Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

KARL MARC JOHN

Sophie et Charlotte

Affiliées Karl Marc John à Mulhouse

Franchise KARL MARC JOHN

Les chiffres de ce réseau :

  • - Date de création : 2010
  • - Date de lancement de la franchise : 2012
  • - Nombre d’implantations : 80
Créer une surveillance par email

Interview de Sophie et Charlotte

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Amies depuis 20 ans Sophie et Charlotte ont décidé d’entreprendre ensemble pour ouvrir une boutique de prêt-à-porter KARL MARC JOHN à Mulhouse. Elles témoignent de leur expérience.

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Sophie et Charlotte : Nous sommes Sophie et Charlotte, amies depuis presque 20 ans, mères de deux enfants chacune.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

S&C : Nous avions envie de relever ensemble un nouveau défi. Dotées de compétences distinctes mais complémentaires, entrepreneuses dans l’âme et férues de mode, notre ambition a trouvé son écho avec l’affiliation KARL MARC JOHN. Nous n’avions pas d’expérience dans le prêt-à-porter. L’affiliation nous semblait la formule idéale pour découvrir et se familiariser avec cet univers. Le choix de l’enseigne KARL MARC JOHN résulte d’un véritable coup de cœur pour la marque. C’était celle-ci !

TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

S&C : Sophie était directrice commerciale dans une société de mobilier pour professionnels et Charlotte responsable communication en Chambre de Commerce. Après plus de 10 dans ces activités, nous avions envie d’autre chose, de créer quelque chose à nous. Notre intérêt pour la mode, le contact humain et la marque ont finalisé notre changement de cap.

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagnées dans votre activité ?

S&C : Au stade du projet, la marque a été très disponible. Au moment des travaux, nous avons également pu compter sur leur soutien et leurs conseils. Depuis le début de l’activité, nous nous sentons épaulées, écoutées et entendues. C’est un véritable partenariat.

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

S&C : Nous avons suivi une semaine de formation en boutique. Toutefois, celle-ci s’est déroulée bien en amont de notre ouverture, occasionnant des faiblesses lors du démarrage. Nous n’étions plus parfaitement au fait des procédures.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

S&C : Oui, le contrat a été et est respecté à la lettre.

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

S&C : Nous nous sentons appartenir à un réseau. Cela dit, nous n’avons pas beaucoup de contact avec les autres affiliés, hormis lors des meetings de présentation de collections deux fois par an.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

S&C : Après un an d’exploitation, nous sommes effectivement dans nos objectifs. La seule chose que nous avions moins bien mesurée est l’identification et les chiffres des mois faibles.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

S&C : Nous priorisons avant tout l’accueil en boutique et mettons un point d’honneur à reconnaitre nos clientes et à les accueillir personnellement. Nous sommes également très actives dans la vie locale. Comme KARL MARC JOHN n’était pas connu dans notre région, nous participons volontiers aux différentes opérations commerciales organisées par la ville et les associations de commerçants.

TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

S&C : Tout à fait. Beaucoup de marques existent mais peu sur le même positionnement. C’est un réel avantage.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

S&C : Dans les grandes lignes oui. Nous avions notamment identifié certains points qui se sont révélés plus porteurs, comme l’aspect intergénérationnel de la marque.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

S&C : Nous y serions sans doute arrivées mais l’adhésion à un réseau fait gagner un temps considérable et minimise les risques.

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

S&C : Oui, nous avons fait le bon choix avec cette marque. Et comme il s’agissait d’un coup de cœur…

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ?

S&C : Avant tout, croire en la marque distribuée, aimer les produits et voir l’affiliation comme un partenariat gagnant/gagnant.

 Nos interviews sont la propriété de Toute la Franchise et sont destinées à la diffusion exclusive sur les sites du Groupe Toute la Franchise

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

DERNIERES INTERVIEWS DU RESEAU KARL MARC JOHN

Créer une surveillance par email
découvrez
le concept
de ce réseau
en détail

Interview de Stéphanie Farenc

Interview publié le 23/05/2016

Interview de Camille

Interview publié le 17/05/2016

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour interview. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !