logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Comment obtenir un bail dans un centre commercial lorsque l’on est franchisé ?

Comment obtenir un emplacement dans un centre commercial ?

Publié le

Lors de la phase de création d’entreprise, le choix de l’emplacement est sans aucun doute l’un des éléments les plus importants. Pour une boutique, bien souvent, trois solutions sont envisageables : le centre-ville attractif et dynamique. Le choix de s’implanter en périphérie, avec plus d’espaces de stationnement, est aussi judicieux. Troisième alternative : le centre commercial. Une solution qui s’avère extrêmement tentante, car les centres commerciaux offrent de nombreux atouts. La présence d’une grande enseigne de distribution alimentaire ou d’un concept store à effet « locomotive » assure un trafic important dans les boutiques du centre. Pas de problème de stationnement…

Comment obtenir son précieux bail dans un de ces centres ? Voici nos conseils.

Comment obtenir un emplacement dans un centre commercial ?

En France, pour obtenir un emplacement dans un centre commercial il est obligatoire d’obtenir un accord de la direction du centre en question. Les candidats étant nombreux, il est indispensable de proposer un projet bien travaillé avec de solides garanties financières. Autant être clair, les gestionnaires de centre commerciaux sont davantage preneurs de boutiques appartenant à un réseau que de boutiques indépendantes, aux garanties financières moindres. Mais ce n’est pas tout : ce qui saura convaincre la direction, c’est un projet qui s’inscrit dans les objectifs du centre commercial. Il faut que votre projet rentre dans les critères de sélection. Votre boutique doit donc d’abord s’inscrire dans les quotas du centre : généralement, 20% de la surface du centre commercial est allouée aux activités de service et de loisir, 20% à la restauration et 50 à 60% aux activités de la personne et de la maison. Renseignez-vous sur les candidatures déjà posées, les enseignes pressenties, et faites votre lobbying pour obtenir un emplacement. Votre franchiseur est là pour vous épauler.

Sachez qu’il est extrêmement important de proposer son projet longtemps en avance. Si le centre commercial est nouveau, proposez votre projet avant même la fin de sa construction. Comme dit plus haut, les candidats sont nombreux et les listes d’attente très longues. Dès qu’un bon projet de centre commercial émerge ou qu’un emplacement se libère, sautez-dessus.

Quelles sont les obligations à respecter dans un centre commercial ?

Ouvrir sa boutique dans un centre commercial apporte de nombreux avantages, mais cela implique également de respecter certaines obligations. La première d’entre elles est de respecter les horaires d’ouverture du centre commercial. Concrètement, ceci implique d’avoir une masse salariale suffisante pour couvrir ces plages horaires. Vous ne pourrez pas fixer vos propres horaires. Il faut se calquer en partie sur les pratiques du centre.

Autre contrainte, vous devrez vous soumettre à une certaine uniformisation des décors. Dans les centres, toutes les boutiques doivent laisser figurer une certaine harmonisation. Vous n’aurez donc pas les mains complètement libres sur ce point. Vous ne les aurez pas non plus au sujet de la communication et de la publicité de votre enseigne. Toute campagne doit être validée au préalable par la direction du centre commercial ou l’association des commerçants. L’adhésion payante à cette dernière est par ailleurs dans certains cas obligatoire.

Comment sont calculés les loyers dans un centre commercial ?

Comme pour tout bail, les loyers sont d’abord calculés en fonction de la surface. Dans un centre commercial, l’emplacement et la rentabilité du centre entrent aussi en ligne de compte. Dans les centres commerciaux, les loyers sont beaucoup plus élevés qu’en centre-ville. En revanche, les droits d’entrée sont bien moindres. Les charges sont aussi très élevées puisqu’elles couvrent l’entretien du centre, la sécurité, la publicité et l’animation. Elles peuvent représenter jusqu’à 40% du loyer.
Sachez aussi qu’une partie du loyer est indexée sur le chiffre d’affaire de l’enseigne… Alors oui, il faut s’attendre à lâcher un « gros » loyer, mais le trafic généré par le centre commercial et l’attractivité de ces emplacements à un prix. Avant de vous lancer, n’oubliez pas que plus la marque que vous souhaitez implanter en franchise sera forte, et plus vous pourrez négocier. Un gérant de boutique qui aura un effet locomotive pourra plus facilement tirer les prix vers le bas, son enseigne assurant une grande partie du trafic dans le centre. Si une enseigne comme la vôtre manque, et que cette absence est en plus soulignée par les consommateurs, alors vous avez toutes les cartes en main pour négocier.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top