logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Visiter un salon de franchise en 7 étapes

Comment rentabiliser au maximum votre visite ?

Publié le

Vous envisagez de devenir franchisé et avez prévu de vous rendre dans un salon dédié à la franchise ? C'est une très bonne idée qui vous permettra d'engranger un maximum d'information dans une fenêtre temporelle très courte. Beaucoup de franchiseurs font le déplacement et vous pourrez leur poser toutes vos questions. Mais comment être sûr que vous ne raterez pas une occasion ? Suivez les conseils développés ci dessous.

1. Gardez les pieds sur terre

Les salons sont des endroits bruyants où chaque exposant se dispute l'attention des visiteurs. Submergé par autant d'informations sensorielles, il est facile de perdre ses buts de vue. Gardez la tête froide et le portefeuille dans la poche. Vous n'êtes pas là pour signer un contrat, mais pour recueillir des informations.

2. Planifiez votre visite

Avant l'événement, prenez tout le temps nécessaire à éplucher le site web du salon et ceux des enseignes présentes. Décidez des franchiseurs que vous souhaitez rencontrer. Vous pouvez même leur assigner des priorités : les plus intéressants pour commencer, puis ceux pour qui vous avez besoin de plus de données pour vous décider. À ce stade, dressez une liste de questions génériques et propres à chaque interlocuteur.

3. Prévoyez un plan d'attaque

Rendez vous de préférence au salon en début de matinée pour éviter le gros de la foule. Plutôt que d'errer au petit bonheur dans les allées, nous vous recommandons de vous rendre droit à la buvette. Devant un café, vous pourrez consulter le plan des lieux et, afin d'éviter les allers et retours, tracer un itinéraire optimal. C'est également le moment d'affiner votre liste d'interlocuteurs : y a-t-il des défections, ou au contraire des exposants de dernière minute ?

4. N'oubliez pas que vous êtes une cible

Pendant votre visite, gardez une chose en tête : avec vos airs d'entrepreneur dynamique, vous ne tromperez pas les franchiseurs. Pour eux, vous serez un client potentiel. Ils se seront déplacés le week-end, emportant avec eux des stands coûteux et votre signature est leur « retour sur investissement ». Soyez prêt à jouer à un jeu de séduction et de négociation, où chaque joueur cherche à cerner l'autre.

5. Toutes les franchises ne se valent pas

Indépendamment des concepts et des revenus potentiels, les franchises diffèrent de mille et une manières. N'oubliez pas que la taille d'un stand, la sympathie des personnes présentes et la longueur des jupes des hôtesses ne reflète pas les mérites de l'enseigne elle-même. Certains réseaux en mal de partenaires sont susceptibles de « tout miser » sur l'épate en dépensant beaucoup pour un salon (au niveau des PLV (publicité sur lieu de vente), etc.) . Cela en dit long sur leur capacité de gestion. Aussi, vérifiez toujours la santé des entreprises et étudiez en détail les offres de chacun.

6. Soyez un aspirateur à informations, mais ne prenez aucune décision

Prenez toute la documentation qu'on vous tend. Gardez précieusement les cartes de visite et prenez toutes les notes que vous pourrez. Vous en aurez besoin quand vous serez rentré chez vous. Ne vous engagez bien évidemment à aucune transaction financière : ceux qui vous réclament de l'argent sur un salon sont le plus souvent des escrocs. En revanche, si vous êtes vraiment intéressé par un franchiseur et qu'il vous le propose, vous pouvez prendre rendez vous pour un tête à tête ultérieur, mais pas avant une semaine !

7. L'après salon est le temps de la réflexion

Prenez la semaine qui suit le salon pour étudier et comparer à tête reposée les informations que vous avez rapportées (brochures, notes, adresses internet). Gardez toujours à l'esprit vos objectifs, à la fois personnels et financiers, et ne vous laissez pas aveugler par la « bonne opportunité ». Remettez vos motivations et celles des franchiseurs en question.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top