logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les enseignes liées à la publicité en franchise

Publié le
Les enseignes liées à la publicité en franchise
Pour se faire connaître ou augmenter leurs visibilités, les commerces, les artisans et les entreprises se doivent de communiquer largement sur différents supports. Pour répondre aux attentes de ces professionnels, plusieurs réseaux de franchise se sont lancés ces dernières années sur le marché porteur de la communication et de la publicité. Selon les réseaux, les offres sont très variées : création d'éléments de signalétique, création d'enseignes adhésives, affichage, publicité ciblée ou généralistes sur des supports papier, actions de promotion au revers des tickets de caisse, chèques cadeaux, publicité par l'objet... les propositions développées en franchise sont tous azimuts.

Un marché en forte croissance malgré la crise

Le marché de la publicité et plus largement de la communication est très éclaté. Aux côtés de la communication médias réalisée via la télévision, la radio, la presse, l'internet, l'on trouve de nombreux autres supports hors médias comme les panneaux d'enseignes, la signalétique, les marquages de voiture, la publicité par l'objet, la publicité évènementielle, les salons, la promotion au dos des tickets de caisse, les plaquettes de présentation, la création d'un site internet, les chèques cadeaux...

Comme on le voit, le secteur d'activité de la communication publicitaire est très vaste. Globalement, selon l'UDA (Union des Annonceurs) les entreprises ont consacré en France, en 2008 quelque 32,4 milliards d’euros à leurs investissements de communication médias et hors-médias. Les investissements des annonceurs ont représenté, en 2008, 1,65 % du PIB national. Si ces chiffres sont certes importants, ils ne reflètent que très partiellement la réalité du marché ! Et de fait, le marché des « annonceurs » est bien loin de la réalité de celui des entreprises de petites tailles qui dépensent en local des budgets conséquents pour soigner leur visibilité sur le terrain.

Si le marché « annonceurs » est aujourd'hui en perte de vitesse du fait de la crise principalement, celui de la communication hors médias est en progression malgré la crise (entre 6 et 10% selon les activités). Pourquoi une telle différence ? En fait, le principal argument jouant en faveur de ce marché de terrain tient à la forte poussée créatrice de l'année 2009 avec la mise sur orbite du statut d'auto-entrepreneurs. Et oui : qui dit création d'activités dit très souvent un minimum de communication. Enseignes, marquages de véhicules, annonces presse de lancement ou selon une promotion, prospectus, plaquettes... le créateur pour se faire connaître ne peut faire l'impasse sur un minimum de budget de démarrage. L'autre raison de cette embellie en local est la multiplication des supports innovants au plus près du consommateur.

La pub online a de l'avenir !

Selon les chiffres de la 3e édition de l'Observatoire de l'e-pub (baromètre édité par SRI (Syndicat des Régies Internet), l’UDECAM (Union des Entreprises de Conseil et d’Achat Medias) et Capgemini Consulting), en 2009 le marché de la communication online (internet+mobile) a progressé de 6% pour atteindre 2,11 milliards d'euros net. Selon ce baromètre, la communication digitale devrait connaître une croissance plus soutenue en 2010, de l’ordre de +8%.

Des enseignes en franchise très diversifiées

Les enseignes qui ont fait le choix de se développer en franchise ou en réseau de concessionnaires sont nombreuses et couvrent un vaste panel d'activités connexes (impression numérique, marquage de véhicule, identité visuelle, publicité par l'objet, régies publicitaires de supports presse, chèques cadeaux et bons de réduction...).

Signalétique & visibilité

Pano boutique

Fort de plus de 120 concessionnaires indépendants en France et à l'international, Pano Boutique est aujourd'hui le plus important réseau de spécialistes de la signalétique. L'histoire de cette enseigne à succès débute à Bordeaux en 1987. Rapidement, en 1989, la décision est prise de développer le concept Pano Boutique en réseau. Le modèle de développement choisi est celui de la concession. Ce réseau connait un développement soutenu depuis sa création, largement entretenu par le potentiel de vente mais aussi le potentiel de gains (Marge brute d'exploitation : 80% - CA moyen : 135 000 euros). Spécialiste de la signalétique (intérieure et extérieure) et du marquage publicitaire, Pano Boutique a pour principaux clients les boutiques, l'artisanat et les entreprises. Un département grands comptes est également créé depuis 2003. Les offres se déclinent sur de nombreux produits comme l'habillage de vitrines, la création d'enseignes de commerce, la décoration de véhicules professionnels, la fabrication de panneaux de trottoirs ou de rues...
Chaque concessionnaire du réseau Pano Boutique est formé aux techniques de la découpe adhésive et de l’impression numérique. Le profil type souhaité allie esprit commercial, créativité et habileté. Une bonne connaissance de l’informatique est souhaitée. Le réseau est présent partout en France, via une centaine de points de vente et, à l'international, dans une dizaine de pays d'Europe et d'Afrique. En 2010, l'enseigne envisage l'ouverture d'un minimum de 15 points de vente supplémentaires, dont une dizaine à l'étranger. Le droit d'entrée chez Pano Boutique est de 17.000 euros HT. Le contrat de concession est signé pour 7 ans. L'investissement initial nécessaire oscille entre 64 500 et 129 500 euros HT selon l'équipement (Apport personnel : 30%).

Signaktion

L'enseigne Signaktion est née en 1980 autour d'une idée innovante à l'époque : proposer aux professionnels et aux particuliers un service rapide de création de signalétique. Lancé en franchise en 2007, le réseau s'appuie sur la concentration en un seul magasin de l'ensemble des métiers de la signalétique et de la visibilité. Les emplacements des boutiques répondent à un impératif de grande circulation avec la possibilité de stationnement minute. La surface moyenne est de 50 m2. Le design et l'agencement des boutiques Signaktion se déclinent autour d'un code visuel fort. Le principal atout de cette franchise tient à son expérience. De plus, la rentabilité est importante : Un magasin Signaktion dégage une marge brute située entre 70 et 80%. Les candidats recherchés sont des entrepreneurs à la fibre commerciale. L'investissement global (hors local) se situe entre 90 et 120 000 € (apport personnel 35 000 €).

Dynacom

L'entreprise Dynacom a été créée en 1991 par Christiane et Marc Osswald. Lancée en franchise en 2009, Dynacom se pose comme un concept à part dans le secteur de la publicité. Pourquoi ? En fait cet expert en visibilité n'est pas un simple fabricant d'enseignes, non ! Dynacom propose à ses clients une réflexion globale sur l'identité visuelle d'un établissement ou d'un réseau d'établissements. Les plus grandes enseignes font appel aux services de Dynacom pour définir tous les éléments de communication à proximité, sur l'établissement et dans l'établissement, fabriquer ces éléments et les poser.

L'offre Dynacom est une offre globale à forte valeur ajoutée. L'objectif pour cette entreprise n'est pas de vendre des enseignes ou de l’habillage de voiture mais bien de vendre des solutions qui contribuent à la croissance du CA de ses clients grâce à la maximisation de leur visibilité. Le concept Dynacom nécessite un investissement réduit. Un franchisé peut débuter son activité seul et sans local dans un premier temps. Le CA potentiel d'un franchisé motivé est élevé et le temps de retour sur capitaux propres est potentiellement très court. Le profil type du candidat recherché est principalement commercial. Aucune connaissance technique n'est nécessaire.
Dynacom apporte formation et assistance pour commercialiser toute l'offre, en produire une partie, créer et mener l'équipe sur le terrain.


Supports papier et/ou internet

Locallife

Locallife est le leader mondial de la recherche d’informations locales sur Internet. Cette enseigne créée en 1999 en Angleterre s'appuie sur des sites internet de recherches d'informations localement ciblés. Ces informations sont couplées à des publicités passées par des annonceurs locaux (PME-PMI, artisans, commerçants). Le concept gagnant a ensuite été décliné aux Etats-Unis et en Nouvelle-Zélande. Le réseau de franchise français a été lancé quant à lui en 2008. Les franchisés Locallife sont des commerciaux consultants. Ils ont pour tâche localement de prospecter et de fidéliser les professionnels de leurs territoires. Le taux de fidélisation est d'une année sur l'autre de 75%.
Le coût d'une franchise chez Locallife dépend de la taille de la ville. L'expérience dans le domaine de l'Internet n'est pas obligatoire. Avec plus de 380 annuaires internet locaux, Locallife France couvre l'ensemble du territoire.

Le Colporteur

1er journal hebdomadaire et bi mensuel gratuit en réseau N°1 de la presse d’information locale en France, le concept Le Colporteur porté par la société Les Nouvelles Editions de la Presse est né en 2007 à Valence. Son lancement en réseau de concessionnaires date du 1e juin 2009. Le concept repose sur la déclinaison en local d'un journal gratuit de nouvelle génération. Les parutions sont hebdomadaires et bi mensuelles. Contrairement aux journaux gratuits classiques dont les colonnes sont quasiment exclusivement occupées par des petites annonces et des publicités, les parutions du réseau Le Colporteur s'architecturent autour d'informations nationales et internationales, et d'un programme télé. Chaque parution intègre un cahier de petites annonces de particuliers publiées gratuitement ce qui ajoute à l'aspect unique de ce concept. La création de rubriques enrichies localement (santé, jardinage...) ajoutent des possibilités publicitaires ciblées. Cette déclinaison éditoriale riche permet d'offrir aux lecteurs un vrai journal gratuit à forte valeur ajoutée. Le réseau développé sous la forme de concessions offre à chaque partenaire un support de qualité pour appuyer les ventes de publicités locales.
Le réseau Le Colporteur compte actuellement une douzaine de relais en local. Le profil du candidat est celui d'un chef d'entreprise de tempérament commercial. Le droit d'entrée est de 15 000 € (investissement global 40 000 € - 15 000 € d'apport personnel).

Magazine Temps Libre

Le magazine Temps libre est né en 2005 sur un constat : la génération des baby Boomers (née après guerre) arrive aujourd'hui en masse à l'orée de la retraite. Dynamiques et actifs, ces "papy boomers" ont du temps libre à occuper ainsi que des moyens financiers souvent importants. Le concept du magazine Temps Libre offre à cette génération senior des informations ciblées sous une forme de magazine attractif et gratuit. Dès 2006, le modèle est décliné en franchise pour permettre aux parutions d'offrir à des lecteurs en local des informations commerciales localisées. L'espace publicitaire réservé en local est au minimum de 25% de la pagination totale. La rédaction et la fabrication sont réalisées par le titre. Le franchisé s'engage à mettre en place le réseau de diffusion et à assurer la régie publicitaire de la parution localisée.
Le franchisé est également invité à commercialiser des publicités nationales et des publicités sur le site internet du titre. Les candidats recherchés sont principalement des personnes autonomes ayant une bonne connaissance de leurs régions et cultivant un vrai tempérament commercial. Les locaux pour se lancer sont facultatifs. Le droit d'entrée est soit de 30 000 € soit de 40 000 € selon le nombre de parutions de démarrage pris en charge par le franchiseur.


Publicité au dos des tickets de caisse

PubliConcept

Pionnier sur le secteur de la publicité au dos des tickets de caisse, PubliTicket a été lancé il y a 15 ans avec succès en France. L'enseigne forte d'une longue expérience réussie a choisi en septembre 2006 de poursuivre son développement en créant le réseau de franchise PubliConcept. Ce réseau compte aujourd'hui une quarantaine de franchisés en France et se développe également à l'étranger. Chaque franchisé a une exclusivité sur son (ses) département(s). Si le concept de base reste toujours fermement ancré sur la publicité au verso des tickets de caisse, le développement en réseau a vu naître de nouveaux supports (création sites internet, publicité sur l'objet, chéquiers, coupons remise, cartes pause-café, le guide des bonnes adresses du week-end, des bandeaux publicitaires internet, etc...).
Le candidat PubliConcept se charge de nouer des partenariats avec les diffuseurs des tickets de caisse, autrement dit la grande distribution. Dans un second temps, le franchisé prospecte les commerces et les artisans dans la zone de challandise de diffusion pour des annonces locales parfaitement ciblées. Le profil type du franchisé PubliConcept est essentiellement commercial. Le droit d'entrée chez PubliConcept est fixé à 7 000 €. En 2010, l'objectif de l'enseigne est de passer à 50 franchisés en France.


Communication par l'objet

Omnipub

Omnipub a été créée en 2000 après avoir dresser un constat simple : le marché de la publicité par l'objet était très éclaté. De nombreux acteurs étaient sur les rangs mais très peu étaient organisés. Or, dans ce secteur très particulier, les fournisseurs de supports à personnaliser sont hétéroclites. Sans un minimum d'organisation, le choix final pour le client se réduit comme peau de chagrin. Pour démultiplier les ventes, l'entreprise s'est structurée dès son lancement autour d'un outil de vente en ligne. Fin 2006, Omnipub lançait son réseau en franchise. Le premier franchisé fut recruté en 2007.

Aujourd'hui, le réseau compte 5 agences en France. L'enseigne propose à ses agences une grande expérience des réseaux d'approvisionnement et de fabrication pour de nombreux supports des plus classiques (t-shirts, stylos, autocollants, porte-clés) aux plus récents (tapis de souris, clés usb etc..). Selon les estimations d'Omnipub, la publicité par l'objet représente en France 7 % du marché publicitaire soit un CA de 3 milliards d’Euros. En rejoignant Omnipub, les candidats disposent d'un catalogue de plus de 12.000 produits. La fabrication est réalisée par l'enseigne selon des techniques de pointe (tampographie, sérigraphie, transfert numérique, gravure, embossage, broderie). La maîtrise parfaite des filières d'approvisionnement permet d'obtenir des prix très attractifs pour les clients. Les candidats recherchés sont principalement des commerciaux. En 2010, l'enseigne envisage l’ouverture de 3 agences.

Visuel +

La société Visuel + a été créée en 2002 et s'est ouverte à la franchise, sous forme de concession exclusive en 2006. Elle se spécialise dans la création de photo sculpture, d'horloges et de porte-clés personnalisés selon un procédé unique et breveté. La cible clientèle de l'enseigne est double (particuliers et professionnels). L'entreprise se positionne avec ses produits originaux sur le marché global de la photo mais mais aussi sur le marché du cadeau. Le concept Visuel+ s'adresse à tout entrepreneur souhaitant créer son activité indépendante avec un investissement minimum, à partir de son domicile et avec le soutien permanent du franchiseur. L'enseigne compte actuellement une trentaine d'implantations en France. L'investissement global est faible (7 900 €).

Flash Dimension / I Prisma / Mag' Ink

Ces trois concepts propulsés par la société Franchise Domicile sont très proches dans leurs démarches : elles se spécialisent dans la création et la vente de produits de communication originaux et personnalisables (photos sculpture, calendrier, puzzle, porte-clés, magnets... pour Flash Dimension, porte-clé, set de table, mugs, T-shirt, parapluies... pour MagInk, personnalisation de supports en verre pour I-Prisma).. Les produits commercialisés par les trois enseignes s'adressent autant aux particuliers qu'aux professionnels. A chaque fois, la licence peut être exploitée en activité principale ou en activité complémentaire. Cette activité peut tout à fait être réalisée à domicile. Le profil du candidat est essentiellement commercial.
L'investissement global nécessaire pour rejoindre le réseau est de moins de 10 000 € pour Flash Dimension et I-Prisma, et 13 000 € pour MagInk. La vente peut se faire soit par prospection du client final, soit sous la formule du dépôt-vente après la mise en place d'un réseau de commerçants dépositaires soit encore via le site internet de l'enseigne. Flash Dimension compte actuellement environ 80 franchisés. I-Prisma une quinzaine et Mag' Ink moins de 5 mais cette franchise n'a été lancée qu'en 2009.


Chèques cadeau & bons de réduction

Arcanciane

L'enseigne Arcanciane a été créée en 1996 à partir d'une idée simple : les entreprises, commerçants et professionnels sont toujours à la recherche de solutions pour gratifier leurs clients de cadeaux attractifs. Arcanciane apporte une vraie solution à cette recherche en proposant aux professionnels le moyen d'offrir à leurs clients ou prospects des vacances sans en supporter les frais. Ce concept unique et sans concurrence s'appuie sur une parfaite connaissance des acteurs du tourisme. Les clients professionnels accèdent pour un coût modique à des chèques cadeaux vacances gratuits très porteurs en terme d'image sur le principe tarifaire : « 2 pour le prix d’1 » soit un gratuit pour un payant. Le concept décliné en franchise depuis 2006 permet de démarrer une activité de son domicile avec un très faible investissement (8 000 € d'investissement global). Le profil type du candidat Arcanciane est avant tout commercial. Le réseau compte actuellement une vingtaine de franchisés.

Passtime

Le concept Passtime a été lancé en 1999 à Perpignan avant d'être développé en franchise à partir de 2007. Il repose sur le principe de la publicité inversée. Le support utilisé est un guide local dans lequel les professionnels proposent des bons de réduction particulièrement alléchants (de –30% à –50%, jusqu’à 6 personnes). Pour l'annonceur, la publicité dans le guide est gratuite. Pour le consommateur, l'achat du guide est largement amorti par les réductions qu'il peut obtenir via le guide sur ses sorties et achats.

Ce concept original répond parfaitement à la demande des entreprises de se faire connaître localement et à la demande des particuliers qui veulent profiter de réductions sur leur vie au quotidien. L'activité du franchisé consiste à nouer des partenariats avec les annonceurs (professionnels du tourisme, de la restauration et du commerce) localement et avec les prescripteurs (entreprises, associations, CE...). L'activité Passtime ne nécessite pas de local commercial. L'exclusivité est départementale. L'investissement global est de 15 490 € (stock et droit d’entrée). L'enseigne compte aujourd'hui plus d'une quarantaine de franchisés sur toute la France.

MoneyCado

MoneyCado a été lancé à la fin 2009 autour d'un service phare : l'édition locale d'un carnet de 39 chèques proposant des offres de bons d'achat valables une fois, et des remises fidélités valables autant de fois quelles sont présentées aux caisses. Le chéquier MoneyCado n'est pas nominatif. Il est destiné à tous les publics : particuliers, comités d'entreprises, comités d'oeuvres sociales, associations, TPE, PME & commerçants. Les annonceurs y trouvent un avantage évident : en échange de réductions consenties aux consommateurs, ils touchent de nouveaux clients et améliorent leur CA. Le profil type du franchisé MoneyCado est avant tout commercial. L'investissement global est de 30 000 €. L'activité peut être menée à domicile.



Dominique, Journaliste toute-la-franchise©
Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top