraordinaires pour mettre les bouchées doubles. Bordeaux-Euratlantique va en effet d’ici 2030 mener la création d’un Pôle tertiaire international à Bordeaux. Ce nouveau pôle économique se situera à proximité de la Gare Saint-Jean, dans la perspective de l’arrivée de la Lgv Sud Europe-Atlantique. De nouveaux quartiers autour de la gare TGV seront ainsi créés sur une surface de 738 hectares répartie sur les communes de Bordeaux, de Bègles et de Floirac. Il est prévu la construction de 2,5 millions de m² de surface, répartis entre 15.000 logements et 500.000 m² de bureaux. Des commerces et des équipements publics viendront compléter ces aménagements. A terme le centre ville gagnera 30 000 habitants et plus de 20 000 emplois !

Les grands projets par quartier

Outre le grand projet Bordeaux-Euratlantique rapidement évoqué ci-dessus, la ville de Bordeaux multiplie les aménagements urbanistiques dans la plupart de ses 8 quartiers.

Le centre-ville : Le centre historique de Bordeaux connait depuis quelques années des bouleversements profonds. Ce quartier dédié au shopping et aux démarches administratives se structure depuis 2004 autour du croisement des 3 lignes de tram. Encadré par les axes majeurs que sont la rue Fondaudège, la rue de la Croix Blanche au nord, le cours d'Alsace Lorraine et le cours du Maréchal Juin au sud, jusqu'à la barrière d'Ornano, ce quartier est en pleine rénovation. Si l'aménagement des quais a été le projet le plus médiatisé, d'autres aménagements de fond comme le réaménagement des places et la réfection de ceinture des cours ont également modifié en profondeur le visage du centre-ville. Sur les quais plus spécialement, la vaste opération « les hangars des quais » a été menée en 2003-2004 en bordure de Garonne. Cette opération visait à redonner vie aux anciens bâtiments des compagnies maritimes du quai des Chartrons à Bacalan. Au total cet aménagement a créé 18 500 m² de commerces et restaurants dont Truffaut (8 000 m²), Bricorama (3 200 m²), Planète Saturn (3 050 m²), 920 places de parking et 4 800 m² de bureaux. S'ajoutent à ces aménagements la réhabilitation du Hangar 14 où les Bordelais disposent d'un lieu d'accueil de manifestations et événements d'envergure et la construction du hangar 20 qui abrite Cap Sciences, centre de culture scientifique, technique et industrielle. Les projets phares de ces dernières et prochaines années sont principalement portés par l'aménagement de la Zac de l'îlot Bonnac et l'Ilot Sainte-Catherine. La ZAC de l'Ilot Bonnac est un espace charnière entre la modernité de Mériadeck et le Centre historique. Elle abrite depuis début 2009 une centaine de logements avec parkings souterrains. Juste à côté, les Passages de Mériadeck proposent depuis novembre 2008 une immense vitrine commerciale de 8 000 m2 sur deux étages. Ils font le lien entre la galerie commerciale de Mériadeck et le centre-ville. L'Ilot Sainte-Catherine quant à lui s'appuie sur la réhabilitation de l'ancien site des imprimeries du journal Sud Ouest, du magasin C&A et des espaces à proximité (rue Porte-Dijeaux, rue Margaux, impasse Sainte-Catherine, rue Guiraude et rue de Cheverus). Cet espace abritera dans les prochaines années une surface commerciale nouvelle d’environ 17 000 m2 et 69 logements.

Le quartier St Michel - Nansouty - St Genès : Ce quartier à proximité de l'hyper centre-ville fait partie des quartiers les plus animés de Bordeaux. Formés d'un mixte de maisons bourgeoises et de parcs publics; ce quartier est un lieu de vie et de fête phare de Bordeaux. Actuellement, un grand projet d'aménagement est en réflexion pour redonner tout son cachet à l'ensemble architectural remarquable des environs de la Basilique St-Michel. Un peu plus loin, autour de la place Nansouty où les échoppes sont nombreuses et attractives, un grand projet a été mené ces dernières années sur l'ancien site de l’Hôpital des Enfants. Ce site d'une emprise de 2,3 hectares accueille aujourd'hui 180 logements autour d’un nouveau square et de deux établissements publics : la Maison internationale, résidence pour chercheurs et étudiants étrangers, et le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES). 1 544 m2 de commerces ont également été créés ainsi que 2 300 m2 de bureaux dédiés aux activités de services et tertiaires.
Le quartier Bordeaux Sud : Ce vaste quartier situé au Sud du quartier St Michel est, de l'avis de la mairie, certainement l'un de ceux qui évoluera le plus spectaculairement ces prochaines années. C'est dans ce quartier que s'élèvera bientôt le Pôle Tertiaire international de Bordeaux-Euratlantique. Dans ce quartier, le potentiel immobilier est énorme. La réhabilitation a d'ores et déjà commencé autour du patrimoine architectural particulier de ce site composé de manufactures, d'entrepôts, d'habitat et de cités ouvrières. Situé à l'arrière de la Gare Saint-Jean, l’îlot d’Armagnac est en cours de réhabilitation. Ce projet bénéfice d'un positionnement stratégique. Les aménagements actuels s'intègrent dans le projet Euratlantique : la rue d’Armagnac deviendra, à terme, l’une des principales voies d’accès à la gare. Le programme de cette opération porte sur la création d'environ 9 000 m² de bureaux, la création d'une résidence étudiante, la création d'environ 510 logements, d'une nouvelle médiathèque pour le quartier et d'un espace sportif. Pour compléter ce grand chantier, un nouveau pont ferroviaire est venu s'ajouter dernièrement. Il fait le lien entre les deux rives de la Garonne. Dans les prochaines années, le projet Euratlantique (Opération d'intérêt national) promet un grand renouveau en ville de Bordeaux. Ce projet accompagnera le départ des abattoirs. Il verra la construction du pont Jean-Jacques Bosc qui aura pour principal avantage de désengorger le centre-ville. A terme, Euratlantique deviendra l'un des plus importants quartiers d'affaire de France.

La quartier de La Bastide : Faubourg industriel et populaire, le quartier de la Bastide est séparé du centre-ville par la Garonne. Ce quartier connait depuis quelques années un formidable essor grâce aux aménagements de la ZAC Coeur de la Bastide. Ce grand projet structurant s'articule autour de la réhabilitation de 13 ilots urbains. Ce projet pharaonique en cours de livraison voit la création d'espaces mixtes composés de 700 à 800 logements (environ 2500 nouveaux habitants), 49 000 m2 d'équipements et université (700 places de parking créées), et 82 100 m2 de bureaux et commerces.
Dans la foulée, de nombreuses opérations de construction, de réhabilitation et d'aménagement se poursuivent au fil de la reconquête des espaces délaissés. Le grand projet de la ZAC La Bastide – Niel promet de superbes opportunités dans les prochaines années. Ce projet actuellement en cours vise à réhabiliter l'ancien emplacement de la caserne Niel et des entrepôts désaffectés des chemins de fer, autour du bâtiment conservé de la Halle aux Farines. A terme, le projet vise la création de 2 220 à 2 300 logements, de statut diversifié (accession, locatif, logements sociaux …), environ 75 000 m2 de bureaux, environ 40 000 m2 de commerces et de services, environ 4 000 m2 réservés pour des équipements.

Le quartier Bordeaux Maritime : Situé au Nord de la Ville, le quartier Bordeaux Maritime est le plus vaste quartier de Bordeaux. Ce quartier est dominé au Nord par le Lac et la zone d'activités du Parc des Expositions et du Palais des Congrès. Plus au sud, le quartier est émaillé d'échoppes mais aussi d'entrepôts (Bacalan) et de zones industrielles anciennes dédiées à la construction navale (bassins à flots, base sous-marine). Tout ce quartier où il fait bon vivre est en complète mutation. Un port de plaisance se construit. Les bassins à flots réfléchissent à leur reconversion. La ZAC du Châtrons a vu la construction de 400 nouveaux logements... Selon la ville de Bordeaux « Ce quartier, avec celui de la Bastide, est celui qui a connu la plus forte évolution dans son urbanisation ces dernières années : le nombre de logement y a augmenté de plus de 30% en 8 ans. » Relié depuis mars 2008 par le tram, ce quartier va connaître encore dans les prochaines années un essor important grâce notamment à la réalisation, d'ici 2013, du pont Bacalan Bastide, au droit de la rue Lucien Faure. Les projets phares du quartier Bordeaux Maritime sont principalement la ZAC Ravezies Nord et Sud et la ZAC Les Berges du Lac. La ZAC multisites Ravezies s'étend sur 12 hectares situés au nord-ouest de la ville (entre les Bassins à Flots et le Lac). Ce nouveau quartier tout juste achevé est desservi par le tramway depuis fin 2007. Il mixte des équipements de services (clinique de Bordeaux-Nord), de nombreux logements (37 974 m2), près de 1 000 m2 de commerces et services ainsi que 50 000 m2 de bureaux neufs. La seconde tranche du programme Bordeaux Plaza ajoute depuis 2008 près de 6 000 m2 de bureaux neufs à la location et une centaine de logements. La ZAC Les Berges du Lac quant à elle est prévue pour devenir le premier éco-quartier de Bordeaux. Elle s'étendra sur 23 hectares au bord du Lac. Ce futur quartier sera desservi par la la ligne C du tram qui se prolongera ensuite jusqu'au Parc des expositions. Selon la Ville de Bordeaux, « la partie ouest de l’opération est dédiée aux logements, aux commerces de proximité et aux équipements, tandis que la partie Est, limitrophe du pôle commercial Auchan, pourrait à terme accueillir une extension recomposant la façade du centre actuel sur l’avenue des Quarante Journaux. » Les études en cours visent des logements plutôt haut de gamme avec de grandes terrasses.

Une politique volontariste

Alors que le visage de Bordeaux change, la Ville a souhaité accompagner ses mutations de façon volontaire. Dans cette optique, Bordeaux s'est engagé dans une Opération Urbaine Collective et a décidé de l'extension du périmètre de préemption. l’Opération Urbaine collective (OUC) financée par le FISAC (Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce) dans laquelle s’est engagée la Ville de Bordeaux vise à renforcer l'animation, la formation et l'accompagnement des commerçants du centre-ville. Elle prend la forme d’une aide financière à la mise en œuvre d’un projet de revitalisation du commerce, des services et de l’artisanat. Selon une étude réalisée par le cabinet Pivadis, « les habitants des différents quartiers se montrent assez satisfaits et fréquentent assez largement les commerces de chaque quartier, ce qui explique le nombre important d’établissement, dans un contexte où le maintien des dépenses sur la Ville reste intéressant (de l’ordre de 75%, à l’exception des produits électro-domestiques). » Pour maintenir ce satisfecit, des actions ont été décidées parmi lesquelles la mise en place de services aux commerçants et à la clientèle, la création d'animations, la création d'un site portail sur internet, l'édition de guides... La mise en œuvre de cette OUC débutera en septembre 2010 pour une durée de un an. En parallèle de ces actions, la Ville de Bordeaux a mis en place depuis juillet 2008 le droit de préemption sur les fonds de commerce, les fonds artisanaux et les baux commerciaux. Le périmètre d’application de ce droit s’étendait jusqu’en février 2010 à l’ensemble du centre historique de la ville (intérieur des cours), et aux 10 barrières des boulevards. Depuis février 2010, la zone d'origine a été étendue « à de nouveaux axes commerciaux sur lesquels les enjeux liés au commerce de proximité sont également forts. » Ces axes sont notamment le cours de Verdun, Portal, Saint Louis et Stuttenberg, place Nansouty mais aussi des axes en ralentissement d'attractivité du fait des travaux en cours notamment comme sur l'Avenue Thiers, la rue Fondaudège, place Charles Gruet et Croix de Seguey. Pour mémoire, la prérogative de la préemption est très encadrée par la législation. Elle ne peut être utilisée qu’à titre exceptionnel, en fonction de la spécificité de chaque cas de cession de fonds ou de bail.

Créer et reprendre une entreprise à Bordeaux

Avec plus de 17 000 entreprises créées ou reprises en 2008, l’Aquitaine est la 5ème région française pour le nombre de créations d’entreprises depuis 10 ans. Parmi les principaux atouts de Bordeaux, l'on note notamment un coût de la vie inférieur de 21,9% par rapport à Paris, 5,3% par rapport à Lyon ou 2,5% par rapport à Marseille. La région bordelaise dispose également de la plus grande Zone Franche Urbaine de France (hors Corse) et d’une Zone Franche Portuaire.

La création : Bordeaux compte environ 70 associations de commerçants et d’artisans réparties sur tout le territoire communal et représentées par deux structures fédératrices : Bordeaux Centre Ville et la Ronde des Quartiers. Ces interlocuteurs sont particulièrement précieux pour obtenir des renseignements sur le visage commercial et artisanal de la ville mais aussi pour favoriser les premiers contacts lors d'une création. De plus, pour faciliter les recrutements, une structure adaptée a été créée (le GECAB). Cet organisme Il a été créé sous l’impulsion de la maison de l’emploi de Bordeaux et du service de développement économique de la ville de Bordeaux.

La reprise : Selon les chiffres de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux, plus de 10 000 chefs d'entreprises girondines sont aujourd'hui âgés de plus de 55 ans. L'offre de reprise se concentre dans le commerce et les services (85% des entreprises). Pour faciliter la reprise, la CCI propose tout un ensemble de services dédiés comme notamment des réunions d'information tous les 1er mardis du mois à la CCI de Bordeaux, un conseil personnalisé, l'accès à des avis d'expert (expert comptable ou avocat), des formations, mais aussi le club des entrepreneurs où les repreneurs peuvent rencontrer et échanger avec d'autres chefs d'entreprises.

Vous souhaitez vous implanter en région bordelaise et créer votre franchise ? Pour découvrir les réseaux qui recrutent, visitez les pages dédiées de notre partenaire Point Franchises : franchises Bordeaux (http://www.pointfranchises.com/D-33-gironde.html).

Dominique, Journaliste toute-la-franchise©
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top