logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

La reprise du réseau Otop par Point S ouvre de belles opportunités

Publié le

En difficulté, le réseau Otop avait été placé en cessation de paiement en début d’année et en redressement judiciaire en juin 2020. Parmi les offres de rachat, c’est celle de Point S qui a été retenue par le Tribunal de commerce de Paris le 28 juillet dernier. A travers cette opération, le spécialiste mondial du pneu et de l'entretien auto souhaite investir le marché de la distribution de pièces automobiles.   

La reprise du réseau Otop par Point S ouvre de belles opportunités

POINT S

Pas de stress, il y a Point S
Pneumatiques, entretien courant, vente de produits et accessoires

Point S et l’association des concessionnaires Otop à la manoeuvre

Lancé en 2017, le concept Otop visait à révolutionner la distribution de pièces automobiles pour les professionnels avec une approche phygitale, associant la souplesse et les tarifs compétitifs d’une plateforme web à la proximité d’un réseau de centres de service. Développer en concession dès 2018, le réseau Otop compte 53 centres proposant quelque 140.000 références. Confrontée à des problèmes de trésorerie, l’entreprise a été mise en cessation de paiement en janvier 2020 et n’a résisté à la crise du coronavirus. 

Dès le mois de mai, la trentaine de concessionnaires du réseau s’est regroupée au sein d’une association présidée par l’un d’entre eux, Stéphane Le Mounier. Le 18 juin, Otop a été placé en redressement judiciaire. Plusieurs candidats se sont portés acquéreur et c’est finalement l’offre conjointe de Point S et de l’association des concessionnaires Otop qui a été retenue par le Tribunal de commerce de Paris, le 28 juillet. 

 « Nous sommes très satisfaits de la décision du tribunal, commente Stéphane Le Mounier. Le concept Otop est sauvé. Nous allons pouvoir nous redresser grâce à l'appui d'une enseigne forte et mondiale avec laquelle nous partageons les mêmes valeurs. Surtout, nous sommes soulagés de sauvegarder plus de 130 emplois qui étaient en péril. »

Doubler le parc de concessions d’ici à 2022 

Cette opération va permettre à Point S d’investir un nouveau marché, celui de la distribution de pièces automobiles en BtoB, complémentaire de ses activités actuelles. La reprise du réseau Otop ouvre de nouvelles opportunités pour les franchisés Point S, pour les concessionnaires Otop ainsi que les créateurs d’entreprise. Le groupe entend en effet développer encore davantage le réseau pour atteindre la centaine d’unités d’ici à 2022

« Il nous faut un vrai maillage national, qui doit aussi nous permettre d’aller chercher des grands comptes.

Interviewé par Décision Atelier*, Christophe Rollet, directeur général de Point S et président d'Otop, explique que le modèle d’Otop est basé sur la livraison du dernier kilomètre et qu’en ce sens il est cohérent de renforcer encore davantage le maillage du territoire. « Il nous faut un vrai maillage national, qui doit aussi nous permettre d’aller chercher des grands comptes. Certains centres Point S sont intéressés à l’idée d’être concessionnaires Otop. À l’inverse, un concessionnaire Otop souhaite ouvrir un centre Point S. »

Un vaste plan de restructuration

Christophe Rollet ajoute que le modèle Otop va être revu pour se concentrer exclusivement sur la logistique et la distribution et sous-traiter l’achat et le stockage à des partenaires. L’offre de reprise ne comprend pas le rachat du centre de stockage Otop. « Seul le dernier kilomètre nous intéresse. Nous avons alors fait le choix de mettre de côté l’ambition de posséder notre propre stock avec l’idée, peut-être, d’y revenir plus tard en fonction du chiffre d’affaires », explique Christophe Rollet qui ajoute avoir déjà conclu un accord avec la plate-forme de distribution Exadis, déjà fournisseur du réseau Point S. Il entend également développer l’offre Otop, renforcer l’équipe du siège et assouplir les modalités d’accès au réseau. Cette restructuration de l’offre et du modèle économique devrait permettre au réseau Otop de renouer avec la croissance. Christophe Rollet prévoit une croissance exponentielle avec l’ambition d’atteindre 20 millions de chiffres d’affaires la première année, 50 la deuxième, 100 la troisième.


*Lire l’interview de Christophe Rollet, président d’Otop, sur le site de Décision Atelier

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 2,3/5 - 3 avis

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

À propos de POINT S

Pas de stress, il y a Point S

POINT S : Pneumatiques et Entretien Automobilele Savoir-faire et le Sérieux
UN RESEAU PUISSANTen France et à l'international
Le réseau Point S est composé de plus de 450 centres indépendants répartis sur toute la France. Ce sont plus de 280 chefs d’entreprises qui le composent.
Depuis 1971, être adhérent Point S signifie également par contrat être actionnaire Point S. En étant par obligation actionnaire de Point S, les adhérents en sont par définition « propriétaires ».En ...

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top