logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Commerce en ligne : certains secteurs résistent !

Etude du CREDOC

Publié le

Alors que la dernière étude signée du CREDOC atteste que 71% des Français ont commandé à distance au cours des 12 derniers mois, certains secteurs d'activité continuent de résister à la pression du net. Alcool, tabac, parfums, médicaments, cosmétiques, produits du luxe, jeux d'argent... la loi française épargne (pour l'instant encore ?) ces secteurs... mais pour combien de temps ? Quelques éléments de réponse !

La pression du e-commerce s'accélère

A l’occasion de la 14ème édition du salon VAD qui s'est tenue à Lille du 19 au 21 octobre derniers, le CREDOC (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) a présenté les résultats d'une étude sur les Français et la vente à distance. Réalisée tous les deux ans, cette étude menée en partenariat avec la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) permet de sonder le profil des Français qui achètent à distance. Les derniers résultats démontrent, chiffres à l'appui, qu'Internet s’impose comme le canal de commande privilégié des Français.
Ainsi, selon le CREDOC, 71% des Français ont acheté à distance au cours des 12 derniers mois soit 34,6 millions de personnes (contre 58% deux ans plus tôt). Au total, 3,7 millions de Français ont ainsi passé le pas de la commande entre 2008 et 2010 ! « La progression de l’achat en ligne est particulièrement spectaculaire chez les 55-64 ans. Ils sont désormais 50% à acheter en ligne contre 33% en 2008 » précise le communiqué de presse de la Fevad. Plus nombreux, les Français sont également plus réguliers dans leurs achats en-ligne. Les achats sont désormais plus fréquents mais aussi plus variés : « Le nombre de familles de produits achetés à distance est en progression. En moyenne, parmi la liste des 17 familles de produits et services proposés, les acheteurs à distance ont commandé 4,4 familles sur les 12 derniers mois, contre 3,7 familles en 2008. » A la question « quelles sont les raisons qui vous poussent à acheter à distance ? » les Français répondent à 81% que la vente à distance fait gagner du temps et à 78% qu’elle facilite la comparaison des offres et des prix.

Les secteurs rois du e-commerce et ceux en émergence

Toujours selon les résultats de l'étude CREDOC, les secteurs où la vente à distance fait ses meilleurs scores ces 12 derniers mois sont l'habillement (43%), les voyages (39%), les livres-CD-DVD (36%), l’informatique (36%), les parfums, produits de soins de beauté (19%), les billets de spectacle (18%), le linge de maison (18%) ou encore les voitures et accessoires automobiles (14%).

« Sur tous ces marchés, la part d’internet est dominante. Ainsi, en matière de voyage-tourisme, 97% des acheteurs à distance utilisent internet » précise le CREDOC. Et dans les prochains mois et prochaines années ? Le CREDOC souligne un fait important : le développement de nouveaux marchés de produits ou de services devrait permettre à la vente à distance de poursuivre son développement. Loin d'être fermés aux nouveautés, les Français interrogés se déclarent prêts « à acheter des produits ou services plus récemment proposés en vente à distance ou qui pourraient l’être prochainement. »

Parmi ces nouveaux produits et services, l'on peut noter par exemple les téléchargements ou de la consommation de musique ou vidéo (44%), les services d’aide à domicile (29%), les e-books (23%), les produits d’assurance, épargne, crédits (19%) et de manière plus restreinte les médicaments sans ordonnance (9%) et les lunettes de vue, lentilles (7%). Comme on le voit, les nouveaux secteurs en émergence sont divers !

Les secteurs qui résistent encore

Si le rouleau compresseur du e-commerce épargne peu certains secteurs, d'autres en revanche sont, pour l'instant, relativement à l'abri de la concurrence du net. Comment font-ils ? En fait, les secteurs peu impactés par le e-commerce sont principalement des secteurs jouissant d'une législation spécifique (lois sur la santé et lois de protection des consommateurs). Tel est le cas notamment des secteurs de l'alcool, du tabac, des médicaments mais aussi les jeux d'argent.... Mais l'équilibre est précaire ! La France étant une nation européenne soumise à une législation très stricte sur la libre circulation des personnes et des biens, les moyens de contourner la loi dans la loi sont multiples.
Ainsi, pour les médicaments sans ordonnances ou encore les lunettes et les lentilles, de nombreux pays européens ont déjà tranché en faveur d'un assouplissement des règles. Pour un consommateur français, il est donc tout à fait possible et légal, de commander des produits de parapharmacie en Europe via internet ! Pour tout ce qui concerne l'optique, le flou juridique savamment entretenu par la France n'a pas empêché quelques sites d'obtenir le droit de vendre des lunettes et des lentilles en ligne en se pliant à la seule condition nécessaire en France : employer un opticien agréé ! Du coup, un Français peut facilement aujourd'hui acheter ses lunettes en ligne et même être garantit d'être remboursé par la Sécurité sociale ! Les autres secteurs qui opposent une certaine résistance encore sur le net sont ceux du luxe, de la parfumerie et de la cosmétique, mais aussi l'automobile.

Si légalement, rien ne les protègent vraiment, la protection s'organise d'elle-même, marque par marque, entreprise par entreprise, par le jeux du choix strict de leurs distributeurs... Une logique qui ne pourra sans doute pas durer éternellement ! Affaire à suivre donc !


Dominique, Journaliste toute-la-franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top