logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Yvan Audiau

PICARD

Yvan Audiau

Responsable de la franchise Picard

Franchise PICARD

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 1973
  • - Date de lancement de la franchise : 2015
  • - Nombre d’implantations : 1010
Créer une surveillance par email

Interview de Yvan Audiau

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Responsable de la franchise Picard, Yvan Audiau, dévoile les objectifs du géant français du surgelé en matière de développement en franchise.

Franchise Picard équipe de développementToute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter et nous présenter votre mission au sein du groupe Picard ?

Yvan Audiau : Je suis responsable de la franchise Picard depuis un peu plus de deux ans. J’ai donc participé au lancement du projet en m’appuyant sur mon expérience Picard. Ça fait 22 ans que je travaille chez Picard. J’ai commencé en magasin comme responsable, puis je suis passé par les ressources humaines au siège durant quelques années. Je recrutais des responsables de magasin et leurs collaborateurs. J’ai ensuite été responsable de région dans l’Ouest de la France avec une trentaine de magasins en succursale sous ma responsabilité. En parallèle, j’animais l’ouverture des points de vente en Belgique et au Luxembourg et j’ai supervisé le lancement de Picard en Suisse.

TLF : Le lancement de la franchise Picard a donc été un nouveau challenge ?

YA : Il a fallu entièrement créer la structure. Si nous avons une forte connaissance du monde de la succursale, le monde de la franchise était totalement nouveau. Nous avions cependant déjà expérimenté ce modèle pour nous implanter en Corse et à la Réunion. Pour lancer la franchise Picard, nous avons tout de suite eu la volonté de créer une structure dédiée.

TLF : Pourquoi ne pas être tout simplement resté sur un développement en succursale ?

YA : Aujourd'hui Picard est représentée par 950 magasins en succursale dans toute la France. L’enseigne est présente dans toutes les grandes villes et les villes de taille moyenne. Nous souhaitions mailler encore plus finement le territoire pour nous développer davantage, mais dans des villes de taille plus petite qui présentent un potentiel très intéressant. La franchise est un bon modèle pour réussir une implantation locale et bien connaitre la zone de chalandise et la localité.

Picard mène donc aujourd’hui deux stratégies de développement distinctes et complémentaires. L’idée n’est pas de transformer des succursales en franchises mais bien de s’appuyer sur la franchise pour conquérir de plus petites villes.

TLF : Quelle est la taille de ville idéale pour ouvrir un magasin Picard en franchise ?

YA : Nous ciblons des villes de plus de 10.000 habitants, sur une zone de chalandise d'environ 15.000 ménages. Nous continuons d’ouvrir des succursales dans Paris et sa banlieue, à Lille, Nantes, Bordeaux et dans toutes les grandes agglomérations. Et pour les villes plus petites, nous choisissons plutôt la franchise. Nous avons donc deux réseaux qui se développent en même temps, avec des critères d’implantation bien distincts.

TLF : Quel premier bilan tirez-vous du lancement de la franchise Picard ?

YA : La première franchise Picard n'a pas encore un an. Aujourd'hui nous comptons 5 magasins en activité, dont le dernier, le magasin Picard de Villefranche-de-Rouergue dans l'Aveyron, qui a ouvert le 27 juin. Le prochain franchisé ouvrira ses portes le 29 août à Castelnaudary.

Nous sommes ravis de voir que ce nouveau modèle fonctionne bien. Il a fallu nous habituer à travailler avec des franchisés et c’est pour cette raison que nous avons immédiatement créé une équipe dédiée à la franchise qui agit un peu comme une start up au sein du groupe. Ce service répond directement aux demandes et besoins des franchisés. Il est le lien, le vecteur, la courroie de transmission entre les services du siège et les franchisés pour faire circuler les informations. Un animateur commercial visite régulièrement les franchisés sur leur point de vente pour les aider, répondre à leurs questions et les accompagner dans le développement de leur chiffre d’affaires.

Donc, en termes de bilan, sur cette partie organisationnelle, nous sommes pleinement satisfaits et fiers d’avoir réussi à mettre cette structure en place même si nous avons encore peu de recul et corrigeons en permanence certaines petites choses.

Pour ce qui est des unités franchisées, il est encore trop tôt pour faire un réel bilan. A la fin du mois de décembre, quatre de nos magasins franchisés auront passé le cap de la première année et nous aurons alors une meilleure visibilité. Ce qui est sûr, c’est que nos franchisés, qui sont les meilleurs ambassadeurs de notre concept, sont eux aussi satisfaits. Parmi les candidats qui postulent pour ouvrir une franchise Picard, certains sont d’ailleurs des connaissances de nos franchisés.

TLF : Quels sont les objectifs de Picard en matière de franchise ?

YA : Nous sommes encore en phase d’observation et de perfectionnement de notre concept, mais l’idée est d’ouvrir une dizaine de magasins par an. Pour développer la franchise, nous nous appuyons sur notre propre prospection et sur les propositions qui nous sont faites. Nous étudions tous les projets, dans toute la France, pour peu que le site présente le potentiel pour ouvrir un magasin Picard en franchise et qu’il ne concurrence pas un autre magasin franchisé ou succursaliste. Pour qu’il soit rentable, un magasin Picard franchisé doit couvrir un bassin de plus ou moins 15.000 ménages.

TLF : Quel est le profil type d’un franchisé Picard ?

YA : Un franchisé Picard, c’est avant tout un vrai commerçant. J'ai travaillé en magasin Picard, j'ai fait du recrutement pour les magasins intégrés et aujourd'hui je fais du recrutement pour les magasins franchisés, et ce que je recherche ce sont des personnes qui ont l'ADN Picard. L'ADN Picard c'est le commerce de proximité, c’est aimer la vie, aimer bien manger, aimer les produits de qualité, aimer les gens. C'est ce que nous devons retrouver dans nos magasins.

Un franchisé Picard c’est donc un commerçant qui va connaitre son environnement, sa zone de chalandise, et qui va travailler dans le point de vente. Nous ne cherchons pas d'investisseurs mais réellement des commerçants qui vont s’impliquer dans leur magasin. Un investisseur qui va gérer 10 magasins, ça ne nous intéresse pas. Ca, nous savons le faire : ça s'appelle des succursales. Non, ce que nous voulons c’est un commerçant qui va animer son magasin, le développer, potentiellement en avoir un deuxième mais sans aller sur un développement important. Nous souhaitons que nos franchisés s'épanouissent dans leur point de vente, qu'ils le fassent grandir et qu'ils fassent grandir la marque dans leur localité.

TLF : Comment devient-on franchisé Picard ?

YA : Le parcours pour devenir franchisé Picard démarre, classiquement, par une candidature. Aujourd'hui nous travaillons avec un cabinet de recrutement parce que recruter des franchisés n’est pas notre métier. Il existe tout un savoir-faire dans le recrutement de franchisés que nous ne maitrisons pas encore c’est pourquoi nous avons fait le choix de nous appuyer sur un cabinet de recrutement spécialisé qui gère tout le sourcing. Nous travaillons avec eux depuis deux ans maintenant et ils connaissent bien nos exigences.

Les profils que nous soumet le cabinet de recrutement sont ensuite validés en interne. Dans un premier temps, nous nous intéressons exclusivement à la personnalité du candidat pour savoir s’il correspond à l’ADN Picard. L’aspect purement financier n’entre pas en compte pendant cette étape de sélection et sera abordé ultérieurement.

Une fois validé, le candidat suit le processus traditionnel : DIP, contrat, montage de société, etc. Le futur franchisé doit ensuite suivre la formation initiale dispensée au sein d’un magasin école Picard. Nous disposons de trois magasins écoles qui ont la capacité d’accueillir les franchisés pour les former sur le concept et leur transmettre le savoir-faire et les valeurs Picard. Cette formation dure 6 semaines à la suite desquelles le franchisé va pouvoir ouvrir son magasin Picard.

Lors de l’ouverture, il est accompagné par l’animateur réseau et le responsable franchise, moi-même, pour se lancer dans des conditions optimales. Nous l’aidons à mettre son magasin en place pour accueillir ses premiers clients.

TLF : Combien ça coûte d’ouvrir un magasin Picard en franchise Picard ?

YA : Les droits d’entrée, qui comprennent l’accès au réseau, l’aide au démarrage et la formation initiale et continue, s’élèvent à 25.000€. L’investissement global est d’environ 300.000€.

Il faut compter 250.000€ pour le magasin clé en main, c’est-à-dire tout l’équipement sauf le stock (les congélateurs, la chambre froide, etc.). Le stock s’estime à 30.000€ pour remplir 40 congélateurs. Ensuite il faut prévoir un budget publicitaire de 7.000€ pour l’ouverture du magasin.

Il faut donc disposer d’un apport personnel de 90.000 à 100.000€ pour pouvoir obtenir un prêt bancaire couvrant le reste de l’investissement. Un des avantages de la franchise Picard c’est que les franchisés qui présentent un dossier pour ouvrir un magasin n’ont aucun mal à obtenir un financement des banques.

TLF : En combien de temps un magasin franchisé Picard est-il rentable ?

YA : Cela va bien sûr dépendre de son chiffre d’affaires, mais aussi de l’implication du franchisé dans son point de vente, de son investissement personnel. Il est évident que la première année, avec l'investissement de départ et le droit d'entrée, c'est plus difficile. C’est pour cette raison que la redevance d'exploitation est ramenée de 2% à 1% la première année et 1,5% la deuxième année.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3,4/5 - 7 avis

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU PICARD

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Aucune autre interview

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Scroll to top