logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Rachat de Materiel.net par le Groupe LDLC : naissance d’un nouveau poids lourds du e-commerce en France

Avec le rachat de Materiel.net, le Groupe LDLC atteindrait les 500M€ de CA

Publié le

Via un communiqué publié hier, lundi 7 décembre, Le Groupe LDLC a annoncé être en négociation avec la société Domisys pour le rachat de 100% du capital de la société Materiel.net. Une annonce qui n’est pas passée inaperçue dans l’univers du e-commerce.

A travers cette acquisition, LDLC conforterait non seulement son leadership sur le marché e-commerce de produits high-tech mais ferait également son entrée au Top5 des acteurs du e-commerce en France (selon classement e-Magazine juin 2015 – hors alimentaire et voyagistes). Enfin, cette opération contribuerait à considérablement accélérer le développement du groupe et notamment le déploiement de son réseau de magasins.

Les deux pure-players présentent de très nombreuses similitudes et complémentarités, à commencer par le marché du high-tech sur lequel les deux enseignes jouissent d’une très forte notoriété. Cadors du e-commerce, les deux entités ont entrepris le développement de points de vente physiques dans une logique cross-canal et disposent chacune d’une dizaine d’implantations en France. LDLC s’appuie notamment sur la franchise pour assurer son expansion avec, à ce jour, 10 boutiques gérées en franchise sur les 13 que compte le réseau. Le groupe profiterait ainsi d’un renforcement de son maillage territorial. Autre avantage stratégique pour le groupe lyonnais : l’intégration du centre logistique de Materiel.net situé en région nantaise.

Laurent de la Clergerie, le président-fondateur du Groupe LDLC, est formel : « Ce projet marque une étape majeure dans le développement de LDLC et nous permettra d’atteindre une taille critique en France ». Il souligne également la complémentarité des deux sociétés évoquant « la même passion pour l’informatique et la même exigence de service client », tout comme Jean-Philippe Fleury, président de Materiel.net, qui parle, lui, des « valeurs et des cultures communes ».

Le discours des deux dirigeants concordent également sur la portée stratégique de cette alliance qui, pour Laurent de la Clergerie, devrait « créer de la valeur pour l’entreprise et nos actionnaires en poursuivant une croissance soutenue à deux chiffres et d’accélérer notre déploiement autour d’un Groupe expert ». Même son de cloche du côté de Jean-Philippe Fleury pour qui « rejoindre LDLC s’inscrit comme une opportunité stratégique unique afin de continuer notre expansion au service de nos clients ».

Ce rachat de Materiel.net par le Groupe LDLC s’apparente davantage à un mariage de deux sociétés particulièrement rentables et en phase avec les attentes actuelles des consommateurs en termes de distribution de produits high-tech. Il reste soumis à la consultation des représentants du personnel, la signature d’un accord définitif et à l’approbation de l’Autorité de la Concurrence, et devrait être effectif au plus tard fin mars 2016.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top