logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

L’enseigne Cook and Go placée en liquidation judiciaire

L’enseigne Cook & Go, espoir de la Franchise en 2011, a été placée en liquidation judiciaire à la mi-avril 2015.

Publié le

Commerce sur la corde raide : Cook & GoL’enseigne Cook and Go, espoir de la Franchise en 2011, a été placée en liquidation judiciaire à la mi-avril 2015. En conséquence, le siège historique de l’enseigne, basé à Lyon, n’existe plus. Plusieurs franchisés implantés en région et à Paris restent toutefois en place et tentent de faire face. Retour sur la fin de l’aventure d’une franchise qui allait fêter ses 10 ans en 2016.

Fin de Cook and Go SAS après une longue agonie

La fin de l’enseigne Cook and Go était prévisible depuis déjà plusieurs mois. En effet, la franchise spécialisée dans les cours de cuisine était placée en procédure de sauvegarde depuis le 17 juin 2014. Permettant de protéger l’entreprise des créanciers qui réclameraient le paiement de leur créance, cette procédure ne devait être qu’une étape avant un retour dans le vert. En effet, peu après l’annonce de cette procédure pourtant restrictive, 6 nouvelles franchises étaient en projet, pour aller compléter les 15 ateliers de cuisine existants. Jean-Christophe Menz, président-fondateur de la chaîne, confiait à l’été 2014 que la dette de Cook and Go s’élevait à 1 6 million d'euros. « Le chiffre d’affaires est en hausse globale de 30% dans nos 8 succursales. En revanche, la rentabilité n'est toujours pas au rendez-vous ». Mais il s’avouait confiant pour l’avenir, entrevoyant 2015 comme une année de succès.

La rentabilité. Cet objectif que Cook and Go n’aura jamais atteint. En effet, le concept des cours de cuisine « participatifs » de Cook and Go, élu espoir de la Franchise en 2011, a été plombé par plusieurs éléments. Et c’est notamment l'ouverture d'un atelier de cuisine à New York, qui a alourdi la dette du groupe. Créée à Lyon en 2006, la société Cook and Go a vu sans doute trop grand en voulant s’implanter outre-Atlantique. Un choix qui a miné de manière irrémédiable les comptes. Les sommes investies là-bas ont pesé pour 40 % de l’endettement total de Cook and Go SAS.

Liquidation judiciaire prononcée en avril 2015

Après la procédure de sauvegarde, le tribunal de commerce de Lyon a placé Cook and Go en redressement judiciaire au début de l’année 2015. Une période de 6 mois s’ouvrait alors, la période de la dernière chance pour sauver l’enseigne et ses franchisés. Plusieurs réformes structurelles avaient alors été apportées selon les aveux même du fondateur, afin de générer de nettes économies. L’effectif du siège a été réduit de près de 40%, passant de 8 à 5 salariés. Un outil informatique plus adapté a été déployé dans les boutiques, pour un suivi en temps réel. Enfin, la main d’œuvre présente en boutique a été revue et adaptée selon les créneaux horaires, tout comme la gestion des enseignes, avec une réduction du nombre de managers.

Malheureusement toutes ces actions n’ont pas été suffisantes pour que la rentabilité pointe le bout de son nez. Finalement, Cook and Go a été placé en liquidation judiciaire le 28 avril 2015. Une faillite qui intervient après de nombreux mois de difficultés, et un échec pour redynamiser la franchise. Le siège n’existe plus aujourd’hui, mais certains franchisés continuent de leur côté, de manière indépendante, leur activité. 7 ateliers Cook and Go existent encore selon les informations présentées sur le site officiel, qui ne fait pas état de la liquidation judiciaire. Cook and Go est encore implanté à Bordeaux, Levallois-Perret, Lille-Villeneuve d’Ascq, Nantes, Paris 11, Rennes et Tours. Sur la page Facebook de l’enseigne, un message de la part des franchisés invite les clients à se rapprocher d’un des ateliers encore en place. Le mécontentement est visible, car de nombreux clients disposent de bons cadeaux qu’ils ne peuvent plus utiliser dans leur ville, Cook and Go ayant fermé ses 5 ateliers non-franchisés.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top