logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Créations d'entreprises : La Bretagne, terre d'accueil par excellence ! (Dossier)

L'an dernier, 7 632 créations d'entreprises

Publié le

Si la région Bretagne fait partie du trio de tête des régions où il fait bon entreprendre, ce n'est certes pas le fruit du hasard. Aides et appuis sont ici une marque de fabrique !

1ère région agricole française en terme de production, 1ère région de pêche de France, 7ème région touristique en terme de fréquentation, la région Bretagne cumule les tableaux d'honneur sur ses activités traditionnelles. A cela s'ajoutent quelques lauriers supplémentaires : 5e région française pour les dépôts de brevets, pôles de compétitivité reconnus (télécom à Lannion, activités maritimes à Brest, agro-alimentaire à Rennes)... L'économie locale est boostée aussi par une démographie en renouveau qui amène les entrepreneurs à parier sur la région, mais aussi des infrastructures routières parmi les meilleures de France, quelques grands ports et des aéroports, qui forment un cocon intéressant pour les nouvelles recrues. Terre de télécommunications depuis le Minitel, la Bretagne a aussi pris très tôt le tournant d'internet et propose aux entrepreneurs une couverture télécom de qualité. Tous ces atouts expliquent en grande partie pourquoi la Bretagne continue d'attirer des vocations. L'an dernier, la région comptait 157 610 entreprises. Elle totalisait aussi dans le même temps quelque 7 632 créations d'entreprises (hors agriculture) et 2 439 reprises.


La Bretagne : Convivialité générale A


La Bretagne fait partie avec l'Alsace et Rhône-Alpes des régions les plus attractives pour créer une entreprise. La région obtient sa meilleure note sur le critère de la convivialité générale (A), c'est tout dire ! Elle est également pas loin de l'excellence avec A- sur le critère de santé/sécurité et l'environnement. Elle se classe B+ pour le zonage, les formations et le réseautage, B pour les règlementations et les agrégations, B- pour la facilité de création d'une entreprise, les impôts, et l'emploi, travail et recrutement, et C pour la facilité de recrutement.


Parmi les départements de la région, le Finistère vire en tête avec sa note moyenne A. Son point fort est la santé/sécurité (A-) et son point faible, la facilité de création d'une entreprise. Les Côtes d'Armor (B) sont juste derrière avec là aussi un bon score sur le critère de la santé/sécurité (A-) et une faiblesse enregistrée par les chefs d'entreprise sur le critère de la facilité de recrutement (C+). Les deux derniers départements bretons que sont le Morbihan et l'Ille et Vilaine (B-) ont un profil assez similaire avec en point fort l'environnement (A-) et en point faible la facilité de recrutement (C-).

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top