logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

8 stratégies pour bien choisir sa franchise

Comment ne pas se tromper dans le choix de son réseau

Publié le

Pour un futur franchisé, la réussite dépend en très grande partie du réseau avec lequel il décide de signer. Comment éviter les escroqueries ? Comment trouver le bon partenaire ? Dans cet article, nous passons en revue 8 moyens pour ne pas se tromper dans le choix de son réseau de franchises et éviter les erreurs de débutants.

1. Bien se renseigner sur les franchiseurs

Comme dans toute transaction commerciale, vous ne pouvez pas vous permettre de prendre pour argent comptant tout ce que vous dit votre interlocuteur. Aussi faut-il prendre ses renseignements de son côté. Pour ce faire, vous pouvez passer par les moteurs de recherche sur les entreprises, interroger les employés et les franchisés (anciens comme nouveaux), la presse, les archives judiciaires, etc.

2. Enquêter sur la marque commerciale

Cela peut paraître idiot, mais tous les gens qui se prétendent franchiseurs n'ont pas le droit d'exploiter ou de céder la marque commerciale qu'ils vous proposent. Ça ne coûte rien de se renseigner !

3. Décortiquer les services

D'un réseau à l'autre, en fonction des contrats et des secteurs d'activité, les obligations du franchiseur ne sont pas les mêmes. Les services proposés doivent être vérifiés – ils doivent correspondre à la fois aux attentes du franchisé et aux sommes qu'il est tenu de verser. Parmi ces services, on dénombre les aides fournies au départ : au choix de l'emplacement ; à la décoration du local ; à l'approvisionnement ; à l'installation du réseau informatique ; à la communication pour l'ouverture, etc. Ensuite viennent les services proposés sur la durée, tels que : les conseils de gestion ; l'aide à la comptabilité ; la communication et l'identité visuelle ; la publicité au niveau local ; les rencontres entre membres du réseau, etc.

4. Comprendre la formation

Divisée en deux phases (la formation de départ et la formation continue), la formation est une partie vitale des devoirs du franchiseur. Elle concerne à la fois le franchisé et une partie de ses équipes (les animateurs réseau, les commerciaux, etc.). Pour le reste des employés, il est généralement convenu que le franchisé est en charge de la transmission du savoir-faire. Ceci dit, c'est une tâche à laquelle l'enseigne devra normalement le former.

La durée de la formation est fonction de la complexité du concept, du savoir-faire et des process établis par le franchiseur. Il est important de se renseigner sur le contenu de la formation et de savoir si le franchisé doit en supporter les frais. En ce qui concerne la formation continue, il est important d'en connaître la fréquence.

5. Vérifier les données temporelles

Quand on investit un capital important dans une affaire, il ne faut pas oublier que la durée du contrat de franchise est limitée. Si pour une raison ou pour une autre, celui ci n'était pas renouvelé, une grande partie de cet argent serait perdue. Les clauses de renouvellement doivent être lues en détail avec l'assistance d'un avocat spécialise. De même, il est important de s'assurer que la durée du bail du local correspond à celle du contrat.

6. Lire le DIP en détail

Même s'il est succinct, le document d'information précontractuel requis par la loi Doubin en dit long sur celui qui l'a rédigé. La précision des données et le soin avec lequel elles ont été agencées, permettent de lire entre les lignes le sérieux du franchiseur. En outre, le DIP doit être convaincant sur l'existence d'un véritable savoir faire ainsi que sur l'originalité et la solidité du concept de franchise. N'hésitez pas non plus à questionner le directeur du développement réseau sur des points précis du document. Méfiez vous des réponses évasives comme de la peste.

 

7. Obtenir l'exclusivité territoriale

Certains franchiseurs essaient par tous les moyens d'ouvrir un maximum de points de vente, même si ceux-ci se font une concurrence directe – ce qui n'est pas forcément du goût de tous les franchisés. Aussi faut-il, le cas échéant, s'assurer que le contrat comprend une clause d'exclusivité territoriale. Certains contrats requièrent seulement de l'enseigne qu'elle propose un nouveau territoire proche au franchisé avant de l'offrir à un nouveau venu.

 

8. Bien assurer son financement

Avec l'aide de projections financières solides, le nouveau franchisé devra négocier un financement suffisant auprès de sa banque. Il arrive que les franchiseurs offrent des facilités de financement : par prêt direct ; par l'intermédiaire d'un accord avec un établissement bancaire ou simplement en louant le matériel lourd au franchisé.


Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top