Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
franchise TOOSLA
franchise TOOSLA

Lancez-vous dans le secteur de la location de voiture premium, un marché en croissance

Franchise Location de voiture - Véhicule

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

Interview vidéo Toosla - "Nous recherchons des candidats qui croient au projet et disposent de 100.000€ minimum"

Publiée le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Raphaël Hemmerle, co-fondateur et responsable du développement Toosla à l’international, a profité de Franchise Expo Paris 2017 pour présenter en détail son concept aux porteurs de projet. Face à la caméra de Toute la Franchise, il revient sur tous les atouts que propose son groupe aux créateurs d’entreprise et sur ses perspectives de développement.

Toute la Franchise : Pouvez-vous nous présenter ce concept, qui est assez jeune en France ?

Raphaël Hemmerle : La société est née en février 2016. Elle est née d'une déception à la location de voitures, avec les parcours clients parfois un peu compliqués où il faut attendre en agence pour signer les papiers, rendre le véhicule avec de l'essence, etc. On vous promet un véhicule et un prix et en fait ce n'est pas du tout ce que vous allez payer ni ce que vous allez avoir comme véhicule. Beaucoup de déceptions sont donc nées. Nous sommes six actionnaires et l'un d'eux, le fondateur, nous a dit "écoutez, il faut qu'on fasse quelque chose". L'idée est donc venue du fondateur, qui est l'ancien créateur de la Maison de Catherine et du Jardin de Catherine, qui est aujourd'hui le directeur opérationnel de Toosla. Nous avons le président qui est l'ancien président du groupe Mr. Bricolage. Nous avons Guillaume Hemmerle qui est directeur d'un fonds d'investissement, qui nous aide pour toutes les levées de fonds. Nous avons un ingénieur spécialisé dans la collection des véhicules ainsi qu'un gérant de cabinet de conseils.Bref, une équipe vraiment solide. Je vis moi-même aux Etats-Unis depuis huit ans, donc je suis la tête de pont sur le développement à l'international puisque nous avons l'ambition de nous développer à l'international.

L'activité a commencé un novembre et nous étions au salon Top Franchise Méditerranée, ce qui nous permis d'amorcer un petit peu tout ça. Aujourd'hui, avant le salon de Paris, nous avions 21 affiliés qui se développent un peu partout en France et devraient apporter une flotte d'ici le mois de juin d'environ 250 voitures. Les affiliés qui souhaitent nous rejoindre sont accompagnés. Nous les aidons à créer leur société, à acheter des voitures à ds prix défiant toute concurrence. Ce sont des professionnels qui ont accès à un sourcing réservé à des professionnels et ils paieront grosso modo leurs voitures 20% moins cher qu'à l'Argus.

TLF : Concrètement, être affilié Toosla consiste en quoi ?

R.H. : A la différence d'une franchise, on n'aura pas de droit d'entrée et nous allons les accompagner à créer leur société, à constituer leur parc de voitures. Nous allons les aider dans toutes ces étapes là. Ils vont ensuite devoir équiper leurs voitures de notre technologie, les signaler à notre assureur et après, comme c'est de la location qui est sans agence, le loueur final, qui loue chez Toosla va devoir suivre précisément les instructions pour trouver le véhicule. Nous allons donc convenir d'un point d'opération; aujourd'hui dans toutes les gares SNCF de France mais aussi dans les parkings de centre ville gérés par Effia et Indigo, on peut définir des points d'opération qui vont convenir à nos affiliés et sur lesquels ils vont mettre des flottes.Tout cela, s'occuper de toute la gestion des clients, de leur acquisition, le marketing, la validation des comptes, la gestion des paiements, des paiement, des impayés, des PV, ainsi que les sinistres et le service clients constitue l'activité des affiliés Toosla. L'affilié Toosla va très rapidement constituer son parc de véhicules et à chaque retour de véhicule, il devra s'assurer que la voiture est dans un bon état et faire intervenir un nettoyeur. S'il y a le moindre problème, parce que ce n'est pas celui qui a loué la voiture qui dira qu'il l'a cassée, ce sera à l'affilié de nous le signaler pour qu'on puisse, à ce moment-là, récupérer les paiements nécessaires.

TLF : Quel profil faut-il avoir pour entreprendre avec Toosla?

R.H. : Nous recherchons des candidats qui croient au projet et qui vont avoir des moyens à partir de 100.000€ pour commencer une flotte d'environ 5 voitures. Aujourd'hui, une voiture, comme la Série 5 dont j'aime bien parler parce que c'est la voiture la plus sexy, qui se loue le mieux, on l'achète à peu près à 20.000€ alors qu'elle en vaut 25.000€ à l'Argus et elle va ensuite se louer 25€ par jour. Nous sommes 60% moins cher que tous nos concurrents et tout cela sans agence et sans employé. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle nous sommes moins cher et qui nous permet une réelle flexibilité pour le loueur, qui peut récupérer et restituer son véhicule à toute heure de la journée sans jamais passer par une agence ou avoir à faire à un employé.

TLF : Etes-vous uniquement positionnés sur des véhicules haut de gamme ou pas forcément?

R.H. : Nous sommes effectivement positionnés sur du premium, parce que les gens aiment les belles voitures et il se trouve que la possession de véhicules aujourd'hui devient de moins en moins intéressante et de plus en plus chère. C'est un segment qui est délaissé des loueurs traditionnels puisqu'ils ne peuvent pas se le permettre en achetant du neuf, or nous, nous récupérons des véhicules d'occasion qui ont 2 ou 3 ans, à des prix vraiment compétitifs qui nous permettent d'exploiter les véhicules pendant environ un an et de les revendre ensuite quasiment au même prix.

TLF : Quelles sont vos perspectives de développement ?

R.H. : Au niveau du développement, nous cherchons à nous développer sur le réseau français. Moi, je vis à Chicago, je vais m'occuper du développement international aux Etats Unis où nous comptons arriver en 2018. Nous allons préparer une levée de fonds pour la fin de l'année, qui sera vraiment conséquente pour préparer le développement à l'international et là, nous sommes aussi en train de terminer une levée de fonds, qui prendra fin mi avril, et à travers laquelle des gens vont pouvoir nous rejoindre. Aujourd'hui, les opportunités sont là, c'est le moment d'en profiter ! Nous allons essayer d'avoir une valorisation à 15 millions d'ici la fin de l'année. Donc, si des gens désirent nous rejoindre avec des tickets de 10.000€, 50.000€ ou 100.000€, c'est encore possible mais il faut faire vite !


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !