logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Focus : Le cap des 900 000 auto-entrepreneurs franchi

Selon les chiffres publiés le 4 novembre dernier par l'Acoss, la France comptait à la fin août 2013 quelque 914 000 auto-entrepreneurs. Qui sont-ils ? Que font-ils ? Et pour quel chiffre d'affaires ? Quelques éléments de réponse.

Publié le

Selon l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss), 914 000 auto-entrepreneurs étaient recensés à la fin août 2013 en France (soit 90 000 de plus qu'en fin 2012). Un chiffre impressionnant qui convient toutefois de relativiser. En effet, selon l'Acoss, sur l'ensemble des auto-entrepreneurs inscrits, 53 % seulement sont « économiquement actifs » (soit 465 512 auto-entrepreneurs) et 22 % ont facturé moins de 1 500 euros sur le deuxième trimestre 2013 (soit moins de 500 euros par mois).

Essentiellement une source de revenu complémentaire


Selon l'Acoss, au deuxième trimestre 2013, l'ensemble des auto-entrepreneurs ayant eu une activité sur la période ont dégagé un chiffre d'affaires de 1,57 milliards d'euros. « Ce montant est en augmentation par rapport à celui du 2ème trimestre 2012 (+ 5.2 %). Son évolution est liée à celle du nombre d’auto entrepreneurs économiquement actifs (+ 9,2 %), alors que le chiffre d’affaires moyen recule par rapport à cette même période (- 3.6 %). » En moyenne, le revenu d'un auto-entrepreneur s'établit à 3 368 euros sur le second trimestre 2013, soit l'équivalent d'un peu plus de 1 120 euros par mois. Sur le trimestre, note l'Acoss, un rebond du chiffre d'affaires est toutefois observé par rapport au premier trimestre. Cette légère augmentation est sensible sur l'ensemble des auto-entrepreneurs et amène notamment 6,1 % d'entre-eux à gagner plus de 7 500 € au second trimestre, au lieu de 5 % seulement au premier trimestre. Parmi ces « gros » auto-entrepreneurs, 26 700 ont dégagé un CA supérieur à 10 000 €.

Qui sont les auto-entrepreneurs ?


Selon les comptes de l'Acoss, au deuxième trimestre 2013, les auto-entrepreneurs sont plutôt des hommes (62,54 %) que des femmes. La répartition par âge donne l'avantage aux 30-39 ans (27,84 %), suivis des 40-49 ans (25,03 %), les moins de 30 ans (20,62 %) et les 50-59 ans (16,28 %). Au-delà de 60 ans, les vocations s'estompent pour ne plus rassembler que 9,06 % du contingent entre 60 et 69 ans, et 1,17 % passé 70 ans.

Selon l'Acoss, « les cessations d’activité concernent davantage les jeunes auto-entrepreneurs et les plus de 60 ans. L’impact est légèrement plus marqué pour les hommes que pour les femmes ». Au total sur les deux premiers trimestres 2013, 102 868 auto-entrepreneurs ont été radiés essentiellement suite à 8 trimestres consécutifs sans chiffres d’affaires. Une minorité de radiations sont issues de transitions vers le régime des travailleurs indépendants « classiques ». Parmi ces auto-entrepreneurs radiés, 14,3 % sont des moins de 30 ans, 12,8 % des 30 à 39 ans, 10,2% des 40 à 49 ans. Les autres classes d'âges oscillent entre 8,1 % et 8,3 %.


Où sont implantés les auto-entrepreneurs ?


Les départements où les auto-entrepreneurs sont le plus nombreux à la fin août 2013 sont Paris (59 693), les Bouches-du-Rhône (35 372), les Alpes-Maritimes (29 200), le Rhône (28 543), la Gironde (27 084), les Hauts-de-Seine (25 889), le Nord (25 977), l'Hérault (23 848) ou encore le Var (22 968). A l'inverse, les départements où l'on retrouve le moins d'auto-entrepreneurs actifs sont la Lozère (887), le Territoire de Belfort (1 317), le Cantal (1 357), la Guyane (1 544), la Haute-Marne (1 948), la Meuse (2 122), la Haute-Loire (2 448), le Maine-et-Loire (2 461) ou encore les Hautes-Alpes (2 826) et la Haute-Saône (2 814).

Les chiffres d'affaires moyens en 2012 par département sont assez proches (à quelques exceptions près) de la moyenne sur la France entière qui s'établit à 9 301 €. Parmi les exceptions, l'on peut noter la Haute-Corse (11 280 €), la Corse du Sud (10 688 €), les Alpes Maritimes (10 379 €) ou encore Paris (10 093 €). A l'inverse, les chiffres d'affaires moyens 2012 les plus bas sont générés en Guadeloupe (7 084 €), dans les Ardennes (7 174 €), la Creuse (7 640), la Haute-Vienne (7 840 €), la Charente (7 972 €), le Cher (8 016 €), les Deux-Sèvres (8 048 €), la Haute-Marne (8 302 €), ou encore l'Ariège (8 410 €) et la Lozère (8 470 €).

Dans quels secteurs officient les auto-entrepreneurs ?



Si l'on retrouve des auto-entrepreneurs dans tous les secteurs d'activités, le plus grand nombre se concentre dans quelques secteurs bien identifiés par l'Acoss :

Le commerce, réparation d'automobiles et de motocycles totalisait ainsi 183 126 auto-entrepreneurs à la fin août 2013 (1,113 milliard d'Euros de CA en 2012). Plus précisément, parmi ces auto-entrepreneurs, le commerce de détail hors autos et motos monopolise quasi l'ensemble du secteur avec 139 155 auto-entrepreneurs administrativement actifs (825,5 millions d'euros de CA en 2012). Le chiffre d'affaires moyen des auto-entrepreneurs du commerce en 2012 était de 9 571 €, soit respectivement 8 950 € pour le commerce de détail hors autos et motos, 11 746 € pour le commerce de gros hors autos et motos, et 12 185 € pour le commerce et réparation d'autos et motos.

La construction arrive en seconde position avec 132 402 auto-entrepreneurs recensés à la fin août 2013 (1,08 milliard d'Euros de CA en 2012). Plus précisément, parmi ces auto-entrepreneurs, là encore, le segment des travaux de construction spécialisés domine nettement l'ensemble du secteur avec 128 453 auto-entrepreneurs administrativement actifs (1,054 milliard d'euros de CA en 2012). Le chiffre d'affaires moyen des auto-entrepreneurs de la construction en 2012 était de 12 555 € (12 571 € pour les auto-entrepreneurs des travaux de constructions spécialisés).

Les activités juridiques, de conseil et d'ingénierie arrivent en troisième position avec 72 536 auto-entrepreneurs recensés à la fin août 2013 (581,1 millions d'Euros de CA en 2012). Parmi ces auto-entrepreneurs, là encore, un segment, celui des activités des sièges sociaux ; conseil de gestion se détache nettement des autres, avec 52 893 auto-entrepreneurs administrativement actifs (414,2 millions d'euros de CA en 2012). Les activités d'architecture et d'ingénierie ; activités de contrôle et analyses techniques totalisent quant à lui 17 920 auto-entrepreneurs (149,9 millions d'euros en 2012) tandis que les activités juridiques et comptables ne totalisent que 1 723 auto-entrepreneurs (17 millions d'euros en 2012). Le chiffre d'affaires moyen des auto-entrepreneurs des activités juridiques, de conseil et d'ingénierie en 2012 était de 11 195 € (10 983 € pour les auto-entrepreneurs conseil de gestion).

Les autres activités scientifiques et techniques arrivent ensuite avec 62 835 auto-entrepreneurs recensés à la fin août 2013 (369,4 millions d'Euros de CA en 2012). Parmi ces autres activités, la publicité et études de marché n'occupent que 7 083 auto-entrepreneurs (42,9 millions d'euros). Le chiffre d'affaires moyen des auto-entrepreneurs des autres activités scientifiques et techniques en 2012 était de 8 542 €.

Les activités de services administratifs et de soutien totalisent ensuite 58 294 auto-entrepreneurs recensés à la fin août 2013 (339,6 millions d'Euros de CA en 2012). Parmi ces activités l'on retrouve notamment les activités administratives et autres activités de soutien aux entreprises (29 709 auto-entrepreneurs, 184,3 millions d'euros en 2012),les services relatifs aux bâtiments et aménagement paysager (21 362 auto-entrepreneurs, 119,4 millions d'euros en 2012), les activités des agences de voyage, voyagistes, services de réservation et activités connexes (2 781 auto-entrepreneurs, 15,7 millions d'euros de CA 2012), les enquêtes et sécurité (2 153 auto-entrepreneurs, 10,2 millions d'euros de CA 2012), les activités de location et location bail (1 645 auto-entrepreneurs, 6,8 millions d'euros de CA 2012, et les activités liées à l'emploi (644 auto-entrepreneurs, 3,2 millions de CA 2012). Le chiffre d'affaires moyen des auto-entrepreneurs des activités de services administratifs et de soutien en 2012 était de 8 707 €.


Les autres secteurs (hors fabrication, industrie et agriculture) où l'on retrouve de nombreux auto-entrepreneurs sont :

  • les activités informatiques (37 437 auto-entrepreneurs fin août 2013, CA 2012 205,2 millions d'euros, CA moyen 2012 par auto-entrepreneur 8 236 €),
  • l'hébergement-restauration (25 762 auto-entrepreneurs fin août 2013, CA 2012 245,6 millions d'euros, CA moyen 2012 par auto-entrepreneur 14 354 €),
  • les activités pour la santé humaine (29 420 auto-entrepreneurs fin août 2013, CA 2012 166,4 millions d'euros, CA moyen 2012 par auto-entrepreneur 7 220 €),
  • les activités d'édition et audiovisuel (11 534 auto-entrepreneurs fin août 2013, CA 2012 45,7 millions d'euros, CA moyen 2012 par auto-entrepreneur 6 872 €),
  • les activités immobilières (10 207 auto-entrepreneurs fin août 2013, CA 2012 81,4 millions d'euros, CA moyen 2012 par auto-entrepreneur 12 600 €),
  • les transports et entreposage (7 209 auto-entrepreneurs fin août 2013, CA 2012 29,5 millions d'euros, CA moyen 2012 par auto-entrepreneur 8 674 €),
  • les activités financières et d'assurance (4 491 auto-entrepreneurs fin août 2013, CA 2012 29,4 millions d'euros, CA moyen 2012 par auto-entrepreneur 10 340 €).

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top