Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette
Eric Lopez

ECOLAVE

Eric Lopez

Franchisé Ecolave à Nice

Franchise ECOLAVE

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2008
  • - Date de lancement de la franchise : 2009
  • - Nombre d’implantations : 56
Créer une surveillance par email

Interview de Eric Lopez

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Eric Lopez a rejoint le réseau Ecolave en juillet 2015. Il revient sur les raisons qui l’ont amené à devenir franchisé Ecolave et présente son bilan après près d’un an d’activité.

Franchise Ecolave Nice Eric LopezToute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Eric Lopez : Je suis franchisé Ecolave depuis juillet 2015. Si j’ai, au départ, une formation de mécanicien, carrossier-peintre, je me suis très rapidement tourné vers une carrière de commercial notamment dans le monde de la moto où j’ai exercé pendant plus de 25 ans.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société via la franchise ? Pourquoi ce secteur d’activité précisément ?

EL : Avoir mon entreprise, j’y pensais depuis quelques années déjà. Dans l’univers dans lequel j’étais, il n’y avait pas de plan de carrière possible, aucune perspective d’évolution. Je suis passé par différentes entreprises au cours de mon parcours professionnel. À chaque fois, après 5/6 ans, j’en avais fait le tour. Arrivé à 50 ans, il fallait que ça change, c’était le moment de me lancer.

Je voulais revenir dans le secteur automobile, le lavage et la préparation esthétique automobile permettaient de se lancer avec un investissement raisonnable et d’être rapidement opérationnel.

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

EL : Je suis toujours bien accompagné. Pascal (Le Frout – l’animateur réseau) vient régulièrement et si l’on a une question ou besoin d’un conseil, l’équipe du franchiseur est toujours disponible !

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

EL : La formation proposée par Ecolave est très complète. Après, c’est comme tout, il faut pratiquer sur le terrain, faire et refaire pour parfaitement maîtriser.

TLF : Où en êtes-vous aujourd’hui, après bientôt 1 an d’activité ?

EL : C’est extrêmement positif. Le travail est au rendez-vous, mon planning est rempli. Même si l’investissement personnel est énorme, le jeu en vaut la chandelle car les résultats sont là. J’en arrive à un stade où si je gagne de nouveaux clients je n’aurai pas d’autre choix que de recruter. Autre satisfaction, je vais devenir formateur pour un nouveau franchisé qui va intégrer le réseau dans quelques semaines. Il va venir passer une semaine à mes côtés pour voir concrètement comment cela se passe sur le terrain. Cela fait partie de la formation pour chaque nouveau franchisé Ecolave et ce rôle de formateur est une 1re pour moi.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

EL : Oui je suis au-dessus de mes objectifs, +15% par rapport à ce qui était prévu !

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

EL : Je n’ai pas de contact régulier avec les autres franchisés, mais s’il y a quoi que ce soit, une question, un doute, je sais que je peux les contacter sans souci. Ecolave est une entreprise familiale, c’est quelque chose que j’ai ressenti dès le départ, dès mes 1ers échanges avec Jérémy (Richard - fondateur du réseau Ecolave).

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez dû la créer seul ?

EL : J’aurais sûrement pu le faire mais cela aurait été beaucoup plus long. Faire partie d’Ecolave donne du crédit face au client, c’est un véritable gage de sérieux. Ecolave nous apporte un réel savoir-faire ainsi que des prix avantageux sur les produits par exemple. En étant membre d’Ecolave, je ne suis pas un préparateur esthétique automobile lambda, il y a une vraie reconnaissance du réseau. Quand j’arrive, je suis immédiatement identifié, on ne dit même plus « tiens voilà Eric » mais « tiens voilà Ecolave ». C’est un atout indéniable d’être franchisé Ecolave.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

EL : Sans aucune hésitation. Ecolave correspond totalement à ce que je voulais. Le contrat Ecolave est de 5 ans, ayant 50 ans j’espère bien renouveler mon contrat le moment venu et rester au sein du réseau jusqu’à l’âge de la retraite.

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par l'enseigne Ecolave ?

EL : Il faut être en excellente santé car c’est un travail physique qui nécessite une bonne condition. Et puis il n’est pas négligeable d’avoir un peu de trésorerie d’un point de vue personnel au lancement de la société, le temps d’avoir un fond de roulement. Pour ma part, j’ai pu avoir un salaire au bout de 2 mois.

 Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !