logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Ouvrir sa franchise de courtage en financements

3 étapes pour ouvrir sa franchise de courtage en financements

Publié le

Une fois que l’on a choisi son enseigne de courtage en financements, il faut créer son entreprise pour démarrer son activité de courtage en crédits. Pour cela, trois étapes, dont une optionnelle, sont nécessaires. Découvrez comment ouvrir une franchise de courtage en financement.

Ouvrir sa franchise de courtage en financements

Trouver et aménager son local

L’étape de la recherche et de l’aménagement du local ne concerne pas les courtiers en financements qui exercent en home office. Les autres, ceux qui ont opté pour les enseignes misant sur un local commercial pour développer leur notoriété locale, devront effectuer, accompagnés en cela par la tête de réseau, une recherche exigeante d’un local commercial adapté aux besoins de l’activité.

Sur ce point, ils sont avantagés par rapport à d’autres métiers : la surface nécessaire est réduite ; entre 10m² et 50m² suffisent pour accueillir les clients et effectuer les missions du courtier. 

En revanche, l’emplacement devra être sélectionné avec soin pour assurer un maximum de visibilité. De même, le local devra offrir suffisamment de linéaires de vitrine pour communiquer de manière importante sur la zone de trafic. 

Idéalement, le local devra également être adapté au futur développement de l’activité : en concertation avec la tête de réseau, chaque candidat à la franchise devra établir si l’embauche d’une personne dédiée aux tâches administratives et de secrétariat doit être prévue. En ce cas, le local devra dès le départ permettre la création de deux à trois espaces distincts : accueil, secrétariat, bureau.

Enfin, l’aménagement est à adapter à la configuration choisie mais doit systématiquement inclure une communication importante en extérieur : enseigne, vitrophanie, éventuels kakemonos, etc. font partie intégrante de la panoplie du courtier en crédits franchisé implanté dans un local commercial de centre-ville.

L’info en plus :

Les courtiers en crédits qui ont choisi de travailler en home office se contenteront de l’achat du matériel nécessaire à l’exercice de leur nouvelle activité. Dans les deux cas, un véhicule floqué aux couleurs de l’enseigne peut être à prévoir pour les déplacements au domicile ou sur le lieu de travail des clients et prospects.

Etablir les partenariats bancaires

Une part importante du travail des franchisés en courtage en financements, avant le démarrage de leur activité, consiste dans la mise en place des partenariats bancaires sans lesquels l’exercice du métier est impossible. Et même si les têtes de réseaux ont déjà signé, en général, des partenariats au niveau national, il est impératif de se faire connaître après des conseillers bancaires locaux. Le succès de l’activité dépend de la qualité des relations que chaque courtier entretient avec chaque agence bancaire, voire avec chaque conseiller bancaire de sa zone de chalandise.

Il faut par conséquent prévoir plusieurs semaines de rendez-vous afin de rencontrer, d’échanger et de présenter son enseigne à l’ensemble des partenaires. Cette phase préalable permet de se faire connaître, de créer des relations mais aussi d’affiner sa connaissance des offres de chaque banque présente sur la zone de chalandise.

Se faire connaître et signer ses premiers contrats

Même si la tête de réseau de chaque franchise de courtage en financements assure une communication nationale, plus ou moins importante en fonction des réseaux, et met en place une stratégie d’acquisition de leads sur internet, il est important pour chaque courtier en crédits qui s’installe, de se faire connaître également auprès de la clientèle locale. C’est d’autant plus vrai quand on choisit de travailler en home office, sans local, donc.

Salons professionnels locaux et foires sont donc des moments privilégiés pour développer sa notoriété mais des actions de communication plus « classiques » doivent également être mises en place. Le dépôt de flyers dans les boîtes aux lettres des quartiers résidentiels et des immeubles de standing est par exemple de nature à faire connaître aux propriétaires ayant des revenus confortables l’arrivée sur le marché d’un nouvel acteur du courtage.

Pour les courtiers exerçant également ou exclusivement auprès des professionnels, il faudra alors commencer à démarcher les entreprises pour rencontrer les dirigeants et présenter ses offres.

Pour toutes ces actions de communication locale, la plupart des enseignes assisteront de manière efficace les nouveaux courtiers afin de les guider dans les démarches, de la création des supports de communication à leur utilisation, en passant par le développement des argumentaires à déployer en rendez-vous clients.

Vous disposez maintenant de toutes les clés pour ouvrir votre franchise de courtage en financements. Consultez donc notre catégorie dédiée pour choisir l’enseigne qui vous correspond.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,5/5 - 1 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top