logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Créations d'entreprises : La Lorraine doit redonner l'envie d'entreprendre ! (Dossier)

L'an dernier, 14 055 nouvelles entreprises

Publié le

Classée en fin de tableau pour sa convivialité, la Lorraine souffre d'un déficit d'image récurrent. Ceci étant, la situation s'améliore comme l'atteste le rebond des créations d'entreprises l'an dernier.

Marquée par son passé industriel et les délocalisations associées, l'économie en Lorraine souffre d'un vrai déficit d'image. « Du fait d’une moindre tertiarisation de son tissu productif, la Lorraine apparaît moins dynamique que les régions du sud et de l’ouest. » Mais la région se relève doucement en impulsant des initiatives, notamment dans le secteur numérique, qui modèlent peu à peu le paysage économique local. Ceci étant, la région a fortement souffert de la crise. Et malgré le rebond des créations d'entreprises l'an dernier (+2,7% par rapport à 2013), ce sursaut ne compense pas encore les trois années successives de baisse. Selon l'Insee, ce sont « les agglomérations messine et nancéienne » qui connaissent le plus de mouvement. A l'inverse, Et si l'extension du parc d'établissements est faible ces dernières années, certains secteurs sont plus dynamiques que d'autres. Ainsi, le secteur de l’hébergement médico-social s’est développé plus rapidement en Lorraine que dans les autres régions françaises. A contrario, la faible croissance de la population régionale limite le développement des activités commerciales.


La Lorraine : Convivialité générale C+

La région Lorraine avec sa note C+ de convivialité générale fait partie des régions les moins accueillantes du classement StarOfService. Ce mauvais résultat est porté essentiellement par quelques points faibles relevés par les dirigeants de TPE-PME notamment en terme de facilité de création d'une entreprise (C+), mais aussi en terme de facilité de recrutement (C-). Le critère des formations et réseautage est du même tonneau (C-). Il n'y a que sur l'aspect règlementations (B-) que les avis sont un peu plus positifs : santé / sécurité et environnement en B+, Zonage en B, emploi, travail et recrutement, agrégations et impôts en B-

Au niveau des départements, la note de convivialité générale est plombée par l'avis mitigé des dirigeants de Moselle (C+), tandis que dans les autres départements, les avis sont moins négatifs : Meurthe et Moselle et Vosges se classent ainsi B-, et la Meuse B. Les points faibles des départements se partagent sur facilité de recrutement (Vosges et Meurthe et Moselle) et les formations et réseautage (Moselle et Meuse).


La Lorraine fera prochainement partie de la grande région administrative ACAL aux côtés de la Champagne-Ardenne et l'Alsace.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter
1 commentaire
24/12/2015 14:38:02
-
Jacques Valieri
Tres vrai/ Entrepreneur Lorrain, ma région m'a toujours soutenu dans mon activité.

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top