logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

GiFi en passe de s’offrir Besson Chaussures

Après avoir racheté Tati en 2017, le Groupe Philippe Ginestet (GiFi) négocie le rachat de Besson Chaussures au groupe Vivarte

Publié le

Les difficultés du groupe Vivarte ne sont un secret pour personne dans l’univers de la mode. Balloté depuis une quinzaine d’années, et en grande difficulté après un LBO désastreux en 2006, le groupe plus que centenaire a du mal à se relancer malgré plusieurs restructurations.

L’ultime plan du groupe Vivarte

Magasin franchise BessonSous la houlette de Patrick Puy, qui a repris les rênes du groupe fin 2016, Vivarte opère ce qui semble être une ultime tentative de sauvetage avec une succession de plans sociaux et la cession de plusieurs enseignes comme Naf Naf, Kookaï, Pataugas ou encore André et s’apprête donc à se séparer de Besson Chaussures. Après avoir brillamment restructuré sa dette, la stratégie désormais affichée par Vivarte est de ne conserver que 5 enseignes (La Halle, Caroll, Minelli, San Marina et Cosmoparis) pour se concentrer sur leur redressement à travers un plan qui comprend notamment un repositionnement, un réagencement des magasins et une optimisation de la logistique et des outils informatiques. La cession de Besson s’intègre dans ce plan de restructuration drastique. Cette décision vise notamment à préserver la Halle aux Chaussures, qui doit fusionner avec la Halle aux Vêtements pour ne former plus qu’une seule entité.

GiFi se porte acquéreur de Besson

Et si Vivarte n’a pas encore trouvé acquéreur pour toutes les enseignes dont il souhaite se séparer (Chevignon notamment cherche encore son repreneur), les négociations pour la cession de Besson semblent bien engagées avec GiFi, adossé à la société d’investissements Weinberg Capital Partners, qui devrait acquérir 49% du capital. Après avoir racheté Tati en 2017 (cf. GiFi peut-il sauver Tati ?), l’emblématique patron de GiFi, Philippe Ginestet, entend bien saisir cette nouvelle opportunité. D’autant plus que le rachat du réseau Besson est une aventure qui parait bien moins hasardeuse que l’acquisition de Tati. Avec ses 133 magasins, Besson réalise un chiffre d’affaires de 265 millions d’euros. Surtout, le réseau est rentable et affiche une croissance positive d’autant plus remarquable dans le contexte difficile que connait le marché de l’équipement de la personne.

Une opération bénéfique

Le rachat de Besson par GiFi ressemble donc à une opération fructueuse et bénéfique, pour GiFi mais également pour Vivarte et pour Besson. Pour Vivarte, la cession de Besson à GiFi permettrait de renflouer les caisses et de poursuivre le plan de restructuration engagé. « Le groupe possèderait le bon périmètre pour permettre à chacune de ses marques de bénéficier des investissements nécessaires à leur croissance », indique le groupe dans un communiqué. Le réseau Besson profiterait pleinement du dynamisme de GiFi qui, pour sa part, pourrait diversifier son activité en investissant le marché de l’équipement de la personne et enrichir encore davantage son parc de magasins. GiFi s’approcherait ainsi de son objectif d’atteindre le millier d’unités. En intégrant le réseau Besson, le groupe comptera 860 magasins pour un chiffre d’affaires de plus de 1,5 milliard d’euros. Surtout, Besson est une enseigne à potentiel, en croissance et qui présente les caractéristiques pour intégrer le groupe GiFi, notamment son implantation en périphérie, territoire de prédilection de GiFi.

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top