logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

[DOSSIER SPÉCIAL] Aides à la création d'entreprise : tout ce qui existe en France !

3000 dispositifs recensés !

Publié le

Pour encourager à la création ou à la reprise d'entreprises, environ 3000 dispositifs d'aides existent en France (aides européennes, nationales, régionales, départementales ou infra-départementales). Chaque dispositif a sa logique, son public, sa finalité, ses modalités d'attribution, et ses contraintes. Revue de détails.

Aides à la création d'entrepriseAides financières, exonérations de charges, exonérations fiscales, accompagnement au montage, aides au recrutement, aides à l'innovation, aides spécifiques (pour les femmes, pour les jeunes créateurs, pour la revitalisation en milieu rural, pour la modernisation des commerces, pour la modernisation de l'hôtellerie, pour la création d'une structure de l'économie sociale et solidaire, pour les handicapés, pour les ressortissants d'outre-mer...)... En France, la liste des aides aux créateurs et repreneurs d'entreprises est très longue ! Selon la base de données de l'Observatoire des Aides aux Entreprises, environ 3000 dispositifs sont recensés en France pour tous les besoins de financement : aides à la création d’entreprise, aides aux chômeurs créateurs d'entreprise, aides à l’insertion, aide à l’embauche d’apprentis, aides pour financer le développement de son entreprise, aides à l’innovation, aides liées aux zonages ZFU, AFR, ZRR, etc. A cela s'ajoutent des aides non financières d'accompagnement à la création ou à la reprise, des aides à la formation, etc.

Pour s'y retrouver dans toutes ces aides de multiples formes, le plus simple est de procéder... par élimination. En effet, parmi ces nombreuses aides possibles, beaucoup sont liées à une situation particulière : être une femme créatrice, être chômeur, etc. D'autres sont liées aux objectifs de certaines politiques nationales ou locales : créer en zone rurale, dans les DOM-TOM, embaucher des apprentis, etc.

Une fois ce premier tri réalisé, reste encore de nombreuses aides possibles que le créateur doit étudier les unes après les autres, en fonction de sa situation personnelle.

Globalement, 4 types d'aides à la création d'entreprise sont repérés :

  • Les aides financières directes au créateur d'entreprise (financement des fonds propres par un prêt à taux zéro, prêt d'honneur, crédit solidaire, etc.) ou directes à l'entreprise (garanties pour les prêts bancaires, prêts participatifs, etc.) 
  • Les aides sociales (ACCRE
  • Les aides fiscales (exonération d'impôt sur les bénéfices des entreprises nouvelles, exonérations pour souscription au capital) 
  • Les aides spécifiques (Appuis pour les femmes, appuis pour les jeunes créateurs, aides pour les structures de l'Economie sociale et solidaire, aides pour les porteurs de projets en milieu rural, aides Fisac, aides handicapés Agefiph, prime d'aménagement du territoire pour l'industrie et les services, aide aux entreprises innovantes, aides au recrutement, etc.).

TOUT LE DOSSIER : Aides à la création d'entreprise

  1. Introduction 
  2. Les aides financières
  3. Les aides sociales
  4. Les aides fiscales
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top