logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

L'Aquitaine au top 10 de la dynamique démographique

Les évolutions démographiques de la région Aquitaine.

Publié le

Entre 1982 et 2011, l’Aquitaine gagne presque 600.000 habitants, soit une progression annuelle moyenne de 0,7 %. Cette progression est essentiellement portée par les trois grandes aires urbaines de Bordeaux, Bayonne et Pau, trois zones phares pour s'installer en franchise !

La région Aquitaine comptait au 1er janvier 2011 un total de 3.254.233 habitants, soit presque 600.000 de plus qu'en 1982 (+ 0,7 % par an). « Sur la période plus récente, de 2006 à 2011, la progression de la population régionale s’accentue avec un accroissement moyen de 0,85 % par an » Si, selon l'Insee, la population augmente dans tous les départements aquitains, « la progression est nettement plus sensible dans les départements du littoral » avec + 0,9 % par an dans les Landes et la Gironde, mais surtout + 1,5 % par an en Haute-Garonne.

Globalement, les trois grandes unités urbaines de Bordeaux, Bayonne et Pau ont fortement bénéficié de l’augmentation de population. Elles concentrent en 2011, 39 % de la population de la région Aquitaine. Au total, 73 % des Aquitains vivent en espace urbain. Pour les candidats à la franchise, la dynamique démographique de la région Aquitaine est potentiellement intéressante à Bordeaux et les communes alentours, mais aussi à La Teste-de-Buch-Arcachon, Bayonne, Périgueux, Agen et Dax.

Un essor démographique global


Sur trente ans, note l'Insee, l'essor démographique est surtout remarquable « dans les communes périphériques des villes-centres des agglomérations et dans les villes isolées ». Les communes de banlieue concentrent ainsi en 2011 quelque 37 % de la population régionale. « Sur la période récente 2006-2011, les territoires les plus dynamiques en termes de démographie restent les villes isolées, mais également les communes hors unité urbaine (27,4 % de la population). »

Neuf unités urbaines concentrent la moitié de la population et plus de la moitié de l’accroissement de population depuis trente ans. Ces unités urbaines sont par ordre d'importance Bordeaux avec 851.071 habitants en 2011 (+174.306 habitants entre 1982 et 2011, soit +0,79 % par an), Bayonne avec 226.811 habitants (50.089 de plus en 30 ans, + 0,86 % par an), Pau avec 197.157 habitants en 2011 (+29.456 de plus en 30 ans, + 0,56 % par an), Agen avec 79.764 habitants en 2001 (+ 14 713 en 30 ans, + 0,71 % par an), Périgueux avec 66.423 habitants en 2011 (+ 3.753 en 30 ans, + 0,20 % par an), Bergerac avec 64.427 habitants en 2011 (+ 7.508 en 30 ans, + 0,43 % par an), La Teste-de-Buch-Arcachon avec 61.938 habitants en 2011 (+ 19.061 en 30 ans, + 1,28 % par an), Dax avec 48.820 habitants en 2011 (+ 11.552 en 30 ans, + 0,94 % par an) et enfin Mont-de-Marsan avec 40.269 habitants en 2011 (+6.653 sur 30 ans, + 0,62 % par an).

Bordeaux et le bassin d'Arcachon en forte croissance


Dans l’agglomération bordelaise, la progression de la population des communes de la périphérie est deux fois plus rapide que celle de la ville de Bordeaux. Cependant depuis 2006, elle se fait au même rythme dans Bordeaux et dans les villes de banlieue (0,6 % par an en moyenne). A Bayonne, même constat : la banlieue porte le dynamisme démographique. « L’accroissement de population s’y opère à une vitesse presque quatre fois plus importante qu’à Bayonne entre 1982 et 2011. » A Pau, la même dynamique se rencontre dans les communes de banlieue tandis que la ville-centre perd des habitants. « Dans les unités urbaines de taille plus modeste, de moins de 100.000 habitants, comme celles d’Agen, Périgueux, Bergerac, Dax et Mont-de-Marsan, toutes en progression depuis trente ans, le dynamisme démographique émane des communes de banlieue, avec une intensité plus ou moins forte ».

En 2013, les chiffres estimatifs de l'Insee démontrent d'une population régionale assez jeune. Ses habitants ont en effet à 22 % entre 0 et 19 ans, à 23 % entre 20 et 39 ans, à 28 % entre 40 et 59 ans, à 16 % entre 60 et 74 ans, et à 11 % 75 ans et plus.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter
1 commentaire
01/03/2014 11:42:11
-
FRANCIS TISON
je trouve votre message quotidien d'une très grande qualité merci UN PROFESSEUR AGREGE ET EXPERT COMPTABLE FRANCIS TISON

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top