logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeIcon/playICON/24/pinicon-my-accounticon-metas-turnovericon-metas-ticketicon-metas-moneyicon-metas-investmenticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-contributions-trainingicon-contributions-funding-assistanceicon-contributions-franchiseicon-checkicon-carticon-arrow-right-thinicon-arrow-linkicon-alerticon-action-close

Quelle formation pour devenir garagiste ?

CAP, Bac Pro, BTS ou franchise : les formations pour devenir garagiste

Publié le

Vous êtes passionné d’automobile et êtes attiré par le métier de garagiste ? Quelles sont les formations pour devenir garagiste ? Quels diplômes faut-il pour ouvrir un garage ? Peut-on ouvrir un garage sans diplôme ? Eléments de réponse.

Quelle formation pour devenir garagiste ?

Les diplômes pour devenir mécanicien auto

Pour devenir mécanicien, il est nécessaire d’avoir au minimum un CAP « maintenance des véhicules option voitures particulières ». Sans cela, il est impossible d’exercer le métier. Mais il existe également d’autres formations permettant de devenir mécanicien. Et ce, en formation initiale ou en formation continue.

  • Bac pro MV (pour Maintenance de Véhicules), toujours option voitures particulières
  • BTS MV, de niveau Bac+2
  • La Formation Complémentaire d’Initiative Locale maintenance automobile de compétition et collection (dispensée au lycée Frédéric Mistral de Marseille), de niveau Bac
  • La Formation Complémentaire d’Initiative Locale mécanicien sur véhicules de compétition, de niveau Bac+2 et dispensée au lycée d’Artagnan de Nogaro, au centre scolaire Notre-Dame de Nevers et au Campus de Coulommiers

Il existe également de nombreux Certificats de Qualification Professionnelle : le CQP mécanicien spécialiste automobile, le CQP contrôleur technique, le CQP opérateur spécialiste service rapide, le CQP technicien expert après-vente, etc.

Toutefois, pour devenir mécanicien indépendant, et donc pour ouvrir un garage, il convient d’avoir soit le CAP, soit le Bac Pro ou le BTS.

Ouvrir un garage sans diplôme

En réalité, un garage ou un centre auto doit obligatoirement être composé d’au moins un mécanicien diplômé. Cela signifie qu’il est parfaitement possible d’ouvrir un garage automobile sans diplôme, pour peu que l’on embauche un mécanicien diplômé.

Par conséquent, si vous souhaitez ouvrir ou racheter un garage ou un centre auto et que vous n’avez pas de diplôme dans la mécanique auto, il vous suffit de salarier un mécanicien titulaire d’un CAP, d’un Bac Pro ou d’un BTS.

Evidemment, cette condition génère un coût : si vous êtes vous-même mécanicien, vous pouvez débuter votre activité seul, ce qui permet de maîtriser la masse salariale tandis que si vous créez un garage sans diplôme, vous aurez nécessairement une masse salariale plus élevée (dans la mesure où vous devrez couvrir le salaire et les cotisations sociales de votre employé ainsi que votre propre rémunération).

La franchise pour ouvrir un garage

C’est ici que la franchise offre des atouts particuliers pour ouvrir un garage sans diplôme. En effet, les centres auto et garages franchisés disposent d’une visibilité importante auprès des consommateurs : la marque attire à elle seule de nombreux clients dès l’ouverture, ce qui permet de rapidement atteindre le seuil de rentabilité.

En outre, les franchises (Delko, Etape Auto, Feu Vert, Midas, Norauto, Point S, Speedy) ont toutes développé un modèle économique performant, avec des tarifs de prestations étudiés pour optimiser la rentabilité tout en étant suffisamment ajustés pour convenir aux clients. Et ce, tout en bénéficiant de tarifs négociés auprès des fournisseurs. Parallèlement, toutes ces franchises proposent de la vente de produits et accessoires, ce qui permet de diversifier les sources de revenus.

Enfin, avec les franchises de centres auto, vous bénéficiez d’une formation initiale en gestion, en management, en vente, etc. Vous découvrez même les prestations effectuées dans le centre, ce qui vous permet d’être plus efficace dans le pilotage du garage.

C’est pour cette raison que la plupart des nouveaux centres auto et garages franchisés ouvrent avec, en plus du dirigeant, 1, 2 voire 3 salariés : la performance économique attendue permet de supporter une telle masse salariale sans difficulté.

Enfin, il est à noter qu’avec la franchise, quand on est titulaire d’un diplôme de mécanicien, il existe une alternative au fait d'ouvrir un garage : devenir garagiste mobile. Des enseignes comme Best’Oil ou BH Atelier ont en effet développé des concepts permettant à des mécaniciens auto diplômés de se doter d’un atelier mobile, sous la forme d’un véhicule utilitaire équipé, pour effectuer les prestations de maintenance automobile directement au domicile ou sur le lieu de travail des clients. Une alternative efficace et qui évite la routine.

Les autres métiers auto techniques en franchise

Outre les franchises spécialisées dans le remplacement de pare-brise, il existe également des franchises spécialisées dans la carrosserie (comme Fix Auto) ou dans la préparation esthétique et la rénovation intérieure de véhicules (comme Carslift Detailing). Autant d’options qui permettent également de se lancer dans le secteur de l’automobile sans diplôme.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5,0/5 - 2 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top