logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

En pratique : Reprendre une entreprise sous enseigne en franchise

Avantages et inconvénients de la reprise en franchise

Publié le

Vous souhaitez devenir votre propre patron et profiter de tous les avantages de la franchise sans en passer par une création pure ? Et si vous optiez pour la reprise d'une entreprise développée sous enseigne ? Bon ou mauvais plan ? A quoi faut-il veiller ? Entre avantages et inconvénients, Toute-la-franchise fait le point sur la reprise en franchise.

Restaurant, boutique de prêt-à-porter, fleuriste, entreprise de service, caviste, salon de coiffure, terminal de cuisson... chaque année, des centaines de franchisés passent la main dans de nombreux secteurs d'activité. Les entreprises qu'ils ont créé ont des atouts non négligeables : elles sont bien connues sur leur territoire, elles ont déjà un fichier client, elles profitent d'un personnel bien rôdé, d'un chiffre d'affaires bien identifié... Le fait que l'activité existe implique globalement plus de sécurité pour le repreneur : le taux de pérennité au bout de 3 ans atteint 73 % pour les reprises contre 62 % pour les créations.

A ces atouts intrinsèques de la reprise s'ajoutent ceux de la franchise : un concept rentable, une enseigne connue, un accompagnement de tous les instants... Tous ces atouts cumulés pèsent bien évidemment positivement dans la balance.

Mais, la reprise en franchise a également des inconvénients !


En effet, la reprise d'une entreprise sous enseigne franchisée a ceci de particulier que la transaction ne se fait plus seulement à deux (cédant et repreneur), mais à trois (cédant, repreneur et réseau).

De plus, la reprise en franchise coûte plus chère, voire même beaucoup plus chère qu'une création pure en solo. En effet, le repreneur doit s'acquitter du coût d'achat du fonds de commerce généralement plus rentable qu'une boutique solo. Les charges à acquitter sont également plus chères : loyers plus élevés qu'un fonds de commerce classique car bien situé, droit d'entrée dans le réseau, redevances de fonctionnement et de communication.

Et comme dans toute opération de reprise, un risque supplémentaire s'ajoute : la personnalité du cédant. En effet, un fonds de commerce créé et tenu par un chef d'entreprise en garde l'empreinte. Si le charisme du repreneur n'est pas à la hauteur de celui de son prédécesseur, l'entreprise rachetée peut perdre de sa valeur... Attention donc !

Plus globalement, et avant même d'être confronté à l'approbation du franchiseur, le repreneur doit trouver l'entreprise à reprendre, puis l'expertiser pour connaître ses atouts et ses faiblesses, vérifier que le réseau est fiable et rentable... Un travail de longue haleine qui nécessite une vraie motivation de la part du repreneur !

Les qualités d'un bon repreneur sont principalement :


Etre patient : La reprise en franchise demande un an minimum, entre les premières recherches et la reprise effective. Dans de nombreux cas, les tractations avec les vendeurs se soldent par un échec du fait du vendeur, du franchiseur, de la banque...

Etre motivé : La reprise nécessite d'avoir des nerfs solides pendant toute la phase de recherche et de négociation, mais aussi et plus encore ensuite, une fois que la transaction est terminée et que le repreneur devient patron.

Etre sélectif : La reprise en franchise nécessite de prendre en compte les données comptables du franchisé repris mais aussi celles du franchiseur. Attentif et réactif, le repreneur doit cerner en profondeur les atouts et faiblesses de son projet pour mieux décider du bien fondé de sa démarche. En cas de doute, il doit savoir passer son chemin !

Etre diplomate : La reprise en franchise demande de faire des compromis. Le repreneur va devoir séduire le franchiseur, le vendeur, et ensuite les clients. Il va également devoir se mettre le personnel de l'entreprise dans la poche pour assurer son avenir.


Dans ce dossier nous vous proposons d'aborder, sous différents éclairages les problématiques spécifiques de la reprise en franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top