logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Dans le Limousin, la croissance démographique redémarre

En 30 ans le Limousin a gagné 4.000 habitants.

Publié le

Longtemps en perte de vitesse, la démographie limousine retrouve une certaine dynamique depuis 2006, avec un déficit naturel moins marqué et une plus grande attractivité migratoire. Les grandes villes, et plus précisément leurs périphéries, sont les principales bénéficiaires de ce renouveau.

Au 1er janvier 2011, le Limousin comptait 741.100 habitants, soit 4.000 de plus que trente ans auparavant. Cette progression modeste est « la hausse la moins élevée des régions en croissance » selon l'Insee. Un équilibre qui a connu sur 30 ans, beaucoup de bas comme l'attestent les chiffres des recensements successifs. Mais si « la région a perdu des habitants entre 1982 et 2006, elle affiche désormais un certain dynamisme, porté par un solde migratoire favorable et un déficit naturel moins marqué. » Ceci étant, comme le souligne l'Insee, le dynamisme démographique en Limousin est bien en deçà de celui constaté au niveau national (+ 16 % en 30 ans contre + 20 % au niveau national). « Avec un gain de population de 0,5 % sur l'ensemble des trois dernières décennies, le Limousin fait partie des régions où la croissance démographique a été la moins marquée, à l'instar de la Lorraine (+ 1,3 %) ou l'Auvergne (+ 1,4 %). Sur la période, seule la région Champagne-Ardenne a connu une évolution moins favorable, perdant 0,8 % de ses habitants. »

Une croissance portée par les migrations


Selon les constatations de l'Insee, « la croissance démographique limousine repose entièrement sur un solde migratoire positif ». Entre 1982 et 2011, 76 000 nouveaux arrivants sont recensés, soit en moyenne 2.600 habitants supplémentaires par an. « Sous le seul effet des migrations, la population limousine aurait ainsi crû en moyenne chaque année de 0,4 % entre 1982 et 2011, soit un rythme supérieur à celui que l'on aurait constaté en France (+ 0,1 %) et en province (+ 0,2 %). » Malheureusement, la forte attractivité des territoires limousins compense très partiellement le déficit naturel. La population limousine étant plus âgée que la moyenne nationale, la région compte plus de décès que de naissances. Ce déséquilibre est toutefois en redressement selon l'Insee. Et si entre 1982 et 2006, le Limousin a perdu 0,8 % de ses habitants, soit 6.200 habitants de moins en près de 25 ans, sur la période la plus récente, l'évolution démographique devient plus favorable. Ainsi, entre 2006 et 2011, la région gagne 10.200 habitants, soit une progression de 1,4 % de la population. Certes, « les décès demeurent plus nombreux que les naissances et le déficit naturel, rapporté à la population de la région, est le plus élevé de France », mais note l'Insee, « il est désormais nettement compensé par l'excédent des arrivées sur les départs. » Clairement, la région conserve toute son attractivité (7ème rang des régions les plus attractives de métropole).

Une croissance essentiellement urbaine


En Limousin, la croissance démographique est essentiellement portée par les aires urbaines de Limoges et Brive-la-Gaillarde. Globalement, la Haute-Vienne et la Corrèze gagnent des habitants tandis que la Creuse en perd. Dans le détail, « durant les années 1980 et 1990, la contribution des migrations à l'évolution de la population a été quasiment la même dans chacun des trois départements limousins, entre 0,25 et 0,34 %. Mais cet effet a été différemment contrebalancé par le mouvement naturel, partout déficitaire. » Ainsi, en Haute-Vienne les migrations ont plus que compensé un solde naturel négatif tandis que dans la Creuse, le fort excédent des décès sur les naissances explique la diminution de la population. En Corrèze, les deux soldes se sont équilibrés. « Dans les années les plus récentes, le solde naturel s'est redressé, en particulier en Haute-Vienne, et la contribution des migrations à la croissance démographique s'est affirmée pour chacun des départements (autour de 0,5 % par an en moyenne). » Cette dynamique a surtout bénéficié à la Haute-Vienne qui a absorbé à elle-seule 88 % de la croissance de la population régionale. Les deux autres départements restent moins dynamiques mais les choses s'arrangent : « La Corrèze gagne désormais des habitants (+ 0,9 % en cinq ans). La Creuse continue d'en perdre, mais à un rythme beaucoup moins rapide que durant les périodes antérieures. » Durant les années 1980 et 1990, ce sont surtout les aires urbaines de Limoges et de Brive-la-Gaillarde qui ont gagné des habitants. « Dans l'ensemble, entre 2006 et 2011, la population des pôles urbains et de leur couronne a progressé deux fois plus rapidement que durant la période 1982-2006. » Plus encore que les villes centres, ce sont les périphéries qui portent la croissance. « Dans des communes telles que Couzeix, Panazol, Feytiat ou Verneuil-sur-Vienne, la population s'est accrue de 2 000 habitants voire davantage en près de trente ans. Ces communes figurent parmi celles qui contribuent le plus à porter la croissance régionale. » A l'inverse, les pôles urbains plus petits, et notamment ceux de Guéret et de Tulle continuent à perdre des habitants. « Plus attractives, les communes de la périphérie de Tulle et, dans une moindre mesure, de Guéret, gagnent en revanche des habitants. » Quant aux territoires ruraux ? Ils cessent de perdre des habitants dans le Sud Corrèze, mais se dépeuplent globalement ailleurs.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top