Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

Les femmes payent elles leurs crédits immobiliers plus cher que les hommes ?

Publiée le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Avisofi, le spécialiste du courtage en prêts immobiliers, commente une étude réalisée par un comparateur d’assurances emprunteur qui révèle que les femmes seraient désavantagées par rapport aux hommes dans l’accès au crédit. Ce constat s’explique par une combinaison de plusieurs facteurs que sont les inégalités salariales et de statuts et une décision prise par la Cour de Justice Européenne en 2012 visant à interdire la prise en compte du sexe dans le calcul du montant des primes d’assurance

Une différence de salaires de 12,8% à poste et expérience équivalents 

Inégalité homme femme crédit immobilierCette étude réalisée par le comparateur d’assurance emprunteur Magnolia.fr porte sur plus de 5.532 souscripteurs d’un contrat d’assurance de prêt sur l’année 2018. Elle met en lumière une forte inégalité entre les hommes et les femmes dans l’accès au crédit immobilier. Les chiffres révèlent une importante disparité de salaires entre les hommes et les femmes, de l’ordre de 25%. Pondérée en fonction du poste occupé, du temps de travail et de l’expérience, cette inégalité de salaires observée entre homme et femme est ramenée à 12,8%. 

Le taux d’endettement étant éssentiellement calculé en fonction des revenus, cette différence de salaires influe inévitablement sur la capacité d’emprunt des femmes qui est mathématiquement inférieure à celles des hommes. A cela s’ajoute un statut généralement moins élevé que celui des hommes en entreprise (14.7% de femmes cadres contre 20.5% pour les hommes) et des interruptions de carrières plus fréquentes en raison de la maternité et des congés parentaux. 

Ainsi, selon l’étude les hommes seuls peuvent prétendre emprunter en moyenne 174.337€ contre 165.674€ pour les femmes seules. En outre, les femmes sont contraintes d’emprunter sur une période plus longue que les hommes, 221 mois en moyenne contre 190 pour les hommes, impliquant des taux de crédit plus élevés, de l’ordre de 1,76% pour les femmes contre 1,60% pour les hommes. 

Une assurance emprunteur plus couteuse pour les femmes

L’autre enseignement de cette étude est la révélation de l’effet pervers de la décision prise en 2012 par la Cour de Justice Européenne (CJE) qui interdit le calcul du montant de la prime d’assurance en fonction du sexe. Jusqu’alors les femmes, considérée comme profils moins à risque, bénéficiaient de primes d’assurance plus avantageuses que les hommes. Cet avantage tarifaire – qui était justifié par le fait que les femmes coutent moins chers aux assurances que les hommes, est donc aujourd’hui illégal. 

Ainsi, non seulement les femmes ne peuvent plus bénéficier de tarif privilégié pour leurs primes d’assurance mais celles-ci se révèlent être en plus couteuses dans la cadre d’un prêt immobilier. Les femmes empruntant seules payent en moyenne 4.931€ d’assurance emprunteur contre 4.589€ pour les hommes, soit respectivement un taux moyen de 0.172% contre 0.16%. Tout aussi louable soit elle, la décision de la CJE contribue ainsi à creuser l’écart entre les emprunteurs hommes et femmes.

Un constat partagé dans une moindre mesure par Avisofi 

Commentant les résultats de cette étude, l’enseigne de courtage en prêts immobiliers Avisofi estime de son côté avoir observé, sur certains dossiers d’emprunteurs solo que les courtiers de son réseau ont eu à traiter, quelques écarts significatifs de salaires et statuts entre hommes et femmes, mais pas dans de telles proportions. L’enseigne rappelle que les experts Avisofi ne font évidemment pas de différence entre les hommes et les femmes pour le traitement des dossiers.


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Mots-clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,8/5 - 3 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !