logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Se lancer en franchise, combien ça coûte ?

Découvrez quelles sont les principales dépenses nécessaires à l'ouverture d'un point de vente

Publié le

Vous rêvez de devenir franchisé, mais vous ne savez pas de combien d'argent vous allez avoir besoin pour commencer. Il est facile de se renseigner sur les droits d'entrée exigés par chaque franchiseur, mais ce n'est bien évidemment pas la seule somme que vous devrez débourser pour ouvrir votre premier point de vente. Quels sont les principaux postes financiers ?

Le local : l'image de votre entreprise

Que vous y receviez des consommateurs (restauration, beauté, vente, etc.) ou que votre activité se fasse principalement à l'extérieur (auquel cas vous aurez tout de même des bureaux administratifs susceptibles d'être visités par des partenaires), le cœur de votre entreprise sera localisé dans vos locaux. En fonction de sa surface, il faudra d'abord le mettre aux normes sanitaires et de sécurité avant de lui donner les couleurs de l'enseigne.

Cette dernière dépense est en général annoncée dans le DIP (le document d'information précontractuel), et varie grandement selon le type de commerce et l'image que la franchise souhaite projeter pour ses clients. Les grands réseaux veillent à la conformité de leurs points de vente en proposant à leurs franchisés de s'occuper de la décoration eux mêmes.

Le stock : achalander ses rayons

Une fois encore, tout dépend du secteur d'activité que l'on choisit. Les franchises de service n'ont aucun stock alors que les chaînes de magasins disposant de surfaces importantes peuvent requérir l'achat de dizaines de milliers d'euros de marchandise. Certains commerces d'objets de valeur, comme la bijouterie ou l'informatique par exemple, requièrent des stocks de départ coûteux malgré leur petites surfaces.

Les caisses : ne pas oublier les coûts fixes

Démarrer une affaire avec des caisses vides est généralement une très mauvaise idée. Les dépenses fixes (salaires, loyer, etc.) ne disparaissent jamais, que l'on génère un bon chiffre d'affaires ou non. Il est important de prévoir au cas où le démarrage serait plus lent que prévu.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top