logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les aides et subventions pour créer son entreprise en franchise

Les aides aux créateurs d’entreprises en franchise

Publié le

Créer une entreprise avec le système de la franchise ne vous empêche pas de disposer d’aides financières complémentaires à votre apport personnel et à un emprunt bancaire. Au contraire ! Entreprendre avec la franchise comporte un caractère rassurant et permet de disposer de certaines aides financières dédiées, qui pourront inciter les banques à vous accompagner dans un deuxième temps. Un véritable effet de levier toujours apprécié pour lancer votre nouvelle vie de chef d’entreprise. Nous détaillons ici pour vous les dispositifs à votre portée si vous vous lancez en tant que franchisé.

Les aides aux créateurs d’entreprises en franchise

Devenir franchisé, c’est créer son entreprise. Comme tout créateur, le futur franchisé peut donc faire jouer les mêmes droits, et disposer des mêmes aides. Attention, il ne s’agit pas toujours de sommes d’argent prêtées ou données. En effet, les aides peuvent prendre des formes très variées : on distingue ainsi les aides financières classiques, mais aussi les allègements fiscaux, l’assistance et le conseil, ou encore la mise à disposition de matériel :


  • BpiFrance permet d’obtenir une garantie bancaire couvrant jusqu’à 200.000 € de prêts dans le cadre d’une création d’entreprise. Pour une création pure, une première installation par reprise de fonds de commerce ou encore le développement d’une master-franchise, vous pouvez solliciter l’aide de BpiFrancei.
  • L'Adie est une association qui aide les personnes n'ayant pas accès au crédit bancaire à créer leur entreprise. Elle accorde ainsi des microcrédits jusqu’à 10 000 €, des prêts d’honneur jusqu’à 4000 € (sans intérêt) ;
  • Autre solution, le Réseau Entreprendre, qui permet lui de disposer d’un prêt d'honneur de 15 000€ à 50 000€ (jusqu'à 90 000€ pour les projets innovants) sans intérêt, ni garantie, afin de lever les premiers financements pour lancer la franchise.

Il n’existe pas d’aides spécifiques pour les franchisés. Toutefois, certaines banques, mais aussi certains organismes de financement privés sont à même de vous aider pour les besoins précis de la franchise. C’est le cas notamment de la Banque Populaire, qui revendique être la banque d’un franchisé sur quatre, qui propose des offres spéciales (voir ici).

Idem chez BNP Paribas qui dispose d’un pôle franchise depuis 2004, composé d’une équipe d’experts, ou encore chez LCL (voir la page dédiée à la banque franchise et commerce associé ici).

Les aides accessibles aux franchisés selon votre projet

Le simple fait de se lancer en franchise n’est pas toujours suffisant pour obtenir certains coups de pouces financiers très intéressants. Il existe en effet un certain nombre d’aides réservées à des secteurs d’activité particuliers. Certaines peuvent, elles, être cantonnées au lieu d’implantation de l’entreprise. Parfois, c’est votre statut de créateur (demandeur d’emploi, etc.) qui va vous permettre de profiter ou non d’une aide. En voici plusieurs illustrations.

  • Le dispositif Nacre (nouvel accompagnement à la création ou la reprise d'entreprise) est un accompagnement de 3 ans qui cible les personnes sans emploi qui souhaitent créer leur entreprise. Cette aide accompagne le montage du dossier, mais aussi la structuration financière de votre future entreprise en franchise. Il est même possible de disposer d’un accompagnement pour solliciter un prêt à taux 0 de 1 000 € à 8 000 € sur 5 ans maximum ;
  • La Datar (Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale) offre, selon la zone d’implantation de votre franchise, mais aussi des conditions d’emploi et d’investissement, une « prime d’aménagement du territoire ». Il faut toutefois engendrer la création de 20 emplois permanents, et réaliser des investissements supérieurs à 3 millions d'euros sur le site, ce qui limite cette aide à un nombre restreint de franchisés ;
  • Dans certaines zones, il est possible de profiter d’une exonération d'impôt sur les bénéfices, voire d’une exonération d'impôts locaux (pour une période donnée), afin de soulager la fiscalité de la jeune franchise.

Ne négligez pas en plus de ces aides publiques, les initiatives privées. En effet, des associations, des fondations, mais aussi de grandes entreprises disposent parfois de fonds mobilisables pour soutenir la création d’entreprise et l’installation de nouveaux acteurs. Il existe aussi selon les villes, les départements ou les régions, des prix pour les créations d’entreprises et notamment les franchises, avec une bourse à la clé.

En parallèle de votre création de business plan et de vos études préalables, renseignez-vous sur toutes les aides disponibles dans le territoire que vous ciblez. La franchise est une aventure individuelle de créateur d’entreprise, mais ne peut pas aboutir sans le concours de nombreux intervenants. Alors entourez-vous dès le début pour faire de votre création un succès.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top