logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-carticon-action-close
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Les aides financières : dossier spécial aides à la création d'entreprise

ACCRE, prêt à taux zéro, crédit solidaire...

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Qu'il s'agisse de compléter les fonds propres du créateur ou de trouver les fonds pour rénover ou aménager un local, financer un fond de roulement, les aides financières accordées aux créateurs et repreneurs d'entreprises sont nombreuses.

Aides financières à la création d'entreprisePour se lancer dans la création d'une entreprise, il faut de l'argent ! Et souvent, pour le créateur, le montage financier en amont de la création est un casse-tête. Cela vaut pour les créations hors franchise mais aussi pour les créations en franchise.

Selon la dernière enquête annuelle de la franchise 2016, 63% des franchiseurs évoquent ainsi le financement des franchisés comme principales difficultés. Et de fait, si, pour un tiers des franchisés, l’installation en franchise a couté moins de 50k€ (34%) et pour 70% moins de 200 k€, 1 projet sur 5 (19%) a, quant à lui, nécessité un investissement compris entre 200 et 500k€. Les projets de plus de 500 k€ représentent 10% en 2016.

Pour financer ces besoins, les entrepreneurs franchisés ont recours à plusieurs sources de financement : leurs ressources propres (39% en moyenne en 2016), l’emprunt bancaire classique et d’autres formes de financement comme le crédit-bail, le prêt Nacre, un prêt d’honneur ou autre prêt régional. L’emprunt bancaire, souscrit pour 70% des créations d’entreprise en franchise, représente la moitié du montant global des investissements. Près de 6 franchisés installés sur 10 ont emprunté un montant compris entre 100 et 500k€. Le montant moyen emprunté s’élève à 238k€.

Rien d'étonnant alors dans le fait que près de 2 franchisés sur 5 ont effectué des démarches spécifiques pour obtenir une aide financière auprès d’un organisme public et la moitié d’entre eux (10%) ont obtenu l’une de ces aides financières,

Quelles sont ces aides ? Elles sont de deux sortes : les aides apportées au créateur et les aides apportées à l'entreprise.

Dans le détail, les aides financières au créateur sont essentiellement :

  • Le prêt à taux zéro et sans garantie Nacre (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d'Entreprise) : D'un montant variable entre 1000 € et 8000 €, ce prêt à taux zéro s'étale sur une durée de 1 à 5 ans. Pour l'obtenir, le créateur doit satisfaire plusieurs conditions parmi lesquelles : être demandeur d'emploi ou bénéficiaire des minima sociaux (ASS, RSA), détenir plus de 50 % du capital de l'entreprise créée, mettre obligatoirement en place un prêt bancaire (ou assimilé) complémentaire, d'un montant et d'une durée supérieurs à l'aide.
  • L'aide à la reprise et à la création d'entreprise (Arce) : Versée par Pôle emploi, l'Arce consiste à recevoir le versement des allocations chômage sous la forme d'un capital. Le montant débloqué dépend de la situation du demandeur d'emploi au moment de la demande. L'aide correspond en effet à 45% du reliquat des droits à l'assurance chômage. L'aide est versée en 2 fois : 50% après l'obtention de l'Accre, 50% 6 mois après la date de création/reprise de l'entreprise.
  • Les prêts d'honneur à taux zéro : Octroyés par des organismes comme Initiative France ou le Réseau Entreprendre, ces prêts ont pour vocation de financer les fonds propres et le besoin en fonds de roulement (BFR) de départ. Ils sont octroyés aux porteurs de projet et non pas à l'entreprise. Leur montant peut varier de 2000 à 50.000€ selon le projet et l'organisme. Pour l'obtenir, l'emprunteur doit défendre son projet devant une commission de sélection et obligatoirement contracter un emprunt bancaire complémentaire.
  • Les crédits solidaires : Accordés essentiellement par l'Adie (association pour le droit à l'initiative économique) et la Nef (Nouvelle Économie Fraternelle), ces crédits sont plutôt des micro-crédits (jusqu'à 10.000 €) ou des prêts d'honneur à taux zéro. Ils sont remboursables en 4 ou 5 ans.
  • L'Aide à la création d'entreprise innovante : Octroyée par Bpifrance sous forme d'une subvention destinée à financer les dépenses de validation du projet (conception du projet, étude de faisabilité, recherche de partenaires, etc.), cette aide ne peut dépasser 30.000€.

A noter : D'autres aides financières spécifiques accordées aux créateurs par différents organismes peuvent être sollicitées (appuis pour les femmes, appuis pour les jeunes créateurs, aides pour les structures de l'Economie sociale et solidaire, aides pour les porteurs de projets en milieu rural, aides Fisac, aides handicapés Agefiph, prime d'aménagement du territoire pour l'industrie et les services, aide aux entreprises innovantes, etc.). Pour en savoir plus sur le sujet, reportez-vous au dernier chapitre de ce dossier.

Outre ces aides accordées au créateur, d'autres aides peuvent être obtenues par l'entreprise sous forme notamment de prises de participation et/ou de prêts participatifs. Ces aides sont notamment accordées par des organismes de capital risque solidaire comme Love money, FinanCités, Clubs Cigales, etc.

A noter : Selon les régions, il est aussi possible d'obtenir des aides financières régionales sous la forme de prêts aidés à moyen ou long terme, prêts bonifiés et avances, garanties pour les prêts bancaires, etc.

 

Tout le dossier

Introduction - Les aides socialesLes aides fiscales - Les aides spécifiques


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Scroll to top